Tahiti Infos

​Nuna'a a ti'a et Tavini, une manif' mais deux mots d'ordre


Tahiti, le 20 octobre 2021 – Toujours fermement opposé à la loi du Pays sur l'obligation vaccinale, le collectif Nuna'a a ti'a a confirmé mercredi qu'il manifesterait ce week-end aux côtés du Tavini mais pour des raisons différentes.
 
Le collectif Nuna'a a ti'a a organisé une conférence de presse mercredi matin à Faa'a pour annoncer les détails de sa manifestation de samedi contre l'obligation vaccinale. Constitué il y a un an de militants du Tavini, de la Fape et d'autres associations de protection de l'environnement notamment, le collectif prend cette semaine à sa charge l'organisation “tournante” des manifestations organisées depuis plusieurs semaines contre la loi du Pays sur l'obligation vaccinale. Des manifestations avec différents niveaux de mobilisation : 2 500 au plus fort il y a un mois et 400 au plus faible il y a deux semaines. Nuna'a a ti'a affirme avoir retenu depuis plusieurs semaines la date du 23 octobre, s'agissant de l'entrée en vigueur initiale de la loi sur l'obligation vaccinale. Une entrée en vigueur reportée de deux mois depuis l'annonce du président Édouard Fritch la semaine dernière.
 
La manifestation de samedi est annoncée comme une double marche avec deux cortèges qui partiront à 7 heures de Mamao et du stade Willy Bambridge pour converger vers la place Tarahoi. Pour le collectif Nuna'a a ti'a, trois points sont à l'ordre du jour de la marche : la suppression de la loi du Pays sur l'obligation vaccinale, l'opposition au pass sanitaire et le soutien au docteur Théron. Des mots d'ordre différents de celui du Tavini huiraatira qui marchera samedi pour commémorer les grandes manifestations du 23 octobre 1987 à Papeete. Un mélange qui ne semble pas gêner le collectif, en raison de l'enchevêtrement assumé des militants du parti indépendantiste dans les rangs des deux entités. Le collectif Nuna'a a ti'a qui estimait mercredi que le Tavini s'était “greffé” à sa manifestation de samedi pour des “raisons très acceptables”. Seul point sur lequel le collectif a botté en touche, la position d'Oscar Temaru favorable à l'obligation vaccinale et au pass sanitaire. “C'est une position personnelle”, balaie Nuna'a a ti'a. Certes, mais ça reste celle d'Oscar Temaru.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Mercredi 20 Octobre 2021 à 21:18 | Lu 865 fois