Tahiti Infos

Vahine Fierro s'accroche au Brésil


“C'est la première fois que je surfe au Brésil (…). On est sur un beach break mais les vagues sont vraiment très puissantes, comme celles que j'ai l'habitude d'avoir à Tahiti”, a indiqué Vahine Fierro, pour le moment très à l'aise sur le spot de Itaúna. (Photo : Smorigo/WSL)
“C'est la première fois que je surfe au Brésil (…). On est sur un beach break mais les vagues sont vraiment très puissantes, comme celles que j'ai l'habitude d'avoir à Tahiti”, a indiqué Vahine Fierro, pour le moment très à l'aise sur le spot de Itaúna. (Photo : Smorigo/WSL)
Tahiti, le 6 novembre 2022 - Vahine Fierro a maintenu au cours du week-end son objectif d'accession à l'élite du surf mondial. Au Saqurema Pro, au Brésil, la surfeuse de Huahine a passé sans encombre ses séries des 16es et des 8es de finale pour se hisser en quarts, où elle affrontera, lundi, sa partenaire en équipe de France, Tessa Thyssen. 

Elle avait déclaré, jeudi après sa série du premier tour, se sentir plus à l'aise et mieux préparée pour jouer la qualification pour le CT cette année. Et ce week-end, Vahine Fierro a montré qu'elle avait en effet de sacrées ressources, en passant brillamment ses séries des 16es et des 8es de finale, au Squarema Pro (Brésil), avant-dernière étape des Challenger series (CS). 

Actuelle 9e au classement des CS, la native de Huahine sait que pour maintenir ses chances de qualification au rang de l'élite mondial, elle doit au moins se hisser en demi-finale au Brésil, pour ensuite tout jouer lors de la dernière étape de la saison, à Haleiwa, Hawaii, début décembre. Et la pression pour le moment ne semble pas atteindre l'ex-championne du monde junior. Samedi, dans sa série des 16es de finale, Fierro a immédiatement pris le contrôle des opérations avec une première note de 5.83, avant d'ajouter son meilleur score du heat avec une vague comptée 6.13, pour un total de 11.96. Suffisant pour s'offrir la première place de la série et pour continuer sa route au Saquarema Pro. “C'est la première fois que je surfe au Brésil (…). On est sur un beach break mais les vagues sont vraiment très puissantes, comme celles que j'ai l'habitude d'avoir à Tahiti”, a indiqué la Tahitienne au micro de la WSL. 

Des adversaires directes toujours en course

Place ensuite dimanche à sa série en 8e de finale. Et une fois encore, Vahine Fierro a montré qu'elle était définitivement très à l'aise sur le spot de Itaúna. Opposée à la Japonaise, Minami Nonaka, la surfeuse des Raromata'i a attendu sa troisième vague pour se lancer dans ce heat. Une droite où elle a pu envoyer un gros turn, récompensée par une note de 5.50 par les juges. Dans la foulée, la Tahitienne a trouvé deux autres droites notées cette fois-ci 6.50 et 6.63, pour un total de 13.13. De quoi assommer son adversaire japonaise qui a plafonné à 8.33 (4.83 + 3.50). “Avant ma série les vagues partaient plutôt à gauche. Mais une fois à l'eau je me suis aperçue que les meilleures vagues partaient à droite. J'ai pu trouver deux bonnes vagues et ça m'a suffi pour passer le tour”, a déclaré l'intéressée. 

Direction donc les quarts de finale pour Vahine Fierro où elle retrouve, lundi, la native de Saint-Martin et sa partenaire en équipe de France, Tessa Thyssen. Et si Fierro est performante au Brésil, ses adversaires directes pour une qualification pour le CT le sont également. Comme, par exemple, l'Australienne Bronte Macaulay et la Portugaise Teresa Bonvalot. Ces dernières s'affronteront en quarts de finale avant d’éventuellement retrouver la Polynésienne en demi-finale. 

Rédigé par Désiré Teivao le Dimanche 6 Novembre 2022 à 10:40 | Lu 944 fois