Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Antony Géros décroche Paea



Tahiti, le 28 juin 2020 – La liste menée par le numéro deux du parti indépendantiste, Antony Géros, a été choisie par la population de Paea pour succéder à l’ère Jacquie Graffe, avec 169 voix d’avance sur la présidente du groupe Tapura à l'assemblée, Tepuaraurii Teriitahi.
 
La vague mauve et rouge a déferlé sur Paea. L’entre deux tour n’a pas été de tout repos pour les candidats en lice pour les municipales dans la commune de la côte Ouest. La liste Otahira’a No Te Hau Ruperupe No Te Oire No Paea été chamboulée par le décès de feu Jacquie Graffe, maire de Paea depuis 45 ans, et par le choix de confier la liste à la présidente du groupe Tapura à l'assemblée, Tepuaraurii Teriitahi. Alors qu'il accusait un retard de 87 voix à l'issue du premier tour en mars dernier, le numéro deux du parti indépendantiste a renversé la tendance pour glaner 811 voix, contre seulement 555 pour sa rivale. Au final, l'expérimenté conseiller de l'opposition a devancé la jeune élue de la majorité de 169 petites voix…
 
Antony Géros, tête de la liste d'union Tahoera'a-Tavini, Na Manu’ura E Rua, Te Hono I Te Tumu Nui, avouait dimanche que "la campagne a été rude, je sais qu’on a dû des fois brusquer nos électeurs". De son côté, Tepuraurii Teriitahi ne semblait pas amère à l’annonce des résultats. Selon elle, le résultat qu’elle a obtenu s’expliquerait en partie par sa position sur la Route du Sud qui a été "l’un des arguments qui a fait la différence".
 
S'ils auraient peut-être pu faire la différence, l’ancien premier adjoint de Jacquie Graffe, Jean-Claude Hapairai, et sa liste Te Ora Api No Paea, se sont finalement offerts 546 voix sans grande importance sur l'issue du scrutin…
 
Notons enfin que si, lors du premier tour, la participation avait d’ores et déjà marqué le pas dans cette commune où l’abstention était habituellement assez fable, elle s’est affirmée pour ce deuxième tour. De 59,06% de participation au premier tour le 15 mars dernier, on est passé à 69,79%.
 

 


Antony Géros : "On a six ans pour ne pas se tromper"

Comment vous sentez-vous à l’annonce de ces résultats ?
 
"On est émus et satisfaits du résultat obtenu grâce au concours de mes amis et de mes soutiens.  C’est le résultat du travail qui a été accompli et de l’ensemble des membres du groupe : mes amis du Tahoera’a, ceux de l’ouverture, ceux du Tavini et tous les sympathisants qui nous ont soutenus. C’est une satisfaction immense, car c’est un travail qui a été mené depuis plusieurs années et la stratégie qui a été mise en place pour cette élection a été payante. La stratégie d’union, la stratégie d’entente et de rassemblement nous a permis de gagner cette élection."
 
Pensez-vous que si feu Jacquie Graffe était encore présent, votre victoire aurait été possible ?
 
"Ça aurait été difficile, mais je pense que j’aurais quand même gagné."
 
Les électeurs de Paea ont voulu un changement. Vous n’avez donc pas droit à l’erreur ?
 
"Personne n’a droit à l’erreur. On a six ans pour ne pas se tromper."
 
Un dernier mot pour les électeurs de Paea ?
 
"Je remercie tous ceux qui ont apporté leur soutien et leur confiance à Na Manu’rura E Rua, Te Hono I Te Tumu Nui. La campagne a été rude, je sais qu’on a dû des fois brusquer nos électeurs, mais je les remercie tous."
 

Tepuaraurii Teriitahi : "Évidemment que je vais travailler avec lui"

Quel est votre sentiment après ces résultats ?
 
"Je suis très heureuse pour Antony Géros. C’est sûr qu’on aurait aimé gagner, quand on fait campagne, ce n’est pas pour perdre. Mais je suis heureuse du résultat et je le félicite, ainsi que tout son groupe."
 
Vous n’êtes pas trop déçus ?
 
"Je mentirais si je disais qu’on n’est pas déçus. Mais on a fait une belle campagne, on s’est battus de toutes nos forces, mais ce soir, Paea a choisi. Il faut respecter le choix des électeurs."
 
Selon vous, qu’est-ce qui a pêché dans votre campagne ?
 
"Je ne sais pas si quelque chose a pêché, simplement il y a plus d’électeurs qui ont donné leur confiance à Na Manu’ura E Rua, Te Hono I Te Tumu Nui."
 
On peut dire que c’est la première fois que Paea passe entre les mains d’un indépendantiste. Qu’en pensez-vous ?
 
"Paea a choisi de changer de livre, et aujourd’hui, c’est Antony qui va écrire ce nouveau livre. J’espère que dans le conseil municipal, nous aurons suffisamment de sièges. Mais si je suis membre de ce conseil municipal, évidemment que je vais travailler avec lui."
 
Pensez-vous que les dissensions au sein de votre groupe soient la cause de ces résultats ?
 
"Non, je ne pense pas que ce soit ça l’explication. Je pense que la route du sud a été l‘un des arguments qui a fait la différence. Après, ça se joue à peu de choses près. Il y avait tavana avant, aujourd’hui, il n’y a plus tavana. Il y avait la confiance en tavana, mais on ne peut pas dire qu’on ne nous a pas fait confiance parce qu’on finit avec un bon score. Ils ont fait une belle campagne, nous avons fait une belle campagne. Mais c’est eux qui sont devant et nous devons l’accepter."
 

Jean-Claude Hapairai : "On verra bien comment ce changement va se passer"

Vous n’êtes pas trop déçu du résultat ?
 
"Un peu quand même. On pensait avoir plus."
 
Qu’est-ce qui a fait que vous n’ayez pas plus justement ?
 
"Peut-être à cause des petits problèmes. Je ne sais pas. Peut-être que les électeurs ont choisi."
 
Vous pensez qu’ils ont choisi le changement ?
 
"Je crois que oui. Maintenant on verra. On verra bien comment ce changement va se passer."

Rédigé par Ariitaimai Amary le Dimanche 28 Juin 2020 à 23:35 | Lu 4581 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus