Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


100 milliards de Fcfp réclamés à l’Etat pour l’indemnisation des essais nucléaires en Polynésie



Une route sur l'atoll de Moruroa.
Une route sur l'atoll de Moruroa.
PAPEETE, le 21 novembre 2014 - Marcel Tuihani a distribué aux élus de l'Assemblée de Polynésie un projet de résolution réclamant plus de 100 milliards Fcfp à l’État comme réparation pour les essais nucléaires. Une demande inédite pour le parti orange, qui rejoindrait les indépendantistes si le texte est adopté par les élus Tahoeraa.

100 milliards de Fcfp : c'est la note que le président de l’Assemblée de Polynésie française veut présenter à l’Etat en réparation des essais nucléaires menés depuis les atolls de Moruroa et Fangataufa pendant 30 ans.

Dans l’exposé des motifs du texte d’une résolution distribuée aux élus le 18 novembre dernier et révélée ce vendredi matin dans La Dépêche de Tahiti, Marcel Tuihani divise la facture en deux :
- 90,4 milliards Fcfp pour le «préjudice écologique pur» en raison de «l’atteinte au patrimoine naturel et à la biodiversité (…) préjudice qui ouvre droit à une indemnisation»
- 12,2 milliards Fcfp par an pour «l’occupation et la non rétrocession des deux atolls» à la Collectivité de la Polynésie française. «Cette somme sera réclamée annuellement tant que l’occupation et donc tant que le dommage écologique dureront». 

Le parti orange fait un 180 degrés

C’est la première fois que la majorité Tahoeraa en Polynésie française présente une note chiffrée à l’État au titre d’une indemnisation suite aux campagnes des essais nucléaires menés entre 1966 et 1996. Jusqu’à présent ce genre de revendication était uniquement le fait de l’UPLD, par la voix notamment de l’ex-sénateur Richard Tuheiava.

Tout au long du texte de la résolution qui sera proposée à l’approbation des élus de l’Assemblée, comme dans l’exposé des motifs qui l’accompagne, le ton employé est résolument revendicatif. On y évoque « la situation très dégradée des atolls », une dépollution « irréalisable en l’état actuel des connaissances scientifiques». Il est écrit que la Polynésie française a été «trop longtemps tenue à l’écart» des décisions sur «les modes de conservation et de surveillance des déchets quelque soit leur nature et les options de réhabilitation des atolls». 

Au final, cette résolution relative aux atolls de Moruroa et Fangataufa présente cinq points : en 1° que l’État adopte un plan de sauvegarde des deux atolls et de leurs lagons en y associant la Polynésie ; en 2° une indemnisation du préjudice écologique ; en 3° le dédommagement financier pour l’occupation des atolls ; en 4° une concertation avec les 5 parlementaires polynésiens ; en 5°, «l’assemblée entamera toute discussion utile (et toute action nécessaire) afin d’obtenir la reconnaissance de son préjudice et les dédommagements demandés». 

Ce projet de résolution a été présenté ce vendredi matin à l'assemblée de Polynésie lors d'une réunion de la commission en charge de l'écologie et de l'aménagement du territoire. Le président de l'assemblée, Marcel Tuihani, est venu en personne débattre de ce texte. On ne sait pas encore si l'examen de cette résolution sera présenté en assemblée plénière dès cette semaine.

Edouard Fritch est « désolé »

Edouard Fritch, qui a participé au déplacement en Nouvelle-Calédonie et en Australie du président de la République François Hollande cette semaine, s’est dit quand à lui "désolé" par cette proposition de résolution. Rédigée sans qu'il ait été consulté alors qu’il négociait le retour de l’Etat dans la participation du financement du régime de solidarité de la Polynésie française, cette résolution reste une démarche qu’il "ne comprend pas". 
"Les électeurs nous ont élus pour améliorer, renouer nos relations avec l’État. Ce voyage avec François Hollande est l’aboutissement de deux ans de travail que j’ai mené avec les députés Tuaiva et Tahuaitu, sur recommandation de mon parti, le Tahoera’a huiraatira, sur des engagements clairs vis-à-vis de nos électeurs. Je suis dans la gêne", dit-il dans des déclarations publiées samedi par le quotidien la Dépêche de Tahiti.

Rédigé par Mireille Loubet le Vendredi 21 Novembre 2014 à 14:12 | Lu 5172 fois






Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

171.Posté par Tutua . le 27/12/2014 08:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P172
pourquoi aller chercher Madagascar, pas besoin d'aller si loin, restons chez nous ! Il y a de quoi faire sur la misère, avec 40 années de flossisme pur et dur et 10 années d'instabilité déclenchées par le roitelet Gaston après avoir perdu les élections de 2004 qui devaient le consacrer roi à vie ! C'est beau la démocratie dans les colonies françaises !!!

170.Posté par Denise COURNARIE le 26/12/2014 19:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien répondu kaina , c'est tout à fait vrai ce que tu dis , regarder MADAGASCAR, et toutes ses iles qui ont voulues leur indépendance ce n'est que la misère ,MAYOTTE a voulu redevenir un département

169.Posté par Tutua . le 26/12/2014 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P170
je suis vraiment désolé de te causer toutes ces mauvaises vibrations quand tu me lis. Aussi je te recommande de ne plus me lire et perdre ton temps à me répondre...

168.Posté par Kaina54 le 26/12/2014 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lorsque je lis les 169 commentaires, je vois que TUTUA es seul à croire et défendre bec et ongles son idéologie.
TUTUA tu parle des pays devenus Indépendants sans vraiment connaître ni y être aller chez eux. Tu connais leurs histoires par des livres ou Internet, la REALITE est bien différente......L;indépendance, JE N'EN VEUS PAS. les pauvres seront encore plus pauvres et misérables, ceux qui vont gouverner le pays vont s'en mettre plein les poches et vont totalement ignorer la population. TUTUA, je t'es assé lu,

167.Posté par Tutua . le 20/12/2014 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P165
nous sommes reconnus nation colonisée par l'ONU a lancé une politique pour mettre fin au colonialisme. Oscar a présenté son rapport, les experts onusiens ont conclu favorablement à notre demande. Informez vous sur ce que représente la colonisation, la perte de nos droits, de notre culture, de nos ambitions et de nos rêves d'avenir. Vous voulez rester calés sur vos acquis, je comprends, nous voulons aller plus loin : être souverains. Nous travaillerons avec l'Etat pour la mise en place d'un plan de redressement politique, économique, social et culturel, ensuite référendum, vous pourrez voter.
nous continuerons de travailler avec la France, mais de pays souverain à un autre pays souverain. Voyez l'Algérie qui a fait la guerre contre la France et aujourd'hui partenaire de la France

166.Posté par Tutua . le 20/12/2014 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P167
nous sommes un peuple colonisé, "certifié" par l'ONU, reconnu par l'Histoire, nous avons droit à réparations et développement, ne cherchez pas midi à 14 h.
La démocratie est respectée, il y aura référendum. C'est autre chose qu'une élection territoriale coloniale où les défenseurs locaux du statu quo, indigènes et non indigènes, ont bénéficié d'un découpage électoral dont le but a été d'empêcher les indépendantistes de gagner. L'Etat s'y est repris à 3 reprises pour arriver à ses fins ! Il ne faut pas oublier l'Histoire, elle est pleine d'enseignements. Alors des majorités comme celle d'aujourd'hui, ma foi, j'aime bien Edouard, mais ce n'est pas mon destin.

165.Posté par Phm le 18/12/2014 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P164 : Tu parles toujours de votre droit alors que tu confisques allégrement le nôtre. Vous êtes une minorité qui s'est faite renvoyer par incompétence et tu oses nous ecrire : « Nous avons envie nous aussi de diriger notre pays et non pas à travers les compétences que voudra bien déléguer l’Etat. » Tu sais la première chose qui me vient à l’esprit c’est que pour diriger le pays il faut d’abord avoir les compétences et aussi et surtout avoir été élu ! Là tu nous confirmes encore une fois votre total mépris pour la démocratie, sachant que cette dernière n’est pas une compétence déléguée par l’état, mais un droit en tant que citoyen ! Ce même droit que vous nous confisquez en nous imposant vos fantasmes dictatoriaux.

164.Posté par Mike le 18/12/2014 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua, au fond de toi tu le sais très bien que le coup de l’ONU c’est que du vent. D’abord parce que l’ONU ne peux s’ingérer dans les affaires internes d’un pays souverain. A la rigueur et à ce stade ils ne peuvent que suggérer mais certainement pas imposer quoi que ce soit. Ensuite parce qu’il y a des tas de pays qui figurent sur cette liste alors que les décennies passent et on le voit bien, leurs statuts restent inchangés. Enfin, parce que tout de même, tout le monde le sait, notre pays est autonome et se gouverne librement et démocratiquement par nos élus. Vous avez donc trompé et abusé l’ONU et votre propre peuple que vous rêvez de rendre esclaves dans la misère de votre royaume. Ce n’est donc sans surprise que les 2/3 de notre population ne veulent plus de vous.

163.Posté par Roro LEBO le 18/12/2014 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Tu vas avoir une médaille "tais toi"...
Reviens sur terre et regarde si toute la Polynésie est indépendantiste.
Il aurait fallu demander au peuple de voter pour être "fort" avant d'aller à l'ONU.
Perdre tant d'argent du peuple pour une gloire qui ne viendra pas.

162.Posté par Tutua . le 18/12/2014 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P161
Ce n’est pas de l’arrogance mais notre droit, reconnu par l’ONU, rien ne nous fera changer. Nous avons envie nous aussi de diriger notre pays et non pas à travers les compétences que voudra bien déléguer l’Etat.
Nous devrons mettre en place un « contrat de rattrapage et de développement » avec l’Etat, suivi par l’ONU. Une quinzaine d’années maxi devraient suffire, ensuite, référendum, tu pourras t’exprimer librement.
Je suis certain que la France restera un partenaire de 1er plan, c’est aussi son intérêt. Voyez l’Algérie, il y a eu une guerre avec la France et ils sont partenaires aujourd’hui !
PS : Cuba s’ouvre, c’est très bien, mais Cuba ne revient pas sur son idéologie !
Pas encore…

161.Posté par Tutua . le 18/12/2014 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P162
vous êtes complètement à côté de la plaque, il n'y a pas d'abus du Tavini, mais l'application de la loi et de nos droits. L'ONU a reconnu que nous sommes un "peuple", qui a été colonisé et dont le futur est de redevenir indépendant. La France est membre de l'ONU et ne peux que suivre la logique onusienne.
c'est nous qui devrions nous plaindre, pas vous ! nous n'imposons pas, nous revendiquons notre droit à la liberté, comme l'a fait de Gaulle pendant la guerre, c'est ça la démocratie

160.Posté par Miri le 18/12/2014 06:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est très clairement confirmé que le Tavini est dans le déni des réalités. Cette minorité, ce groupuscule de personnes aigries nous imposent leurs fantasmes et leur politique par la force. Comme d'habitude la majorite silencieuse ne compte pas et c'est l'extrème minorité qu'on entends. C'est quoi cette démocratie et cette bien pensance qui permet aux minorités d''imposer leurs volontés sur la majorité ? Il est temps que ca change.

159.Posté par Karl le 17/12/2014 09:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua, votre arrogance vous aveugle à tel point que toute analyse, aussi pertinente soit-elle, ça ne vous intéresse pas. Tout incompatible avec votre idéologie, poubelle. Vous nous parlez d’accords avec la France, lesquels ? Car une fois indépendants il ne faudra plus compter que sur nous et nous seuls, C’est ça la souveraineté. Même si a France acceptait de nous aider, grâce à la dévaluation, ces aides seront dérisoires ramenées en Euro. Vous n’avez pas l’air de le comprendre. Si les médecins cubains ne vous semblent pas chers, on en reparlera demain quand il faudra les payer en monnaie souveraine. Il en va ainsi pour tout. Votre idéologie pouvait passer il y a 40 ans, aujourd’hui même Cuba revient sur son idéologie, car il y va de la survie de leur peuple.

158.Posté par Mike le 17/12/2014 07:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P157 : Bref, t’es en train de nous argumenter que le cholera est meilleur que la peste ! Heuuu …tu sais quoi ? Nous avons découvert que les deux étaient aussi mortels l'un que l'autre et qu'il fallait vite se debarrasser des deux si on veut rester en vie.

157.Posté par Tamatoa le 17/12/2014 06:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua, laisse de coté ta liste au père noël et redescend sur terre ! Il n’y aura aucun accord de passé avec qui que ce soit et l’Onu à d’autres chats à fouetter. Il y a une quantité de pays qui sont aussi sur cette fameuse liste depuis des nombreuses décennies et les années continuent de passer sans que rien ne s’y passe. Ca ce ne sont pas de fantasmes mais des faits. En revanche vous nous avez brillamment démontré que le Tavini n’a rien à fiche du respect du peuple, n’à rien à fiche de la démocratie, de l’opinion, de la situation économique et des espoirs d’avenir de la majorité des gens. Vous êtes, parce qu’il faut bien le dire, une véritable nuisance pour ce pays. Voila ce que la majorité silencieuse du peuple retiendra de vous.

156.Posté par Roro LEBO le 16/12/2014 18:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
@ Tetua .
tu devrais changer ton nom en "tais-toi" ☺

155.Posté par Tutua . le 16/12/2014 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P156
Il s'agit d'accords passés entre la Pf et la France sous l'assistance de l'ONU. La France a dit ses réticences, mais elle sera obligée de respecter.
à la fin du processus, tu seras appelé à voter ( si tu remplis les conditions). En plus, vous semblez être plus nombreux que les indépendantistes, je ne comprends pas tes craintes
Les délires sur la dictature ça suffit, Oscar a gouverné, il n'y a jamais eu de président plus respectueux de la démocratie ! mais Gaston, voilà le dictateur, celui qui s'est fabriqué en France son propre mode de scrutin qui devait le rendre invaincu ! vive la dictature !!! un corrompu soutenu par le président de la République !!! Cette démocratie d’opérette, nous n’en voulons plus !!! tu devrais essayer de mieux comprendre comment ça marche ici

154.Posté par Hiti le 16/12/2014 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua, Votre plan et cette période de 10 à 15 ans dont vous tenez tant et que tu nous répètes à l’infini, on l’à parfaitement compris. Comme vous le savez parfaitement, durant cette période la Polynésie va se vider de toute sa substance, tous les investisseurs, entrepreneurs, toute la force vive du pays préférera émigrer et s’exporter ailleurs plutôt que risquer de se retrouver enfermée dans un bourbier d’où plus personne ne pourra sortir. Si les 2/3 de la population de veulent pas de vous ? Pas grave, vous faites en sorte de vous en débarrasser pour ne garder que le 1/3, c'est à dire vos fideles, qui au moment voulu, voterons massivement pour vous lors du référendum. Le voilà votre plan et votre menu pour notre Polynésie: Misère, sous-developpement et dictature.

153.Posté par Tutua . le 15/12/2014 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P154
ça ne se passe pas dans ma tête, mais au grand jour. Nous sommes devenus français par les hasards de l'Histoire, un peu par les armes, l'alcool, les maladies, etc. Mais la communauté internationale, l'ONU, reconnaît que nous sommes un peuple colonisé qui a le droit de devenir indépendant, tu ne peux rien contre.
admets qu'il existe des différences énormes entre nous et les Français de l'Hexagone. Nous avons un gouvernement qui n'a pas les mêmes prérogatives que le parlement en France ou ailleurs, pas le droit de commerce avec les étrangers, il faut demander la "permission", notre liberté est encadrée !
Il y aura un référendum à l'issue du contrat de développement, tu pourras voter et si vous êtes plus nombreux que nous, pourquoi cette crainte ? ce n'est pas logique

152.Posté par Cooky le 15/12/2014 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua : Si tu es reconnu de nationalité française, si tu as le droit de voter aussi bien pour les élections régionales que nationales, si tu as le droit à la même éducation et au même système de santé que tous les français, si tu as les mêmes droits et les mêmes devoirs que tous les citoyens de la république, si tu as un gouvernement du pays dont les représentants sont élus et issus du pays, qui gèrent le pays en totale autonomie, alors tu es français issu d’une des nombreuses régions de France, en l’occurrence la Polynésie qui n’est ni plus ni moins "colonie" que le Langue d’Oc ou la Bretagne. Même chose aux USA en Australie, NZ etc...C'est dans ta tête que ca se passe. Les 2/3 de la population ne partagent pas tes opinions.

151.Posté par Pacman le 15/12/2014 08:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La possibilité de réinscrire le pays sur cette liste est effectivement un droit reconnu au peuple….Mais au peuple seul, d’où le terme droit inaliénable !!! Votre parti indépendantiste n’est pas le peuple ! Vous avez inscrit le pays sans avoir consulté son peuple qui n’à pas eu le droit à la parole. Vous lui avez volé la parole sur un thème important qui le concerne lui et lui seul, puisqu’il s’agît de sa propre destinée. Quelle espèce de crédit peut-on accorder à votre action onusienne ? Une action à ce point vilaine et égoïste, à ce point entachée de sectarisme partisan qui s’octroi le droit de parler au nom de tous, alors que vous ne représentez qu’un parti notoirement minoritaire ? Ce genre d’attitude porte un nom. Ca s’appelle dictature.

150.Posté par Makoone le 14/12/2014 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P150 : Tu l’affirmes et le confirmes toi-même Tutua : Le droit n’appartient qu’au peuple majoritaire qui seul peut faire une demande pour changer son statut. PAS LE TAVINI ! Vous avez essayé d'usurpér et spoliér nos droits. Pas la peine d’essayer de nous faire avaler des histoires car on n’est pas dupes et tout ce que tu racontes n'est que du vent pour des naifs dans ton genre ! On à hate de tourner la page sur tous ces vieux qui ne fichent rien de bon mais qui gagnent et se la pètent beaucoup. Une époque heureusement pour nous qui est désormais révolue et dépassée.

149.Posté par Roro LEBO le 14/12/2014 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
@Tutua .
Pourquoi dis-tu toujours que la Polynésie est une colonie?
"c'est beau la colonie"
"une bonne vieille colonisation"
"à restés colonisés !!!"
La Polynésie est un Territoire et avec des élus locaux.

148.Posté par Tutua . le 14/12/2014 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P149
la réinscription est un droit, nous sommes reconnus comme peuple. Nous sommes français par l'Histoire, les guerres, l'alcool, les fusils et les canons, les essais nucléaires, il y a tous les ingrédients d'une bonne vieille colonisation. Ton indignation n'a pas lieu d'être, ce serait plutôt à nous de nous offusquer ! vous voudriez nous contraindre à restés colonisés !!!
quant à la crise, c'est Flosse qui en est le responsable. Il avait obtenu de Paris de créer son propre mode de scrutin, c'est beau la colonie ! on avait droit à une petite dictature déguisée en démocratie ! Sauf que ça a raté, qu'il n'a pas accepté sa défaite et employé tous les moyens pour empêcher Oscar de travailler : 10 gouvernements en 10 ans, merci Gaston !

147.Posté par Bill le 13/12/2014 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous pourrez toujours faire rattraper certains retards structurels, mais vous n’arriverez jamais à faire décoller le commerce, l’industrie ni même le tourisme parce que ces activités économiques sont exclusives du domaine privé et donc liées à la confiance qu'on accorde ou pas au pays. Le fait de forcer à cette inscription Onusienne, sans l'accord du peuple, cela préfigure ce qu’il adviendrait de ce pays avec des gens comme vous au pouvoir. Ce n’est donc pas étonnant que nous soyons actuellement dans une telle crise, car ça ne donne aucune envie de s’investir dans quoi que ce soit et cette logique perdurera, empirera même, tant que la menace indépendantiste existera.

1 2 3 4 5 » ... 7
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 2 Décembre 2020 - 19:42 ​L'ombre du couvre-feu plane sur les fêtes

Mercredi 2 Décembre 2020 - 19:14 ​Giscard, président de l'autonomie de gestion

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus