Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​Trois cas de coronavirus confirmés en Polynésie



Tahiti, le 12 mars 2020 - Deux nouveaux cas de coronavirus ont été confirmés officiellement hier après-midi en Polynésie française. Un proche de la députée Maina Sage –premier cas annoncé mercredi– et un touriste suisse passé par Fakarava et aujourd’hui en service de réanimation à l’hôpital ont été testés positifs.
 
Au lendemain de l’annonce du premier cas de coronavirus en Polynésie française, les autorités du Pays ont confirmé la découverte de deux nouveaux cas positifs sur le territoire polynésien hier après-midi. Le second cas découvert est une personne de l’entourage proche de la députée Maina Sage, le premier cas annoncé mercredi. Selon les autorités sanitaires, sa contamination était prévisible et l’homme était suivi médicalement depuis la découverte du virus chez la députée. D’autres tests réalisés sur des personnes ayant notamment voyagé à côté de la députée se sont en revanche avérés négatifs.
 
Le troisième cas, annoncé hier après-midi par nos confrères de TNTV, est un touriste suisse de près de 70 ans arrivé ce week-end en Polynésie française par le même vol que Maina Sage. Pour autant, les sources sont discordantes sur la possibilité que ces trois cas soient liés. Côté Pays et hôpital, on estimait hier que l’enquête médicale menée auprès du touriste suisse tendait à démontrer qu’il avait contracté la maladie avant de prendre l’avion pour la Polynésie. Alors qu’au haut-commissariat, on diffusait dans la soirée d’hier un communiqué pour annoncer “qu’à ce stade, il existe un lien épidémique entre ces trois cas, c’est-à-dire que les personnes auraient été exposées à la même source de l’épidémie virale”. Les deux autres touristes suisses qui voyageaient avec le troisième cas de coronavirus ont également été testés et sont en attente de leurs résultats.
 
Fakarava scrutée
 
Reste que le touriste suisse arrivé samedi en Polynésie française s’est rendu en début de semaine par avion sur l’atoll de Fakarava, avant d’y prendre un voilier pour la passe sud de l’atoll à Tetamanu, puis pour l’atoll Faaite. Les premiers symptômes de la maladie se sont faits sentir pendant son séjour et le septuagénaire a été évasané mercredi soir vers Tahiti et le centre hospitalier de Taaone. Hier soir, l’homme était toujours en service de réanimation à l’hôpital.
 
Une équipe médicale doit se rendre vendredi sur place à Fakarava pour vérifier si la maladie n’a pas été transmise notamment au personnel médical qui a pris en charge le patient. Pendant ce temps, le tavana Tuhoe Tekurio a demandé aux familles entrées en contact avec le touriste suisse de rester confinés dans leurs maisons.
 
“Pas de panique”
 
“Les autorités de l’Etat et du Pays maintiennent la phase 1 du dispositif Orsec et prendront des mesures évolutives et adaptées de la situation pour poursuivre la stratégie de freinage de l’introduction du virus sur le territoire”, ont réagi hier soir les services du haut-commissariat. “Pas de panique”, avait martelé un peu plus tôt dans la matinée le directeur de cabinet du haut-commissariat. Mot d’ordre pour faire face à la viralité de l’épidémie et de l’inquiétude qui monte au fenua.

Rédigé par Antoine Samoyeau le Jeudi 12 Mars 2020 à 16:09 | Lu 34834 fois

Tags : CORONAVIRUS





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 3 Juin 2020 - 21:42 Ces fusions nées du confinement

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus