Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



50 ans de l'homme sur la Lune : des séances spéciales au planétarium



50 ans de l'homme sur la Lune : des séances spéciales au planétarium
PAPEETE, 18 juillet 2019 - A l'occasion du 50e anniversaire de l'homme sur la Lune, le planétarium de l'association Proscience s'installe à l'école maternelle Tamanui à Paofai du vendredi 19 juillet au vendredi 26 juillet. 

C'était il y a 50 ans : le 16 juillet 1969, les trois astronautes américains de la mission Apollo 11, Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins, décollaient pour la Lune. "C'est une grande date de l'exploration spatiale", souligne Régis Plichart, président de Proscience.

A cette occasion, l'association a installé son planétarium dans la salle de repos de l'école maternelle Tamanui à Paofai. Le dispositif sera ouvert au public du vendredi 19 juillet au vendredi 26 juillet. 

La Lune et la mission Apollo 11 seront à l'honneur des séances. Il y aura des séances d'une heure comme habituellement mais aussi des séances d'une heure t 30. Un format "test" précise Régis Plchart. En effet, beaucoup de visiteurs du planétarium ont encore beaucoup de questions à poser après seulement une heure dans le planétarium. En échange d'une petite participation qui permet à l'association de couvrir ses frais courants, les spectateurs pénètrent dans le dôme pour être plongés dans un univers étoilé et solaire. Les bénévoles de l'association proposeront au public composé d'enfants et d'adultes plusieurs séances par jour. Un film de 12 minutes retraçant l’histoire de la mission Apollo 11 sera aussi projeté. 

L'équipage avait mis quatre jours pour atteindre la Lune. Le module lunaire Eagle, avec Armstrong et Aldrin à bord, a aluni le 20 juillet 1969 à 20 h 17 GMT. 

"Houston, ici la base de Tranquillité. L'aigle s'est posé", déclare Neil Armstrong dans son micro. Après avoir descendu les marches de la navette, Neil Armstrong a posé son pied gauche sur la Lune. Aussitôt, il déclare : "C'est un petit pas pour l'Homme, un bond de géant pour l'humanité." Cette phrase diffusée en direct dans le monde entier restera gravée à tout jamais dans les esprits. Depuis, elle figure dans tous les livres d'histoire. 

Neil Armstrong décrit en direct ce qu'il vit : "Mon pied ne pénètre que d'un huitième de pouce. Il ne semble pas qu'il y ait difficulté à marcher. C'est une très fine poussière. Il est difficile de dire s'il s'agit de mottes de terre ou de rocher." 

Vingt minutes plus tard, Buzz Aldrin, le pilote de la mission, le rejoint. "Attention, lui dit Armstrong, ne claque pas la porte en sortant."

Les deux astronautes restent deux heures et demie sur la Lune. Ils ramassent des roches, prennent des photos, sautillent et font quelques pas de danse. Aldrin gambade dans toutes les directions : "Comme un joueur de football, il faut placer son pied un peu sur le côté et le coincer de biais dans le sol. Les sauts de kangourou vont bien, mais ne sont pas aussi commodes que la marche normale", explique-t-il. Les deux hommes, après avoir marché un instant sur le sol lunaire, plantent un drapeau américain pour marquer leur exploit ! 

À près de 400 000 kilomètres de là, sur terre, des centaines de millions de personnes ont les yeux rivés sur leur écran de télé et assistent en direct à l'un des moments les plus importants de l'histoire de l'humanité. En tout, seuls douze hommes ont foulé le sol lunaire. Le dernier l'a fait en 1972. 

Ce premiers pas de l'homme sur la Lune en 1969 s'est inscrit en pleine période de « guerre froide » entre les États-Unis et la Russie. Dans le domaine spatial, les Russes étaient alors en avance. Ils avaient déjà envoyé un chien et un homme dans l'espace et ont été les premiers à y envoyer un satellite. Pour marquer les esprits, les Américains avaient décidé d'envoyer un homme sur la Lune. 

Si vous n'avez pas encore fait de séance dans le planétarium, n'hésitez pas à profiter de cette opportunité. En effet, une seule série de séances est prévue fin août. L'association ne sait pas encore si elle pourra trouver d'autres salles pour installer son planétarium. "Nous présentons le ciel du soir aux visiteurs. Après les séances, les visiteurs pourront avoir des repères en regardant le ciel en fin de journée et prendre du plaisir en le regardant, explique Régis Plichart. Nous avons réussi à redonner la passion du ciel. Ceux qui viennent nous voir des curieux, des néophytes, certains reviennent plusieurs fois car ils sont devenus passionnés." 

Rédigé par Mélanie Thomas le Jeudi 18 Juillet 2019 à 12:00 | Lu 848 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019