Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Après koh Lanta, Teheiura passe les épreuves de Ninja Warrior



PAPEETE, le 26 juillet 2016 - Teheiura a réussi un nouvel exploit. Il a participé à l’émission Ninja Warrior. Filmé en avril dernier, son passage a été diffusé vendredi dernier sur TF1. Avant de tomber dans l’eau, le Polynésien a tout de même réussi à franchir cinq obstacles avant de céder face à l’un des passages les plus difficiles : la double échelle. Retour sur un nouveau défi.

Pourquoi avoir souhaité participer à Ninja Warrior?
"En fait, j'ai été contacté quelques semaines avant le tournage de Ninja Warrior par l'équipe de production en tant que "personnalité" (koh lanta). J'ai tout de suite dit oui car j'aime relever les défis sportifs d'autant plus que je connaissais un peu l'émission Américaine via internet. Je n'ai pas passé de casting particulier comme l'ont fait les candidats "anonymes"."

Quand et où les épreuves ont-elles eu lieu?
"Elles ont eu lieu mi-avril à Cannes pendant plusieurs soirs."

En quoi consistaient ces épreuves?

"Le lieu du tournage était vraiment très impressionnant ! Un parcours gigantesque réputé pour être insurmontable avec des installations de fou made in "Ninja Warrior" ! De nombreux candidats sportifs qui se sont sur-entrainés spécialement pour l’émission et d’autres moins sportifs ! Au total, il y a eu trois jours de pré-section avec des épreuves différentes, un jour pour la demi-finale et un dernier pour la finale."

Quelle a été ta préparation pour ce nouveau défi?
"Concernant ma préparation physique, un coach sportif, Nicolas Cabrol, me suit depuis septembre dernier pour me maintenir en forme. Nous avons fait quelques séances avant l'émission mais j'étais pas mal fatigué avec le début de mon tour de France du Manatoa (ndlr : son food truck). Je revenais d'Aix en Provence et j'allais enchainer avec la région parisienne."

Quelles ont-été les difficultés lors des épreuves, physiques et mentales?
"La difficulté première pour moi c'était surtout la fatigue comme je viens de l'évoquer. Après quand on connait Ninja Warrior, on sait que ce sont des parcours quasi infranchissables. C'est vraiment très dur."

Qu'est-ce que cela t'a apporté?
"Finalement, même si je n'ai pas pu passer l'étape des échelles, c'était une très belle expérience. Quand on sait qu'en Amérique il a fallu, il me semble 6 ans, avant qu'un candidat ne gagne le jeu, on se dit surtout que l'essentiel c'est de participer et de s'amuser ! "

Comment ta roulotte se "porte" t-elle?
"Le Manatoa va très bien, pour l'instant il est de repos car je suis en ce moment même sur un autre tournage télé intitulé "École aventure". Avec mon coéquipier dans Koh-Lanta, Laurent Maistret, nous co-animons une émission d'aventure avec des enfants qui sera diffusée sur Télétoon +."

Quels sont tes projets?
"Mes projets sont de continuer à développer mon entreprise avec le Manatoa et de l'associer à un restaurant que je souhaiterai créer en 2017. Un autre livre est aussi en cours de réflexion avec les recettes du Manatoa. Et puis je cherche toujours continuer à promouvoir la Polynésie Française en métropole."

Y-a-t-il d'autres émissions auxquelles tu rêves de participer?
"Les émissions d'aventure sont assez rares hormis koh-lanta qui reste toujours l'émission phare et qui me donne toujours l'envie de repartir."

Envisages-tu de revenir passer quelques jours à Tahiti bientôt?
"Et non, pour l’instant pas de voyage prévu à Tahiti, j'ai un planning très chargé jusqu'à la fin de l'année mais j'ai pu faire venir ma famille depuis début Juillet !"


Pour visionner le parcours de Teiheura, rendez-vous sur MyTF1. Il dure 3'22 minutes.

Sur les écrans français depuis le 8 juillet

Ninja Warrior est un jeu de télévision japonais dont le premier épisode a été diffusé au Japon le 26 septembre 1997 sur la chaine TBS. Le jeu consiste en un franchissement de plusieurs obstacles. Toute chute ou échec est éliminatoire. Quatre étapes s’enchaînent dont la difficulté va crescendo. Dans la version française, dont la diffusion a commencé le 8 juillet, les trois premières étapes comprennent entre cinq et dix structures à vaincre, la quatrième est une épreuve unique verticale. Les participants doivent atteindre un sommet. Le cheminement depuis la première étape est chronométrée ce qui ajoute à la difficulté.


Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 25 Juillet 2016 à 19:45 | Lu 7734 fois







1.Posté par Pavlova le 26/07/2016 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il a attrape ou la grosse tete...ou la meme maladie que Gabilou !!!

2.Posté par Laure le 27/07/2016 05:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faaitoito e te tama o Tahaa i te pia tarea

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués