Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


​Une étude pour estimer l’immunité collective au Covid-19



Tahiti, le 20 janvier 2021 - La Direction de la santé prévoit de mener une étude de séroprévalence courant février pour estimer le niveau d’immunité collective de la population polynésienne au virus du SARS-CoV-2.
 
La Direction de la santé prévoit de mener début février une étude de séroprévalence sur un échantillon représentatif de 350 personnes de plus de 18 ans à Tahiti et 100 à Moorea.
 L’objectif est d’estimer plus précisément la proportion de personnes qui ont été infectées par le Covid-19 dans la population polynésienne au cours des derniers mois, afin d’estimer à quel point la population polynésienne est immunisée à ce virus.
 "Nous savons que partout dans le monde, les dépistages ne nous permettent de voir qu’une toute petite partie de la réalité. Pas mal de gens ont eu peu de symptômes et ne se sont pas fait tester", explique le docteur Xavier de Radiguès, médecin épidémiologiste consultant pour l’Organisation mondiale de la santé, en charge de cette enquête.
 "Une certaine immunité collective semble se mettre en place et ralentit la propagation du virus, surtout à Tahiti", constate de son côté le docteur Pierre-Henri Mallet. "L’étude de séroprévalence va nous permettre de chiffrer la proportion de personnes qui ont été contaminées et donc d’estimer la protection de la population."
 
Les personnes choisies et volontaires pour prendre part à cette enquête seront soumises à un questionnaire de santé et devront subir une analyse sérologique. L’enquête prévoit de durer trois semaines. Les résultats sont attendus mi-avril prochain.
 
 "Probablement que cette immunité collective pourrait être atteinte ici avec une prévalence moindre que celle calculée dans d’autres pays", estime Xavier de Radiguès. "Cette hypothèse est basée sur l’observation du taux de contagiosité. Ce taux est observé autour de 2,5 en métropole, ce qui signifie qu’un malade contamine 2,5 personnes. Ici, on semble être autour de 1,15. Grâce à ce taux, on pourra calculer la proportion de personnes qui doivent être immunisées, naturellement ou par le vaccin. Pour l’instant, l’hypothèse est que l’on est en-dessous de 50%. Si cela devait être vérifié, ce serait une très bonne nouvelle pour la Polynésie.
En France métropolitaine on estime que l'immunité collective pourrait être atteinte après que 67% de la population aura été contaminée par le coronavirus.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mercredi 20 Janvier 2021 à 20:26 | Lu 1703 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus