Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


25 kg de viande de tortue saisies à la gare maritime



20 kg de viande de tortue trouvés dans le fret d'un bateau venant des Îles Sous-le-vent (crédit : direction régionale des douanes de Polynésie française)
20 kg de viande de tortue trouvés dans le fret d'un bateau venant des Îles Sous-le-vent (crédit : direction régionale des douanes de Polynésie française)
PAPEETE, le 9 novembre 2018 - Le weekend du 3 novembre à Papeete, les douanes ont trouvé 25 kg de viande de tortues dans la glacière d'un passager et dans du fret arrivé des îles. Ces saisies record ont fait quadrupler les saisies de viande de cet animal protégé par rapport à 2017.

Malgré les campagnes de prévention auprès du grand public et les amendes élevées que risquent les braconniers, la chasse à la tortue ne semble pas faiblir dans nos îles. Une opération menées par les douanes au petit matin du dimanche 4 novembre en sont la parfaite illustration.

Les forces de l'ordre ont ainsi décidé de passer au peigne fin tous les passagers et tout le fret passant par la gare maritime dans la nuit de samedi à dimanche. La direction régionale des douanes de Polynésie française a mobilisé pour ça deux brigades d'intervention, soit 15 agents, accompagnées d'une équipe cynophile.

Une opération qui a permis de trouver 25 kilogrammes de viande de tortue. D'abord, les agents ont trouvé 5 kg dans la glacière d'un passager à 4h du matin. Le délinquant, pris en flagrant délit, sera convoqué devant la justice. Deux heures plus tard, les douaniers trouvaient 20 kg de viande de tortue supplémentaires "lors du contrôle à quai du fret d'un navire à son arrivée à Papeete en provenance des îles sous le vent."

TROIS MOIS DE PRISON ET UN MILLION DE FRANCS D'AMENDE

Le communiqué de presse officiel explique que "les agents des douanes ont rédigé un procès-verbal pour infraction à la législation sur la Convention de Washington sur le commerce international de la faune et de la flore sauvages menacées d'extinction, la tortue faisant partie des espèces protégées en Polynésie." L'enquête pour identifier la provenance et la destination de ce coli illégal a été confiée à la DSP.

Pour rappel, le code de l'environnement (article LP 124-81) de Polynésie française prévoit une peine de trois mois de prison et une amende d'un million de francs en cas d'infraction. Des dispositions doublées en cas de récidive.

Une menace judiciaire qui ne semble pas suffisante pour enrayer le braconnage de ce reptile en danger d'extinction. Car ces 25 kg de viande saisies en une seule journée à fouiller la gare maritime de fond en comble permettent déjà de quadrupler les saisies de l'année dernière... Les douanes notent ainsi que "avec ces deux saisies, la douane de Polynésie dépasse déjà largement ses résultats de 2017 qui s'élevaient à 7,2 kg pour l'ensemble de l'année." On n'ose pas imaginer combien de kilogrammes de viande passent en contrebande chaque semaine par le Port de Papeete. D'autant que l'arrivée des fêtes de fin d'année ne pourra qu'amplifier le trafic.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Vendredi 9 Novembre 2018 à 15:48 | Lu 2432 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Novembre 2018 - 15:58 Un manque de moyens pour la prévention du diabète

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués