Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Air Tahiti Nui prête à aller en Chine avec ses Boeing



« Avec une vitesse de croisière de 915 kilomètres par heure, les vols seront plus courts avec un gain de près d'une heure pour aller ou venir de Paris avec les 787-9 », assure Michel Monvoisin.
« Avec une vitesse de croisière de 915 kilomètres par heure, les vols seront plus courts avec un gain de près d'une heure pour aller ou venir de Paris avec les 787-9 », assure Michel Monvoisin.
PAPEETE, le 4 mai 2015. Les prochains Boeing d'Air Tahiti Nui pourront assurer une ligne directe vers la Chine si besoin.  Mais « il faut que la destination soit prête », souligne le P-dg de la compagnie. En attendant, des négociations sont toujours en cours pour développer des code-share avec American Airlines vers le Brésil et le Canada.


En signant jeudi la commande officielle de deux Boeing 787-900, Air Tahiti Nui se projette déjà dans l'avenir. Les deux premiers avions en location atterriront au fenua en octobre 2018. Les deux appareils achetés à Boeing débarqueront eux en mai et juillet 2019. « Le Dreamliner 787-9 est un appareil parfaitement adapté aux besoins d'Air Tahiti Nui en termes de coûts et de développement de nos marchés pour renforcer, grâce à son long rayon d'action, aussi bien les destinations moyen et long-courrier de notre réseau actuel, que les nouvelles destinations que nous envisagerions d'ouvrir à long-terme », a insisté jeudi Michel Monvoisin, le P-dg d'Air Tahiti Nui, dans son discours avant la signature de la commande. Puis, il a souligné qu'il « peut par exemple effectuer un vol direct à pleine charge jusqu'en Chine ».
Mais pour développer une liaison directe vers la Chine, il faut que « la destination soit prête : nous, le réceptif (opérateur qui se charge d'accueillir une clientèle d’individuels ou de groupes touristiques dans le déroulement de leur séjour sur un territoire), les hôtels...  », met en avant Michel Monvoisin. « C'est un message fort qu'on envoie à tous les acteurs du tourisme. Avec ces Boeing, on a la capacité d'ouvrir de nouvelles lignes et d'aller loin ».


Des discussions avec American Airlines

Michel Monvoisin souligne qu'Air Tahiti Nui pourra même adapter sa flotte à de nouvelles lignes si besoin. « On a la capacité par nos contrats, notamment les contrats de leasing, de pouvoir au bout de trois ans prendre le 787-10 , plus gros en terme de capacité », décrit Michel Monvoisin. « Boeing nous a offert aussi dans les mêmes conditions d'acquérir deux appareils de plus dans les mêmes conditions. »
En attendant une éventuelle desserte dans plusieurs années de la Chine, Air Tahiti Nui travaille toujours sur la mise en place d'un code-share avec American Airlines pour pouvoir desservir quotidiennement Sao Paolo, au Brésil, et offrir aussi des liaisons vers le Canada. La compagnie au tiare attend dans les deux cas le feu vert des autorités des deux pays en question.

Que deviendront les Airbus d'Air Tahiti Nui ?

La flotte d’Air Tahiti Nui est actuellement composée de cinq Airbus A340-300 dont quatre exemplaires ont été livrés entre décembre 2001 et décembre 2002, et le cinquième en juin 2005. Quatre de ses avions appartiennent à la compagnie au tiare. Que vont-ils devenir ? « On est déjà en discussion à ce sujet », explique Michel Monvoisin. « Dans le monde, il y a des brokers, des personnes spécialisées pour acheter et revendre des appareils. Ils deviendront probablement comme les autres Airbus A 340. Ils seront sûrement démontés pour les pièces détachées par ceux qui nous les rachèteront. »
Air Tahiti Nui ne compte pas constituer un trésor de guerre grâce à leurs ventes. « On les estime à 5 % de leur valeur neuve, ce sera entre 5 et 9 millions de dollars à ce moment-là. Ce n'est vraiment pas cher pour un avion de cette qualité. Mais aujourd'hui quatre moteurs dans le monde de l'industrie aéronautique c'est trop gourmand en consommation ».

Rédigé par Mélanie Thomas le Lundi 4 Mai 2015 à 08:33 | Lu 2565 fois







1.Posté par Xenos le 04/05/2015 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils n'y sont pas encore... Lu ce matin


Boeing 787 Dreamliner electrical glitch might cause plane to shut down mid flight by Reuters

The Federal Aviation Administration warned on Friday that a software glitch in the Boeing 787 Dreamliner could cause the plane to power down mid flight.


2.Posté par LEPETANT le 04/05/2015 09:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Boeing ne sont même pas là que l'on commence déjà à tirer des plans sur la planète.
A une autre époque, on aurait dit : "Ne vendez pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué".

3.Posté par JPTh le 04/05/2015 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà un article publié dans la presse internationale ce jour 04.05.2015 à 20:05
La Polynésie Française forte de son PIB remarquable achète des avions US plutôt que l'équivalent Europeen.
Décision qui aurait pu générer qq avis contraires... Il n'y en a pas eu.
Gageons que ce choix que certains déplorent pour diverses raisons ne sera pas en plus d'être un choix éthique discutable sur le plan de la protection de notre "économie maternelle", le choix du mauvais avion sur le terrain strictement technique...

Les autorités américaines demandent aux compagnies aériennes opérant l'avion 787 «Dreamliner» de Boeing de procéder à une maintenance régulière des générateurs dont la mise sous tension ininterrompue peut entraîner une perte de contrôle de l'appareil en vol.
Cette décision est un nouvel accroc pour cet avion de nouvelle génération dont la flotte avait été clouée au sol en 2013.
L'agence fédérale américaine de l'aviation (FAA) indique, dans un rapport consulté lundi par l'AFP, que des tests effectués sur le «Dreamliner» ont montré que celui-ci pouvait ne plus avoir d'alimentation électrique si les générateurs étaient maintenus sous tension pendant 248 jours sans interruption, soit envir...

4.Posté par HM le 04/05/2015 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@P2 : On dit aussi que "Gouverner c'est prévoir"....! Dans la vie il faut bien se donner des objectifs, la force et les moyens necessaires pour les atteindre car c'est ça, l'essence même de l'humanité et du progrés. L'acquisition de cette nouvelle génération d'avions est une preuve de notre volonté de developpement, le signe que nous ne restons pas figés les bras croisés et que nous, le pays, nous nous sentons bien d'avantage concernés par notre avenir que par notre passé.

5.Posté par Xenos le 04/05/2015 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ HM - Post 4 : Quand ce Pays sortira-t-il des griffes des baratineurs-profiteurs ?

Ton post est à l'image même des grosses généralités vides de sens qui nous mènent à la ruine :-(

6.Posté par nolan le 04/05/2015 14:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il est bon de rire et de croire.
1/ Les autorités chinoises n'accepteront pas ATN pour une ligne Chine-Polynésie française. Ils se réservent cette ligne si elle est bénéficiaire. Par contre, si elle est déficitaire, pas de problème.
2/ Le Pays ne dira rien car il a besoin des touristes chinois (qui ne viendront pas aussi nombreux qu'on veut le faire croire).
Ah! ils en ont des idées chez ATN. Ce n'est pas difficile de penser mais de réaliser c'est autre chose. Ce n'est pas ATN qui a la main.

7.Posté par gaston le 05/05/2015 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A écouté le commentaire il faut attendre 2018 pour que l'économie touristique redémarre ,a cause de ses AIRBUS de vielle
technologie ,Il consomme plus normal ils ont 4 moteurs ,Pendant que les Américains pilotaient leurs avions avec des cables
Airbus etait déja dans un autre monde ,

8.Posté par gaston le 05/05/2015 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Boeing 787 Dreamliner pépin électrique pourrait provoquer avion pour éteindre plein vol par Reuters

La Federal Aviation Administration a averti vendredi qu'un problème de logiciel dans le Boeing 787 Dreamliner pourrait provoquer le plan de mise hors tension plein vol .

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Juin 2019 - 17:49 Miss Tahiti 2019 : Grand oral, gros stress

Lundi 17 Juin 2019 - 17:25 Les boss des maths récompensés

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net