Tahiti Infos

​La DSP offre 800 « écouvillons » à Malardé


Tahiti, le 3 mai 2020 – La direction de la sécurité publique de Papeete a fait don de 800 « écouvillons » de contrôles des stupéfiants à l’Institut Louis Malardé pour réaliser des tests de dépistage pour le coronavirus.

La direction de la sécurité publique (DSP) et son laboratoire de police technique et scientifique ont fait don d’un stock de 800 « écouvillons », utilisés habituellement par les policiers dans le cadre des recherches de stupéfiants, à l’Institut Louis Malardé. Un transfert destiné à étoffer la capacité de tests de coronavirus du laboratoire, pendant cette période de crise sanitaire. Les écouvillons de la DSP étant compatibles avec ceux utilisés dans le dépistage du virus.


Rédigé par Antoine Samoyeau le Dimanche 3 Mai 2020 à 14:25 | Lu 1775 fois