Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


​Le CRSD lance son sprint final à Tahiti



Tahiti, le 13 octobre 2020 - Le Comité de pilotage du Contrat de redynamisation des sites de défense (CRSD) s’est réuni mardi au haut-commissariat. Les six communes concernées par ce dispositif ont jusqu’au 22 février 2022 pour démarrer les projets de développement validés sur les fonciers rétrocédés, au risque de perdre les contributions financières de l’Etat et du Pays.
 
Réalisation d’une zone d’activité économique sur 3,1 ha de l’ancienne caserne Broche à Arue ; aménagement d’une zone à vocation mixte sur les 5 ha de l’ex emprise de CEA à Mahina, idem pour Taiarapu-Est sur le site de l’ancien fort de Taravao ; aménagement d’un centre-ville sur 1,5 ha de la plaine de Taaone à Pirae ; réalisation d’un port de plaisance à Fare Ute sur les 9 000 mètres carrés de l’ancienne zone de stockage de la base marine ; création d’un marché de proximité sur les 5 000 m2 de la cité Bopp Dupont à Faa’a ; transformation de l’ancienne station ionosphérique de Taiarapu-Est en zone d’activités marines ; réaménagement de l’ancien centre nautique de Tautira en site à vocation touristique. Depuis 2016, les projets communaux éligibles à un accompagnement financier par le Contrat de redynamisation des sites de défense (CRSD) sont connus. Et ils ont connu des fortunes diverses. Sur les 22 hectares de fonciers rétrocédés par l’Etat aux communes ou au Pays, les préalables financiers et techniques liés à la dépollution de certains des sites sont à l’origine de retards dans la procédure de rétrocession. Les derniers terrains rétrocédés l’ont été cette année, en juin à Pirae et le mois dernier à Papeete.

Mais dans 16 mois, tous les projets CRSD doivent être entrés en phase de réalisation. Et encore cette échéance n’est possible que grâce à une rallonge de deux ans spécialement concédée pour la Polynésie l’année dernière, afin de repousser une date butoir initialement arrêtée au 22 février 2020.

61% des crédits encore en attente

Le CRSD a pour objet de contribuer au financement des projets portés par les six communes attributaires des cessions d’immeubles domaniaux de l’Etat. L’Etat et le Pays se sont engagés à apporter leur concours financier à hauteur de 1,2 milliard de Fcfp sur la durée du contrat (716 millions par l’Etat et 500 millions pour le Pays). Pour l’instant, seuls 39% de cette dotation est consommée.
Le CRSD aborde donc sa dernière ligne droite, en 2021. Cet état de fait a hanté le Comité de pilotage réunit mardi au haut-commissariat. "Il nous reste un an et demi. C’est peu", a reconnu le haut-commissaire Dominique Sorain à l’issue de ce Copil. Mais le Dominique Sorain se montre optimiste : "C’est tout à fait réalisable, puisque nous avons déjà achevé les transferts de ces terrains (…). Maintenant, il s’agit de continuer les opérations de dépollution et de viabilisation, essentiellement. Nous avons établi un programme de travail qui nous permettra de les mener à bien. Notamment, les communes doivent lancer des appels à projets au mois de novembre. Les décisions seront prises au mois de février. Nous sommes tout à fait dans les délais. Et d’ailleurs, en termes d’engagement de crédits (…), nous avons utilisé un peu moins de 40%. Il reste 60% à consommer. Donc il s’agit d’accélérer encore. Ce sont des projets importants pour les communes."

De son côté, le vice-président Tearii Alpha reconnait l’urgence mais estime aussi que les mois restants permettront le lancement des projets CRSD. Et le Pays assistera les communes au besoin : "Le Pays à travers ces services de l’Aménagement, de l’urbanisme, de l’environnement, accompagnera concrètement et directement ces communes pour les aider à sortir ces projets dans les délais les meilleurs. (…) Et puis nous avons une agence d’urbanisme qui vient d’être créée, avec la mise en réseau des services du Pays et de l’Etat censés porter l’aménagement intégré de ces communes demain."

Deux derniers comités de pilotage du CRSD doivent se tenir pour valider les financements avant l’échéance du contrat de redynamisation. Le prochain aura lieu en avril 2021 et le dernier au cours du dernier trimestre de l’année prochaine.  

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 13 Octobre 2020 à 17:28 | Lu 746 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus