Tahiti Infos

​Préavis de grève à la direction des douanes


Tahiti, le 7 mars 2022 – Un préavis de grève a été déposé pour la journée du 8 mars par le syndicat Solidaire auprès de la Direction régionale des douanes de Polynésie française. Le préavis dénonce notamment la situation d'un ancien cadre des douanes décoré de l'ordre de Tahiti Nui en décembre dernier et condamné pour harcèlement et moral (et non sexuel comme l'affirmait le communiqué de Solidaire Douanes initialement, NDLR) ces derniers jours.
 
Le syndicat Solidaire Douanes, minoritaire au sein de la Direction régionale des douanes de Polynésie française, a annoncé lundi dans un communiqué avoir déposé un préavis de grève pour la journée du mardi 8 mars, journée internationale des droits des femmes. Si plusieurs revendications locales sont mises en avant pour dénoncer un “manque d'effectif”, une “sur-gradation des cadres” ou encore une “inégalité de traitement dans les mesures déontologiques et disciplinaires”, c'est surtout le point portant sur “l'indécence des attributions honorifiques et des fonctions de jury à un haut cadre sous contrat à la DRPF puis chargé de mission faisant l'objet de poursuites judiciaires” qui cristallise les critiques du syndicat. En effet, l'ancien cadre de la Direction régionale des douanes, Jean-Michel Manzoni, décoré de l'ordre de Tahiti Nui lors de son départ en décembre 2021 a été condamné le 25 février dernier par la Cour d'appel de Paris à six mois de prison avec sursis pour harcèlement moral (et non sexuel comme l'affirmait le communiqué de Solidaire Douanes initialement, NDLR) sur une subordonnée, ainsi qu'à indemniser la victime. Le préavis de Solidaire Douanes réclame le retrait du titre de chevalier de l'ordre de Tahiti Nui.
 

le Lundi 7 Mars 2022 à 18:39 | Lu 2394 fois