Tahiti Infos

​Plus de causes, pas plus de manifestants


Tahiti, le 23 octobre 2021 – Un peu moins de 600 personnes ont répondu samedi à l'appel à manifester lancé par le Tavini Huiraatira et le collectif Nuna'a a ti'a à Papeete pour des causes aussi diverses que variées. 
 
Lutte contre la Dictature sanitaire, l'exploration des fonds sous-marins, la malbouffe ou soutien au docteur Théron : un peu moins de 600 personnes ont manifesté samedi matin dans les rues de Papeete suite à l'appel lancé par le Tavini Huiraatira et le collectif Nuna'a a ti'a. Si ce dernier était composé de manifestants opposés à l'obligation vaccinale et au pass sanitaire, les militants du parti indépendantiste étaient quant à eux venus pour commémorer les grandes manifestations du 23 octobre 1987 à Papeete et marcher pour la souveraineté. 

Liberté d'expression

En tête de cortège, le leader du parti indépendantiste, Oscar Temaru, qui s'est récemment prononcé en faveur du pass sanitaire et de l'obligation vaccinale, a réfuté toute incohérence quant au fait de marcher aux côtés de manifestants opposés à la vaccination. “C'est ça la liberté d'expression. Aujourd'hui, il y a plusieurs associations, des responsables de confessions religieuses et des responsables syndicaux. Il faut les laisser s'exprimer. On ne peut pas être d'accord sur tout.” Après avoir balayé la question, Oscar Temaru a rappelé qu'il manifestait aujourd'hui pour évoquer la question de la santé, un “business devenu mondial” qu'il fallait combattre, et pour protester contre le projet d'exploration des fonds marins annoncé par le président de la République, Emmanuel Macron. “Ils parlent d'exploration mais il faut dire la vérité, ils vont venir exploiter nos ressources”, a ainsi conclu le leader indépendantiste. 
 
Du côté des manifestants du collectif Nuna'a a ti'a, les revendications étaient plus orientées vers la question de la vaccination et du pass sanitaire. Le frère Maxime Chan, ardent défenseur du docteur Théron, a quant à lui pris la parole pour affirmer qu'il n'y avait pas de “traitement miracle” et que “le vaccin n'est pas un moyen miraculeux pour préserver la population”
 

Rédigé par Garance Colbert le Samedi 23 Octobre 2021 à 13:40 | Lu 2377 fois