Tahiti Infos

A Punaauia, le confinement ne freine pas la vaccination


Tahiti, le 21 août 2021 - Malgré le confinement, 2 172 personnes se sont rendues au vaccinodrome de la mairie de Punaauia samedi. Un chiffre supérieur à la dernière fois, avec des gens qui se sont même déplacés de la presqu'île pour recevoir une dose de vaccin.

2 172 personnes ont reçu une injection samedi au vaccinodrome de la mairie de Punaauia. C'est la quatrième fois qu'elle se transforme en centre de vaccination le samedi et la dernière fois, le nombre d'injections était inférieur, autour de 2000. Avec les chiffres de l'autre centre, situé à l'Institut de formation des professions de santé Mathilde Frébault de Mamao, le total de vaccinés sur l'île de Tahiti monte à 2 935.

“On a eu plus d'affluence aujourd'hui que d'habitude car c'est un samedi, et c'est le confinement. Mais au-delà de ça, on remarque que les gens ont peur du variant Delta”, explique Daniel Ponia, responsable de la campagne de vaccination en Polynésie.

Parmi les gens présents dans la zone d'attente installée dans la salle des mariages, on apprend que les raisons qui poussent les gens à se vacciner sont différentes. “J'obéis aux recommandations des autorités”, glisse Dan, qui vient de recevoir sa seconde injection de Pfizer. “On le fait pour protéger nos proches, mon père s'est récemment retrouvé en réanimation alors qu'il n'était pas vacciné”, indiquent une mère et sa fille, également venues pour une deuxième dose. “Nous sommes contraints car nous faisons partie des personnes soumises à l'obligation vaccinale votée vendredi par l'assemblée”, témoigne de son côté un couple. 

Plusieurs soignants bénévoles en renfort

12 médecins, 22 infirmières et 24 personnels administratifs (qui s'occupent entre autres d'aider les gens à remplir leur fiche de vaccination sous le chapiteau) étaient présents à Punaauia samedi. La plupart sont bénévoles, comme les taote Demirtas et Melin qui travaillent à la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) ou à la Régulation de l'action sanitaire et sociale (RAS). “Nous prenons sur notre temps de repos, en plus de nos heures de travail, pour venir en renfort”, expliquent les deux médecins. 

“Nous avons également certaines infirmières du centre hospitalier de la Polynésie française (CHPF), pourtant en crise, qui viennent aider sur leur temps de repos”, ajoute Daniel Ponia

 Même des gens de la presqu'île

La mairie de Punaauia a mobilisé près de 60 employés pour s'occuper de la logistique principalement, mais aussi pour transporter des habitants de la plaine de la commune vers le centre de vaccination avec trois navettes à 9 heures, 11 heures et 13 heures.

“Il y a beaucoup de gens de Punaauia, mais on a toujours ouvert les portes à tout le monde. Très tôt ce matin, j'ai même vu des gens arriver de la presqu'île, parce qu'il n'y a pas encore de vaccination de ce côté”, indique le tavana Simplicio Lissant. Daniel Ponia et Manutea Gay, responsable de la plateforme Covid en Polynésie, précisent que le vaccinodrome de Taravao ouvrira ses portes lundi pour toute la semaine de 13 à 17 heures.

Cinq autres centres seront ouverts sur Tahiti la semaine prochaine, sauf le week-end, de 7 à 15 heures. Plus celui sous le chapiteau de la présidence, qui nécessite une plus grande organisation, accessible tous les jours. Et concernant les autres îles, “il existe un centre de vaccination par centre de santé”, déclare Daniel Ponia.

Rédigé par Valentin Guelet le Samedi 21 Août 2021 à 20:32 | Lu 2793 fois