Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Virus: les dirigeants de l'APEC promettent de coopérer sur la vaccination



Wellington, Nouvelle-Zélande | AFP | vendredi 16/07/2021 - Les dirigeants de la région Asie-Pacifique ont promis vendredi de redoubler d'efforts pour la production et la distribution de vaccins contre le Covid-19, lors d'une réunion extraordinaire pour élaborer un plan d'action face à la pandémie.

Ces discussions inédites ont réuni les chefs d'Etat des 21 pays du Forum de Coopération économique Asie-Pacifique (Apec), dont le président américain Joe Biden et son homologue chinois Xi Jinping.

"Pour la première fois dans l'histoire de l'Apec, les dirigeants se sont réunis pour une réunion extraordinaire exclusivement consacrée au Covid-19 et à la manière dont notre région peut sortir de la pire crise sanitaire et économique dont on puisse se souvenir", s'est félicitée la Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, qui a organisé en urgence cette rencontre virtuelle.

"Pour les dirigeants, il s'agit avant tout d'assurer un accès généralisé aux vaccins dans le monde entier et de travailler en collaboration pour les fournir à tous dès que possible", a-t-elle ajouté, décrivant ces discussions comme "riches" et comme une base solide pour le sommet annuel des dirigeants de l'Apec en novembre.

Certains pays de la région sont durement touchés par la résurgence de la pandémie, avec des poussées incontrôlées du variant Delta, plus contagieux, en Indonésie, en Thaïlande ou en Russie, tandis que l'Australie peine à contenir une nouvelle flambée du Covid-19, avec des confinements à Melbourne et Sydney.

La réunion n'a donné lieu qu'à peu d'engagements précis, bien que le président chinois ait promis une aide de 3 milliards de dollars pour aider les pays en développement face au coronavirus. 

Il a indiqué que la Chine avait déjà fourni aux pays en développement plus de 500 millions de doses de vaccins, et les Etats-Unis ont également souligné qu'ils faisaient don de plus de 500 millions de vaccins "sûrs et efficaces" dans le monde.

M. Biden "a expliqué que les Etats-Unis faisaient don de (leurs) vaccins et ne les vendaient pas, et souligné l'importance de ne pas poser de conditions politiques ou économiques", a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué.

"Passeport vaccinal"

Dans une déclaration commune, les dirigeants de l'Apec ont indiqué qu'ils "redoubleraient d'efforts pour développer la fabrication de vaccins et leur approvisionnement". 

Mme Ardern a ajouté qu'il y avait également une volonté de réduire les droits de douane sur les vaccins et les équipements médicaux. Les discussions "nous ont permis de dépasser le nationalisme en matière de vaccins", s'est-elle réjouie. 

La dirigeante néo-zélandaise a indiqué aussi que les pays membres de l'Apec, qui produisent 60% du PIB mondial, allaient travailler sur la question des documents numériques permettant de rationaliser l'organisation des voyages internationaux et du commerce.

"Nous faisons pression pour que des solutions pratiques et collaboratives soient trouvées pour permettre de se reconnecter avec le monde en toute sécurité, en continuant à explorer des options telles que les passeports vaccinaux" ou "les bulles de voyage sans quarantaine", a-t-elle affirmé.

Le président russe Vladimir Poutine, qui a également participé à la réunion, a souligné que la vaccination était une priorité absolue. 

"Nous sommes prêts à coopérer étroitement avec les partenaires de l'Apec dans des domaines aussi urgents que l'organisation de la vaccination de masse de la population", a-t-il dit.

Alors que Washington accuse Pékin de manque de transparence sur les origines de la pandémie, et que les deux pays connaissent des différends commerciaux et sur la question du traitement de la minorité ouïghoure en Chine, Mme Ardern a affirmé qu'il n'y avait pas eu de signes de tensions entre les présidents chinois et américain.

Tous les dirigeants étaient "totalement concentrés sur les problèmes auxquels nous devons faire face en tant que région", a-t-elle assuré.

Le communiqué de la Maison Blanche a cependant précisé que M. Biden avait "réitéré son engagement en faveur d'une (région) indo-Pacifique libre et ouverte", une attaque claire contre la Chine.

le Dimanche 18 Juillet 2021 à 14:46 | Lu 384 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus