Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Vœux aux employeurs : "L'important, c’est qu’il y ait des investissements faits par le Pays" (Medef)



Narii Faugerat, vice-président du Medef-Polynésie.
Narii Faugerat, vice-président du Medef-Polynésie.
PAPEETE, 14 janvier 2016 - Le premier vice-président du Medef-Polynésie s'est dit "satisfait" par les déclarations d'Edouard Fritch à l'occasion de la cérémonie des vœux aux organisations patronales, jeudi matin à la Présidence : un discours jugé "très clair, franc et honnête" par Narii Faugerat.

Dans quel état d’esprit sortez-vous de cette rencontre ?

Narii Faugerat : Nous avons trouvé le discours du Président très clair, franc et honnête. (…) Il semble tenir compte de nos observations et de ce que nous souhaiterions que le Pays fasse, qu’il s’agisse du gouvernement ou de l’assemblée territoriale. Et, en particulier, il a tenu compte du fait que nous souhaitions avoir des rencontres régulières avec le gouvernement. Il s’est engagé à ce que cela se fasse avec ses ministres au minimum et au moins trois fois dans l’année sous sa présidence. Tout cela nous satisfait.

Quelles sont les attentes du Medef-Polynésie de la part de l’exécutif pour 2016 ?

Narii Faugerat : L'important, c’est qu’il y ait des investissements faits par le Pays. Je ne sais plus quel ministre avait dit que le gouvernement attend que le privé investisse. Le problème c’est que le privé ne peut pas investir s’il n’y a pas de projets sains et porteurs dans lesquels investir. Or, aujourd’hui très peu de secteurs d’activité sont porteurs et peuvent justifier des investissements en Polynésie. Le Président a évoqué le barrage hydroélectrique de la Vaiiha. C’est une très bonne chose, mais ce projet sera-t-il mené par le privé, le public ? Ce qui est important pour nous c’est de savoir que ce projet se réalise parce que ces investissements vont créer de l’emploi tout en réduisant notre dépendance au fioul. Cette indépendance est très importante.

La réforme du code du travail dont la réflexion sera mise en chantier cette année, c’est une grande attente pour le patronat ?

Narii Faugerat : C’est une grande attente ; mais c’est aussi quelque chose que l’on sait être compliqué. Cela ne se fera pas facilement. On connait très bien la position des syndicats, on sait bien qu’ils seront réticents ç toute réduction des avantages acquis. Or si on veut réformer au fond le code du travail, on devra passer par des mesures impopulaires auprès des syndicats.

Légende : Narii Fougerat, vice-président du Medef-Polynésie.

Rédigé par Propos recueillis par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 14 Janvier 2016 à 15:41 | Lu 1895 fois






1.Posté par Piripirifaufau le 15/01/2016 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Réformer le code du travail, c'est cool, comme ça les riches seront encore plus riche (mais ils pleureront toujours car ce n'est jamais assez) et les pauvres encore plus pauvres ( et là on comprendras qu'ils puissent pleurer)..

2.Posté par Tahitian muslim le 15/01/2016 09:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@P2 ouais c'est triste...ils se rendent pas compte qu''ils créent de l'injustice, accentuent les inégalités....
J'aurais aimer que le medef ne soit pas du tout content, là j'aurais vu que les travailleurs et donc le peuple en sortirait gagnant...

3.Posté par Kaddour le 15/01/2016 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En d'autres termes :" nous, on veut bien investir si on est sûr que le pé'i paiera et nous permettra de faire de gros bénéfices"... LOL
Ah oui ! Il faut réformer le code du travail malgré les syndicats !! Il est vrai que ces derniers sont des empêcheurs de gonfler notre portefeuille !!! Heu, le MEDEF ? ce n'est pas un espèce de syndicat ? LOL
Je ne suis pas toujours d'accord avec leurs réclamations mais c'est le seul barrage à la gourmandise des riches ...

4.Posté par Alain STACHLER le 15/01/2016 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour certains indécrottables et bornes, un employeur est pas définition un profiteur qui exploite abusivement ses employés. Il ne leur est pas concevable qu'il existe des gens honnêtes et intègres.
Peut-etre que c'est parce que, eux-mêmes, dans le rôle d'employeur, seraient exploiteurs et abusifs??

5.Posté par Pitate le 15/01/2016 12:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Euh ! Si on doit compter sur les investissements du pays pour s'en sortir comme le dit le président du mefef ou pensez-vous qu'ils vont chercher les sous ! Ca veut dire qu'au niveau économique on ne sait pas encore aller au pot ! Arrêtez d'attendre, et comprenez et osez le dire, le vrai problème, c'est que les créateurs de richesses sont souvent "flingués" par l'administration dans leurs démarches, elle devrait d’ailleurs faire une enquête dessus pour confirmer. Et que si on arrête d'empêcher les chefs d'entreprises et les investisseurs de bosser, on pourra enfin arrêter de compter sur l'administration la gueule ouverte pour investir !!! Ce n'est pas sa vocation bon sang ! Arrêtez de penser à l'envers, arrétez de penser comme des bébés làlà !!! La vocation de l’administration est de permettre aux vrais investisseurs de travailler dans les meilleurs conditions possibles pour eux, le pays, les salariés, la santé de la concurrence dans le respect des droits de chaucun,le peuple !!!

6.Posté par Faut pas pousser! le 15/01/2016 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça sent la naphtaline cet argumentaire d'un grand patron, : il faut que le pays investisse pour que le privé suive (et fasse des bénéf...) . L'économie assistée encore et toujours?

7.Posté par tamatoas le 15/01/2016 16:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana Narii ,

Un discours clair et honnête : C'est impossible pour un Politique , c' est quelqu'un qui n'est responsable de rien ! il est élu ( ou en attente de l'être ) , ces décisions irresponsables sont censées être celles du peuple l' ayant élu , donc nous tous .

Pour bien comprendre écoutez bien Bouissou par exemple , faite le point de tout ce qu'il à déjà pu dire et ce qui s'est réalisé , il y a un grand écart . l'un des rares qui fait ce qu'il dit , Solia , mais ce n'est pas un politique , cherchez l'erreur !

8.Posté par Delanne Jean-Yves le 15/01/2016 22:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana à tous et meilleurs voeux pour cette nouvelle année mais avant de penser à investir en 2016 il serait bon de payer ses dettes de 2015 ! ... Foissac et Cie pensez à moi ! toujours rien en vu sur mon compte?

9.Posté par Tahitian muslim le 16/01/2016 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@P4
A la fin d'une journée d'inventaire chez carrefour,une fois que t'as fais du bon boulot compter tous les produits de carefour, les gars de la securité se mettent devant la porte de sortie et on nous fait tirer une boule dans un sac opaque, celui qui a la noire gagne le droit d'etre fouiller par les vigiles.....C'est ça un employeur mon cher Stachler. L'exemple est juste ethique, mais si cela te suffit pas je peux de balancer quelques exemples économiques d'abus!!!!
Bien entendu les petits patrons ne rentre pas en course, seul lesgrands patrons copains des banquiers et des politiciens sont dans le viseur mister Stachler

10.Posté par Tahitian muslim le 16/01/2016 09:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@P7 Tu m'as bien fais rire Car bouissou est une trompette par excellence et le Solia est le type même du gars qui ne travail pas pour l’intérêt général, mais bien pour les"frères copains coquins"...

11.Posté par emere cunning le 16/01/2016 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Héhé, ce sont eux les entrepreneurs, mais ils n'ont pas de projets pour ce pays, rien, nada, e paa noa ta ratou e faaineine no teie fenua. Ils attendent après le gouvernement qui doit entreprendre et investir... Pour les cacahuètes qu'ils ont, jusqu'ici, si bien su réserver à l'Emploi.
"Des mesures impopulaires auprès des syndicats". "Et populaires auprès de qui ?" aurait-il fallu lui demander, histoire qu'il nous fasse une de ses risettes dont ils ont le secret, nos chers patrons. En tous les cas, qu'il ne vienne plus nous conter que l'Automobile clopine. UN MILLIARD qu'il s'est mis in the pocket, le père Chichong. Mana'o hia atu que cé la cata, no hea mai. Haavaravara atu tena mau "entrepreneurs" i te 'ore roa.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 14 Août 2018 - 18:17 Tous fin prêts pour la rentrée !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués