Tahiti Infos

Vendée Arctique: La course prend fin au large de l'Islande en raison de vents trop forts


SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP
SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP
Paris, France | AFP | vendredi 17/06/2022 - La Vendée Arctique, course en solitaire sans escale réservée aux bateaux du Vendée Globe qui proposait un parcours inédit jusqu'au cercle polaire, a tourné court en raison des mauvaises conditions météo à répétition avec une ligne d'arrivée décrétée à l'est de l'Islande, ont annoncé vendredi soir les organisateurs.

Cette ligne d'arrivée correspond à une porte virtuelle située au sud-est de l'Islande, qui avait été déterminée jeudi par la direction de course. Les conditions météorologiques difficiles avaient contraint l'organisation à renoncer à son tour de l'Islande et décidé d'une porte virtuelle pour faire redescendre la flotte vers le sud de l'île.

Seuls trois skippers ont réussi vendredi soir à passer cette porte: Charlie Dalin (Apivia), Jérémie Beyou (Charal) et Thomas Ruyant (LinkedOut), qui constituent donc le podium de cette deuxième édition de la Vendée Arctique.

"La dépression est bien là, et certains vont avoir du mal à atteindre la porte Islande. Mais comme la situation n’est pas meilleure une fois cette porte franchie, nous avons préféré en faire la ligne d’arrivée afin que les solitaires puissent aussitôt faire en sorte de se mettre en sécurité", a indiqué le directeur de course Francis Le Goff. 

"Des vents instables et forts arrivent sur zone ; les effets de site qui vont secouer le fjord où se sont abrités déjà deux bateaux ne rendent pas simple l’accueil d’Imoca supplémentaires. Clore la course à la porte va permettre aux marins de trouver la meilleure solution pour chacun d’entre eux, avec le soutien permanent de la direction de course et avec l’expertise de leur équipe technique", a-t-il poursuivi.

La direction de course espère que les marins pourront dès samedi après-midi mettre le cap sur les Sables d'Olonne (Vendée), ville de départ et également initialement ville d'arrivée.

La course, qui compte pour le circuit qualificatif du Vendée Globe 2024, entrait dans le cadre de la préparation pour la Route du Rhum, transatlantique en solitaire qui se court en novembre de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe).

Vingt-cinq skippers étaient partis dimanche pour un parcours de 3.500 milles nautiques (environ 6.500 km) qui n'aura fait au final que 1500 milles nautiques (environ 2780 km); deux marins ont abandonné: le Hongrois Szabolcs Weöres (Szabi Racing) et Manuel Cousin (Groupe Sétin).

le Samedi 18 Juin 2022 à 00:01 | Lu 731 fois