Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Victime de la baisse des dons, le village d’enfants SOS de Papara risque de fermer



Victime de la baisse des dons, le village d’enfants SOS de Papara risque de fermer
« Si les dons ne remontent pas, nous ne finirons pas l’année 2012 ». L’équipe du Village d’enfants SOS de Papara en a gros sur le cœur. Ces derniers temps, les dons se sont raréfiés. Et la subvention allouée par le Pays en 2011 sera loin d’être suffisante : 104 millions de francs, alors que le budget global du Village dépasse les 180 millions. Malgré la générosité des particuliers et des entreprises, qui complètent le financement par leurs dons, il manquera 30 millions pour finir l’année.

«Nous devions recevoir 9 enfants supplémentaires cette année, et nous n’allons pas pouvoir » résume tristement François Coudert, trésorier de cette institution qui recueille depuis 1996 les enfants victimes de maltraitances. Membre de la fédération internationale des villages d’enfants SOS, l’antenne de Papara, d’une capacité d’accueil de 55 enfants, accueille des fratries entières au PK 35, dans un environnement soigneusement étudié. Les jeunes sont répartis dans 12 maisons, où ils vivent avec une mère SOS, encadrés au quotidien d’un psychologue et de trois éducateurs.

« Ça leur apporte l’espoir d’avoir ce qu’on leur a enlevé : une famille, un foyer avec leurs frères et sœurs jusqu’à leur majorité, et c’est un environnement favorable qui leur permet de travailler » expliquent en cœur François Coudert et Eddie Cowan, l’ancien directeur du village. Ils rappellent en outre que le Village n’est pas une coupure définitive avec l’environnement familial : l’équipe éducative travaille au contraire à la reconstruction du lien avec les parents, les grands-parents ou le cercle élargi.

Les villages d’enfant SOS fonctionnent sur le principe du parrainage : ils étaient plus de 1 000 donateurs il y a encore quelques années. Crise économique oblige, ils se sont raréfiés avec le temps, et sont moins de 700 aujourd’hui. Les membres de l’association lancent donc un appel à la générosité. « Il faut qu’on réussisse à inverser la tendance » explique François Coudert. « Sinon, on n’ira pas plus loin que le premier semestre 2012. »

En raison de ces difficultés financières, les projets de l’association sont tous en stand-by. « On réfléchissait à des projets dans les îles, notamment une structure d’accueil plus souple et spécifique pour les adolescents, située en ville » se rappelle François Coudert qui affirme toutefois que le projet n’est pas totalement abandonné. Un (gros) sursaut de générosité pourrait suffire à relancer la machine.

Pour donner : 43.21.11

Pour aider le village d'enfants SOS, télécharger le document en pièce jointe


Rédigé par F K le Lundi 10 Octobre 2011 à 17:11 | Lu 2495 fois







1.Posté par Xenos le 11/10/2011 08:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vraiment leur faute : on ne les trouve nulle part ces imprimés de dons! Ils devraient avoir un correspondant chargé de récolter les chèques dans chaque entreprise importante, dans chaque administration.

Les gens sont prêts à donner pour ce genre de chose. Les volontaires correspondants pour recueillir les dons seront nombreux, moi le premier. Mais il faut se bouger et pas attendre les dons le cul dans son fauteuil en chialant que ça ne vient pas !

2.Posté par Sandra le 11/10/2011 15:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout à fait d'accord avec le dernier commentaire, les sponsors ce n'est pas de l'acquis : il faut relancer et en chercher des nouveaux donc se bouger mais surtout la protection de l'enfance c'est une affaire POLITIQUE donc c'est au gouvernement de prévoir un budget suffisant sans toujours compter sur la générosité des particuliers pour combler les manquements de la politique sociale du pays donc moins de sorties en avion au frais de l’État et plus de social!

3.Posté par Amikaouette le 11/10/2011 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici deux commentaires d'une lâcheté incommensurable! comment peut-on critiquer l'initiative de personnes qui mènent depuis de nombreuses années un combat permanent en faveur des enfants défavorisés. ce sont des bénévoles, des personnes qui DONNENT de leur temps de leur coeur pendant que d'autres justement restent le c...dans leur fauteuil prostrés devant leur ordinateur a critiquer le monde...et qui finalement ne font rien! c'est tellement facile de dire que c'est une affaire politique, en attendant il y a 9 enfants qui attendent qu'on les prennent en charge, il y en a 43 autres qui vont peut être perdre un toit,...dans l'urgence, on ne réflechit pas on ne fait pas la morale...ON AIDE!

4.Posté par fouillem le 11/10/2011 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

XENOS tu es sauvé... Tu as le formulaire sous la main il te suffit de le télécharger!!!

SANDRA tu as raison pour ce qui concerne le gouvernement et nos gouvernants mais de là à tancer les bénévoles... C'est pas cool.
d'autant que je suis sur que aucun des 2 ne donne...

5.Posté par Teva le 13/10/2011 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Xenos et Sandra, quel dommage que les polynésiens que vous êtes, entreteniez un discours aussi acerbe!
Autant de méchancetés, ce n'est pas possible pour des enfants du fenua... sauf si vous êtes des hotu painu.
Je vous invite à prendre contact avec l'association pour ces enfants et vous aurez peut-être vos réponses. Au cas où!!! prenez le formulaire, ça fera toujours un enfant heureux.

6.Posté par kinou le 17/10/2011 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo a l'association pour son devouement et son travail. Y'a t'il un site internet par lequel l'on pourrait parrainer ou faire une donation avec carte de credit?
Juste une idee: les dons texto sont une excellente methode.
SOS Papa pourriat installer un copmte texto avec vini
par exemple pour 500sfp.
Fait de la pub pour se numero, et si tu envoies un sms a ce numero, 'tu postes par ex; SOS PAPARA" tu contribue 500cfp pr le village.
les $500cfp seront sur ta prochaine facture vini..
ca se fait bcp aux USA et de plus en plus souvent en france.
Bon courage!

7.Posté par juju le 17/10/2011 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si les gens à Tahiti se souciaient de leur prochain on en serait pas la.
Respect aux donateurs et bénévoles.
Honte à tout ceux qui critiquent, sûrement bien au frais dans leur gros 4X4, ou bien au chaud devant l'ordi dans les hauteurs.

Courage

8.Posté par ponui le 17/10/2011 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est pas grave , la cathédrale de Rikitéa a été rénovée pour la bagatelle de 600 millions, plus une maison de la perle , dont personne ne veut , à plus d'un milliard!! Y doit être content Dieu! A vot'bon coeur m'sieur dame!!!!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2020 - 18:04 Le Koh Lanta de Taha'a est dans la boite

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus