Tahiti Infos

​Le Royal Huahine mis en vente


Tahiti le 17 janvier 2022 – Après l'annonce de la fermeture du Royal Huahine et la mise en place d'un plan social pour les 17 salariés de l'établissement hôtelier, le propriétaire Dominique Auroy a mis l'établissement en vente sur un site immobilier de la place pour 799 millions de Fcfp.
 
Décidément, les salariés du Royal Huahine vont de surprise en surprise. Après l'annonce de la fermeture de l'établissement et d'un plan social, ils ont découvert la mise en vente de l'établissement à hauteur de 799 millions de Fcfp sur un site immobilier de la place. La description est très vendeuse. L'établissement hôtelier fait 2 296 mètres carré et est construit sur un terrain de 14 hectares. On y compte 40 "sublimes bungalows de luxe" dont 18 avec vue sur le jardin, 11 côté plage et 11 sur pilotis "en eaux profondes". L'annonce précise également que l'hôtel pourrait être agrandi jusqu'à 80 "unités" dont au moins 15 bungalows sur pilotis et 24 en jardin.
 
Toujours selon l'annonce, l'établissement hôtelier est décrit comme étant "le Précieux Joyau d’Emeraude du Pacifique" qui est "un exceptionnel écrin de plaisir et de beauté dans une nature originelle". Classé trois étoiles, le Royal Huahine dispose "d'un charme d’une Polynésie authentique et dans le respect de la culture et de la tradition polynésienne tel 'Le Tahiti d’antan'" et avec "un personnel au large sourire". Sa situation géographique à Huahine est "absolument magique, une arrivée spectaculaire en bateau avec la vue sur cette très belle île verte et qui semble encore sauvage à l’autre bout du monde avec baie et un jardin absolument féérique et paradisiaque".

Route royale

Notons à ce propos qu'en 2015, le Pays avait prévu un projet d'expropriation "pour cause d'utilité publique" pour l'aménagement d'un tronçon routier de 1,2 kilomètre entre les baies Bourayne et Faauoo à Fitii. Une route qui devait permettre "à terme de relier l'Hôtel Royal Huahine au réseau carrossable de l'île", précisait alors un communiqué de la présidence. Le communiqué indiquait également que "l’établissement hôtelier et les habitations environnantes ne sont accessibles que par voie maritime. En cas de mauvais temps, les touristes et résidents sont limités dans leurs déplacements". Les travaux avaient alors été estimés à 188 millions de Fcfp.
 
Rappelons enfin qu'en début janvier de cette année, la chaîne hôtelière de la "Royal Polynesia", dont fait partie le Royal Huahine, a bénéficié d'un prêt "au titre du dispositif d'aides ad hoc au soutien de la trésorerie des entreprises fragilisées par la crise du Covid19" à hauteur de 85 millions de Fcfp. Un prêt qui a eu l'aval du de la ministre déléguée auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance avec avis favorable du haut-commissariat. Mais un prêt, comme l'a précisé le patron du groupe hôtelier Dominique Auroy, destiné à "d'autres hôtels que Huahine".

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Mardi 18 Janvier 2022 à 17:51 | Lu 3561 fois