Tahiti Infos

Vendredi prochain les scientifiques polynésiens nous expliquent le changement climatique


Photo tirée du blog "DEUXMILLETREIZEANNEEDELAPOLYNESE"
Photo tirée du blog "DEUXMILLETREIZEANNEEDELAPOLYNESE"
PAPEETE, le 18 septembre 2014 – Deux événements intéressants sont organisés la semaine prochaine à l’Université de Polynésie française au sujet de l’impact du changement climatique sur nos îles polynésiennes. Et pour une fois, il s’agira de science pure et dure présentée par des scientifiques, dans une perspective de vulgarisation, ce qui devrait pouvoir faire avancer le débat.

Premièrement un évènement pour les scientifiques, c’est la doctorante Marania Hopuare qui présentera sa thèse « Changement climatique en Polynésie française: détection des changements observés et évaluation des projections » le jeudi 25 septembre à 9h30 en amphi F à l’Université de la Polynésie française. « Le but de cette thèse est d'apporter les premiers éléments de réponse relatifs à l'évolution des précipitations au cours du 21ème siècle sur Tahiti » explique-t-elle. Comme toute présentation de thèse, elle sera ouverte au public, mais seuls les experts y trouveront du grain à moudre.

Pour la version grand public, la même doctorante ouvrira les débats le lendemain matin, vendredi 26 septembre à 9h, lors du colloque « Changement climatique : prévisions, perspectives et adaptations » qui est organisé par le laboratoire GEPASUD de l’UPF (le programme en pdf). Il aura lieu dans la salle de réunion de l’ESPE (ancien IUFM), et est ouvert au grand public. Les explications y seront destinées au grand public.

Le communiqué de presse annonçant l’évènement explique : « Ce colloque présentera, d’une part, comment la science du climat permet de telles perspectives à l’échelle décennale et, d’autre part, les programmes mis en place dans le Pacifique Sud pour se préparer aux projections climatiques. Marania Hopuare, doctorante à l’UPF, ouvrira le colloque en présentant les résultats de son travail de thèse qu’elle aura soutenu la veille à l’UPF. Suivront cinq exposés présentés par des chercheurs et ingénieurs locaux et internationaux et deux tables rondes conçues pour permettre des échanges entre spécialistes et grand public. L’ensemble des exposés sera présenté en langue française. »

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Jeudi 18 Septembre 2014 à 11:21 | Lu 1316 fois