Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



ATN revient avec les étudiants



ATN revient avec les étudiants
Tahiti, le 14 juin 2020 - Le septième vol de la continuité territoriale est revenu vendredi soir avec bon nombre d'étudiants polynésiens. Des retrouvailles un peu spéciales à distance avec la famille et les amis, puisque ni les couronnes de fleurs ni les embrassades n'étaient permis. Désormais, plus que quatorze jours à tenir pour rentrer à la maison.
 
Le septième vol de la continuité territoriale a atterri à Tahiti-Faa'a vendredi soir avec à son bord plus de deux cent passagers dont plus de la moitié constituée d'étudiants polynésiens. A bord de l'appareil également, du fret postal, des produits pharmaceutiques et du matériel médical. Quelques parents et amis étaient présents à l'aéroport pour, non pas couronner ou serrer leurs proches dans leurs bras car les gestes barrières étaient de mise, mais pour pouvoir leur faire un petit coucou de loin.
 
Taote Alain Dumouchel est venu récupérer son remplaçant le taote Hubert Debiolles qui sera basé à Ra'iatea. L'homme affirme que le voyage s'est bien passé et ajoute qu'il devait arriver il y a trois semaines, mais qu'il avait été testé positif à la Covid-19 avant de prendre l'avion. "Je n'ai eu aucun symptôme, je n'ai pas été hospitalisé. Bon j'ai aidé un peu, car j'ai pris le traitement interdit et tout s'est très bien passé. Et j'ai refait le PCR une semaine après et je n'avais plus rien, donc cela veut dire que je suis immunisé, il n'y a pas de problème". Mais avant d'être en métropole, taote Hubert Debiolles a travaillé deux années consécutives en Chine et y était encore lorsque la Covid-19 a débuté. Lorsqu'il a fallu rentrer en métropole, il a dû faire une première quatorzaine en Chine puis une seconde en métropole. "Heureusement que je ne fais pas de quatorzaine ici", s'est réjoui le médecin sur notre live vendredi, au gran dam des internautes de Ra'iatea.
 
Vraies-fausses retrouvailles
 
Les amis de Jacky et Marie étaient nombreux à attendre le couple à la descente du vol de continuité territoriale. Coincé depuis le mois de février en métropole, ils ont fait de leur mieux pour gérer à distance leur société basée sur l'île sœur. "Ils ont hâte de revoir leur fille, leurs employés ainsi que leur île", précise un ami présent à l'aéroport. "Ils ont vraiment vu la valeur de leurs employés, (...) mais il était temps qu'ils reviennent, sans cela leur entreprise aurait été en difficulté", précise un autre.
 
Il y avait aussi, dans le hall d'attente, toute une famille descendue de la presqu'île pour venir faire un coucou à leur fille, sœur ou encore nièce. Avec parmi eux le tavana Jonathan Tarihaa : "On est joyeux pour le retour de ma nièce qui est allée en Irlande du Nord. Et ce soir elle est là. Et en plus elle revient avec sa licence en poche, cela fait doublement plaisir."
 
Autant les arrivants que leurs proches qui patientaient dans le hall avaient les larmes aux yeux vendredi soir au moment de se retrouver. Les parents étaient surtout rassurés de savoir que leurs enfants étaient enfin revenus au fenua. Même s'il leur faudra attendre 14 jours pour enfin pouvoir se serrer dans les bras. En effet, les étudiants ont été confinés au CHE proche de l'université et les autres passagers au Manava.

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Dimanche 14 Juin 2020 à 17:40 | Lu 3524 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Juillet 2020 - 21:30 Philip Schyle dénonce une "tricherie"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus