Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



6ème sommet Japon-Océanie : à Okinawa fin mai 2012



Le ministre des Affaires étrangères japonais, Seiji Maeha
Le ministre des Affaires étrangères japonais, Seiji Maeha
SUVA, mardi 14 février 2012 (Flash d’Océanie) – Le gouvernement japonais semble avoir arrêté les dates de son sixième sommet multilatéral avec les États insulaires du Pacifique (PALM, Pacific Islands Leaders Meeting), qui devrait se tenir cette année dans la petite ville de Nago (île d’Okinawa, les 25 et 26 mai 2012.
L’annonce a été faite via l’ambassade du Japon basée à Suva (Fidji), rapporte mardi le quotidien Fiji Sun.
Avant cette réunion généralement appelée « sommet Japon-Océanie », une autre réunion, préparatoire cette fois-ci au niveau des directeurs de ministères, devrait auparavant avoir lieu dans la capitale nippone Tokyo, courant mars 2012, a annoncé de son côté l’ambassadeur de Fidji au Japon, Isikeli Mataitoga, qui n’a pas encore été en mesure d’annoncer si son Premier ministre, le Contre-amiral Franck Bainimarama, assisterait à l’un ou à l’autre des réunions nippones.
Lors du précédent sommet, en 2009, Tokyo avait réussi à faire accepter le message selon lequel la présence du Contre-amiral n’était pas souhaitable, quelques semaines seulement après que celui-ci ait abrogé la Constitution (mi-avril) et mis en place, dans la foulée, des mesures d’urgence restreignant les libertés individuelles et des médias.
Les premières réunion de Tokyo devraient permettre de faire le point sur l’état d’avancement et de mise en œuvre des projets déjà lancés sur financement japonais dans le cadre des précédents sommets PALM (qui se tiennent tous les trois ans et réunissent les chefs d’États et de gouvernements des 14 États insulaires océaniens).
Une large part avait notamment été faite aux dossiers du réchauffement climatique, de la protection de l’environnement et de la promotion des énergies renouvelables, de la réduction des effets néfastes des catastrophes naturelles, mais aussi sur des questions d’échanges commerciaux entre le Japon et l’Océanie.
L’édition 2012 de ce PALM devrait être coprésidée par le pays hôte, le Japon, et les îles Cook.
La pratique des sommets multilatéraux entre un partenaire de développement et le bloc des États insulaires océaniens a gagné en popularité au cours des dix dernières années, avec, sur ce modus operandi, des sommets « France-Océanie » (tous les trois ans depuis 2003), « Chine-Océanie », « États-Unis-Océanie », « Taïwan-Océanie » et tout récemment « Russie-Océanie », ce genre d’occasion permettant de rassembler en un seul point les chefs d’exécutifs et de renforcer les liens non seulement avec un pays, mais aussi avec toute une région.

pad

Rédigé par PaD le Mardi 14 Février 2012 à 06:18 | Lu 600 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués