Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


​Micro-guêpe contre Mouche blanche



​Micro-guêpe contre Mouche blanche
Tahiti, le 7 avril 2021 – Le Conseil des ministres a donné un avis favorable à l’importation d’une micro-guêpe Eretmocerus hayati en Polynésie française qui permettra un moyen de lutte biologique contre la mouche blanche.

Suite à l’avis favorable du comité consultatif pour la biosécurité, le Conseil des ministres a donné un avis favorable à l’importation d’une micro-guêpe Eretmocerus hayati en Polynésie française qui permettra un moyen de lutte biologique contre la mouche blanche. Cette décision s’inscrit dans la démarche de la Vice-Présidence, ministère de l’agriculture, et de la direction de la biosécurité, tendant vers moins de pesticides et plus de méthodes alternatives comme la lutte biologique.
 
L’aleurode du tabac Bemisia tabaci, couramment appelé mouche blanche, est l’un des ravageurs les plus importants des cultures, notamment maraîchères (tomates, concombres, choux, haricots…). Les agriculteurs rencontrent des difficultés pour contrôler ce ravageur très prolifique sous nos latitudes. La lutte est essentiellement chimique (traitements hebdomadaires), mais elle n’est pas satisfaisante, car des phénomènes de résistance apparaissent rapidement. De plus, aucun ennemi naturel ne contrôle de manière efficace ce ravageur en Polynésie française

Rédigé par Conseil des ministres le Mercredi 7 Avril 2021 à 20:33 | Lu 1126 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Avril 2021 - 19:41 Les magouilles du FDA à la barre

Lundi 12 Avril 2021 - 19:08 Le tourisme a poursuivi sa chute en janvier

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus