Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Air Tetiaroa en ordre de vol



PAPEETE, le 18 juin 2014 - L’Hôtel the Brando va ouvrir ses portes le 1er juillet, et tout est prêt pour l’accueil des très riches touristes qui vont y passer des vacances de rêve. Ce mercredi la compagnie aérienne Air Tetiaroa ouvrait son salon à l’aéroport de Tahiti-Faa’a et faisait bénir son premier avion.


Air Tetiaroa est fin prête pour l’ouverture du Brando. La compagnie aérienne créée spécialement pour l’hôtel écologique de luxe va employer 7 personnes, dont trois pilotes, qui se consacreront au transport à la demande des très riches clients, qui paieront 4000 dollars la nuit tout compris (il faut rester 3 nuits minimum). Outre le trajet Aéroport de Faa’a vers Tetiaroa, la compagnie pourra aussi faire la navette avec Bora Bora pour les clients qui le souhaitent.

La compagnie aérienne dispose d’un salon luxueux à l’aéroport Tahiti-Faa’a pour accueillir les touristes, dans les anciens locaux d’Air Moorea, qui a été inauguré ce matin. Si les visiteurs n’y passeront que quelques minutes, ils auront droit à tout le confort : rafraichissements, Wi-Fi, télévision ou quoi que ce soit dont ils auraient besoin assure Laurent Darcy, directeur exécutif d’Intercontinental. Ils y passeront aussi la sécurité et s’enregistreront à l’hôtel.

The Brando fin prêt

The Brando ouvre le 1er juillet après 4 ans et demi de travaux. S’il y a eu quelques problèmes, dont un tracteur qui n’a pas réussi à se charger correctement sur le bateau qui devait le ramener à Tahiti et qui a fini dans le lagon avant d’en être tiré quelques jours plus tard, désormais tout est construit, le décor est fait et le mobilier est installé.

Les 150 employés de l’hôtel, qui seront transportés sur place par avion ou par bateau et logeront dans des studios tout confort avec la climatisation, Internet et la télévision, auront un peu de temps pour se rôder à l’accueil des très exigeants clients. Ils sont déjà sur place depuis deux mois pour une formation intensive. Richard Bailey, directeur du groupe Intercontinental, explique : « nous avons volontairement limité les réservations en juillet et août pour justement perfectionner notre produit, mais nous avons environ 800 000 euros de réservation en place pour les 4 mois à venir. » A 15 jours de l’ouverture, M. Bailey se dit « totalement angoissé, mais ça va aller, on est prêt. C’est l’aboutissement d’un beau projet. »

Une bénédiction pour l’avion

Le père Abraham Meitai, curé de la paroisse catholique de Saint Joseph à Faa’a, a aussi fait une prière rappelant l’ingéniosité humaine et demandant la protection de Dieu pour les pilotes, l’équipage et les passagers de cet avion. Il a également béni l’appareil avec de l’eau bénite venant de sa paroisse. Richard Bailey rappelait que ce modèle « BN2T » dit « Islander » est un des plus fiables au monde, avec plus de 2000 exemplaires qui volent sur la planète sans aucun problème.

Air Tetiaroa inauguration
  • Air Tetiaroa inauguration
  • Le salon d'Air Tetiaroa (2)
  • Le Salon d'Air Tetiaroa
  • Tous les employés d'Air Tetiaroa entourant Richard Bailey
  • bénédiction de l'avion d'Air Tetiaroa
3 pilotes chevronnés et bientôt un deuxième avion

Marc Busser, chef pilote d’Air Tetiaroa, explique que la petite compagnie aérienne emploie trois pilotes « qui ont tous déjà travaillé dans des compagnies de transport aérien où ils pilotaient des avions comparables. Ces pilotes cumulent entre 1600 et 9 600 heures de vol. » Des pilotes qui se relaieront pour être disponibles 7 jours sur 7, afin d’être disponibles à la demande des clients. Un deuxième avion devrait également arriver à terme pour sécuriser la compagnie et permettre plus de flexibilité.

L’avion qui a été acheté, un BN2T, est un modèle anglais « qui a la particularité de faire des atterrissages courts, en 300 mètres à peine, car la piste de Tetiaroa fait juste 750 mètres de long. Il est également équipé de moteurs de toute dernière génération, silencieux [et moins gourmands]. Il dispose de 9 places, et est monopilote. Le trajet qu’il va effectuer sera de 35 nautiques (NDA : soit 65 kilomètres), en 17 minutes. »

Le premier vol commercial de cet avion se fera probablement fin juillet, en attendant que les dernières démarches administratives aboutissent pour lui donner son autorisation de vol. En attendant c’est Air Archipel qui assurera la liaison avec Tetiaroa.

Hôtel grand luxe et pêcheurs : la cohabitation est possible

L’installation d’un hôtel sur l’atoll de Tetiaroa ne fait pas que des heureux. Les opérateurs qui y organisaient des excursions et les pêcheurs qui y trouvaient une pêche abondante s’insurgent contre la privatisation de fait du lagon. Richard Bailey, le directeur du groupe Intercontinental, assure ne pas être au courant d’une quelconque polémique : « le domaine public maritime reste public. Je sais que les propriétaires de l’atoll renforcent les moyens pour protéger leur droit de propriété privé, car je comprends qu’il y a des violations de propriété privées systématiques sur l’atoll. Mais en dehors de ça, je ne vois pas en vertu de quoi les excursionnistes, les pêcheurs et notre activité ne seraient pas complémentaires. »

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mercredi 18 Juin 2014 à 16:54 | Lu 5758 fois







1.Posté par Faut pas pousser! le 19/06/2014 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En tout cas, je reste admiratif du sieur Bailey qui, sans tambours ni trompettes, a réussi le tour de force de propulser la Polynésie dans la véritable hôtellerie de grand luxe sans l'aide de quiconque. et surtout pas des politicards. Bravo!!!

2.Posté par Droulet le 19/06/2014 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

NOUS Y VOILÀ ......
Tetia, maintenant, c'est pour les rupins , de ceux a qui on lèche les pieds pour qu'ils laissent des petits francss pour que le petit Tetuani puisse aller se payer son chao-men aux roulottes le samedi soir....misère....
MARLON .....
RÉVEILLE TOI !
ET VIENS VOIR CE QU'ON A FAIT DE TON PARADIS. !

3.Posté par Dr Maboul le 19/06/2014 20:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et DROULET on a fait quoi du paradis de Brando ?

4.Posté par Droulet le 19/06/2014 21:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@faut pas pousser

Le sieur Baileý, sans l'aide de quiconque ? Hé copain t'es certain, y'a pas une banque là dessous ?
Moi, j'admire pas ce mec qui qui ne pense qu'à se remplir ses poches et qui se fout bien de la Polynésie si ce n'est que de l'utiliser pour son profit À LUI .

5.Posté par Faut pas pousser ! le 20/06/2014 08:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sieur droulet, bien sur qu'il ya une banque voire plusieurs. et des investisseurs et des groupes hôteliers, et des exonérations et des crédits d'impôts etc...ya pas besoin d'être Einstein non plus pour comprendre qu'un tel projet ne se finance pas avec sa poche...Sinon on voit que t'as des comptes à régler avec bailey. Bon courage parce que lui il doit s'en fiche de tes récriminations. La rançon de la gloire? Pour la part j'espère bien qu'il se préoccupe de son business (c'est pas un homme d'affaires??) puisque cela fait avancer notre pays.

6.Posté par Tea le 20/06/2014 08:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A propos de l''aéroport de Tetiaroa, c''est pas un curé qui aurait dû bénir ce lieu mais un tahua bien de chez nous pour exorciser le sacrilège commis lors du déplacement du marae principal afin d''y mettre la piste avec l''autorisation du gouvernement.

7.Posté par Tea le 20/06/2014 08:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le marae en question a été déplacé sur l''emprise de l''ancienne piste et sera présenté aux touristes du Brando comme un site culturel original. Bonjour la culture!!!! Consultez le rapport de Maurice Hardy de déc 2008 autorisé par le dép. Archéologique

8.Posté par Tea le 20/06/2014 08:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce même Maurice Hardy ainsi que plusieurs responsables du dép archéo font l''objet de vives critiques du prof. Sinoto dans le BSEO de déc. 2001 pour avoir restauré les marae de Huahine et Raiatea comme jamais construits par les tahitiens.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués