Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Analyse des emplois, des effectifs et des compétences de la fonction publique



La réforme de la fonction publique territoriale devrait être engagée dès cette année 2015.
La réforme de la fonction publique territoriale devrait être engagée dès cette année 2015.
PAPEETE, le 21 janvier 2015. La modernisation de l'administration est l'une des actions que le gouvernement d'Edouard Fritch entend mener. Dès la fin octobre, dans un discours à l'adresse des chefs de services, le président du Pays avait indiqué que la réforme du service public était un enjeu fondamental. Cette modernisation de l'administration devrait être "mise en œuvre dès 2015" précise ce mercredi le communiqué de presse diffusé par la Présidence à l'issue du Conseil des ministres. Mais pour prendre les bonnes décisions, il est "nécessaire de procéder à une mise à jour, une analyse afin de déterminer précisément les compétences dont dispose l’administration et d’actualiser une projection des besoins en ressources humaines de l’administration à moyen terme". Cette étude concernera aussi bien les services de l'administration du Pays que les établissements publics administratifs. A titre d'information, la Polynésie compte 16 établissements publics administratifs (EPA) dont le CHPF, l'ISPF, le conservatoire, la CCISM, le Fare Tama Hau, le Centre de formation professionnelle pour les adultes pour n'en citer que quelques-uns.

Les résultats de cette étude complète sur les emplois de la fonction publique territoriale doivent "permettre d’effectuer un choix éclairé tant sur l’opportunité d’organiser des concours externes, internes ou d’intégration, que sur la nécessité de recruter des agents non titulaires sur certains emplois, sur les redéploiements de personnels envisageables, sur le sort des postes libérés par les départs à la retraite et sur les modalités d’un éventuel plan de départ volontaire" précise encore le communiqué de presse de la Présidence. Une formation sera ouverte par la direction générale des ressources humaines pour apporter un soutien méthodologique en cas de besoin. S’agissant des établissements publics administratifs, les objectifs pourront être annoncés lors des conseils d’administration.

Rédigé par Mireille Loubet le Mercredi 21 Janvier 2015 à 16:59 | Lu 1261 fois







1.Posté par Kaddour le 22/01/2015 07:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excellente initiative !!! Reste à voir ce qu'il en sortira, en espérant que tous les résultats seront publics !!!

2.Posté par Bob BOB le 22/01/2015 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BOBb
Si j'ai bien compris, on vire ceux qui ne sont plus compétents pour recruter des jeunes moins chers et plus compétents.
Si c'est ça, je trouve que c'est correct.

Seul bémol : le plan de départ volontaire. Les planqués et incompétents ne voudront pas quitter leur place.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019