Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


​Les comptes de campagne de huit candidats aux municipales retoqués



Tahiti, le 2 février 2021 – La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) a rejeté les comptes de dix candidats aux dernières municipales. Parmi eux, la représentante Cécile Mercier et les ex-représentants Lucette Taero et Jean Temauri. Aucun maire élu n'est concerné.
 
Presque une routine pour les juridictions administratives : après le temps des recours contre les élections municipales, vient celui des rejets des comptes de campagne des candidats à ces mêmes élections. La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) a en effet saisi le tribunal administratif de Papeete après avoir rejeté huit nouveaux comptes de candidats aux dernières communales de 2020. Les situations de deux premiers candidats, Tepunaui Snow et Nathalie Parau-Cunéo, avaient déjà été examinées la semaine dernière par le tribunal administratif. Des candidats jugés en avance, puisque la CNCCFP avait été saisie en urgence de l'examen des comptes de leurs communes respectives, Arue et Papeete, en raison des recours également déposés contre ces élections. La décision du tribunal est attendue, pour ces deux candidats, ce jeudi.
 
Mais ce jeudi également, le tribunal administratif de Papeete va examiner la situation de huit nouveaux candidats dont les comptes ont été rejetés par la CNCCFP. Des candidats épinglés pour des comptes non déposés, partiellement déposés ou déposés en retard… Et qui ne s'exposent qu'à une sanction d'inéligibilité pour leur seul mandat d'élu municipal. Si un élu est déclaré inéligible par ce biais, cette décision n'aura aucune incidence sur son mandat de représentant à l'assemblée par exemple.
 
Deux "ex" et une représentante
 
Aucun maire élu n'étant visé par un rejet de son compte de campagne, l'enjeu de ces audiences apparaît assez peu palpitant. Pour autant, on peut relever que certaines personnalités politiques expérimentées ont visiblement fait preuve d'une certaine légèreté dans l'établissement de leurs comptes de campagne. Parmi les comptes retoqués, on retrouve en effet celui de l'élue Tavini à l'assemblée et candidate à Punaauia, Cécile Mercier, ou encore ceux des ex-élus à Tarahoi et candidats à Moorea et Faa'a, Lucette Taero et Jean Temauri. Monia Amaru, qualifiée pour le second tour à Hitia'a o te Ra, a elle-aussi vu son compte de campagne être rejeté. Il en va de même pour Heia Tokoragi-Parau à Faa'a, James Tuhoe à Punaauia et Mata Suhas et Naura Nena à Taiarapu-Est. Le tribunal examinera les détails de leurs situation, et leurs défenses respectives, ce jeudi.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Mardi 2 Février 2021 à 21:08 | Lu 1858 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus