Tahiti Infos

Voyage inaugural de l'Aremiti 5 à Bora Bora


Les passagers de cette première traversée ont été accueillis par une troupe de danse sur le quai de Vaitape.
Les passagers de cette première traversée ont été accueillis par une troupe de danse sur le quai de Vaitape.
Bora Bora, le 27 mars 2021 - Vendredi, le navire Aremiti 5, parti de Papeete huit heures plus tôt, a déposé ses derniers passagers à Bora Bora, sur le quai de Vaitape où les attendait un accueil traditionnel. Une première traversée très appréciée par les voyageurs.
 
Vendredi, le quai de Vaitape s’est animé. Le comité du tourisme de Bora Bora avait organisé un accueil traditionnel avec danseurs et percussions pour l’arrivée de l’Aremiti 5, récemment rénové pour la nouvelle ligne Apetahi Express, desservant les îles des Raromata’i. La traversée aura duré environ 8 heures (escales comprises) pour ces privilégiés de la première rotation. Ils étaient 71 à accoster au son des tō’ere. Tous semblaient se réjouir du trajet, beaucoup d’entre eux l'ont abordé comme une promenade.
 
A leur débarquement, les passagers semblent ravis de l’expérience. C’est le cas de Moearii, 19 ans et habitant de Bora Bora. Il avoue que tout s’est déroulé comme sur des roulettes : “C’était très confortable et tout le personnel a été adorable.” Paul, issu du régiment du service militaire adapté, ne passera qu’une seule nuit à Bora Bora avant de repartir pour Tahiti. Il est satisfait de son voyage qu’il a savouré aux côtés des sauveteurs en mer et explique que “c’est quand même bien plus agréable et plaisant une arrivée par la mer que par avion.” Andréa, 23 ans, a embarqué sur Raiatea, l’île voisine. Elle est à Bora Bora pour une mission de travail et concède que le staff a été aux petits soins avec elle, car elle se sait souvent malade en bateau. Heureusement, les vents pour ce trajet aller ont été favorables à la navigation. Elle reconnait toutefois un petit défaut sur ce navire, la descente sur le quai. Cette passerelle est “un peu dangereuse”, dit-elle.
 
Pour les 14 membres du personnel de navigation, la traversée a été aussi très agréable. Certains ressentent néanmoins un peu de fatigue car “la dernière semaine de préparation a été soutenue”, confie volontiers l’agent de bord Hokarani. Le service restauration, assuré entre autres par la responsable Nohea, est resté ouvert jusqu’au bout de la croisière. Quatre ans qu’il n’était pas venu accoster à Bora Bora, mais Dany, le capitaine en second, qui connait parfaitement les eaux polynésiennes puisque cela fait 27 ans qu’il navigue, confesse que c’est toujours un véritable bonheur de venir contempler la Perle du Pacifique. Originaire de Raiatea, il se réjouit de compter parmi les membres du personnel deux jeunes de Bora Bora.
L’Aremiti 5 est reparti samedi à 10 heures en direction de Papeete, pour effectuer le parcours inverse.

Le poste de pilotage de l'Aremiti 5, au quai de Bora Bora
Le poste de pilotage de l'Aremiti 5, au quai de Bora Bora

Rédigé par Nij le Samedi 27 Mars 2021 à 08:48 | Lu 1479 fois