Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Va’a : Teanavai Pahuiri, l’étoile de Bora Bora



Va’a : Teanavai Pahuiri, l’étoile de Bora Bora
BORA BORA, le 21 février 2018 - Il a remporté plusieurs médailles d’or en va’a. Il fait partie des meilleurs espoirs dans la discipline. Son secret : le respect, l’humilité et sa foi en Dieu. Ce jeune homme de 17 ans se consacre entièrement à son sport favori. Tous les jours, il s’entraine avec son père pour rester au top.

Il fait partie des meilleurs rameurs au fenua. Il a décroché en 2016, quatre médailles d’or chez les cadets, en Australie. L’année dernière, il rafle également l’or durant les championnats du monde de vaa marathon, qui se sont tenus à Pirae, en juillet. Il enchaine les victoires, lors des sélectives qui se sont tenues fin janvier à Mataiea. Pour ces jeux des Raromatai à Bora Bora, il remporte encore la médaille d’or dans la catégorie V1 marathon.

Teanavai Pahuiri fait la fierté non seulement de sa famille, mais de son île Bora Bora également.

Ce champion rame depuis ses 9 ans, il a décidé de suivre les traces de son père qui est aussi son entraineur. « Mon papa n’arrête pas de nous engueuler. Tous les matins, il nous réveille à 5 heures. Il faut avoir le mental », souligne Teanavai Pahuiri.

Âgé de 17 ans aujourd’hui, Teanavai a décidé de quitter l’école, l’année dernière, pour se consacrer uniquement à son sport favori. Avec un planning d’entrainement chargé, le jeune homme se donne à fond pour rester au top. « Je m’entraine deux fois par jour, le matin et le soir. V1, le matin et V6, le soir, pendant 1h30. »

Pour lui, le secret pour être au top est de garder une bonne cohésion au sein de son équipe, mais de privilégier aussi, le respect, l’humilité et la foi en Dieu.

Teanavai Pahuiri appelle d’ailleurs les jeunes qui ne savent pas quoi faire de leur vie à se lancer dans le sport. « J’ai un copain qui consommait, avant, le cannabis. Maintenant, il est accro à la rame. Il a ramé lundi avec moi et on a gagné. Là, nous allons ramer ensemble pour les championnats du monde, en juillet. »

Prochain objectif pour Teanavai, remporter la médaille d’or, au mois de juillet à Pirae, pour les championnats du monde de vaa en vitesse. Un challenge qu’il pourra facilement atteindre, selon le président de la fédération tahitienne de vaa, Rodolphe Apuarii.

Teanavai vise aussi la Hawaiki Nui Vaa, en novembre. « On aimerait gagner cette grande course en sénior. On se donnera à fond pour y arriver ».

De son côté, son entraineur assure que la délégation de Bora Bora devrait présenter deux équipes pour la prochaine Hawaiki Nui Vaa.


Teanavai Pahuiri
Champion catégorie marathon V1 pour les jeux des Raromatai

« On ne voulait pas donner cette victoire aux autres îles »


« C’est notre plan d’eau et on ne voulait pas donner cette victoire aux autres îles, surtout qu’on n’a pas beaucoup de médailles d’or. J’ai trouvé le courant en me rapprochant du rivage à Faanui. Quand j’avais vu Brice revenir sur moi, j’ai creusé pour prendre de l’avance jusqu’à l’arrivée. Il y avait beaucoup de supporters pour le 2ème et le 3ème se rapprochait de nous grâce aux vagues. Donc, j’ai fait signe aux bateaux de s’en aller. Mon coéquipier est revenu et je me suis dit que j’allais tout donner en accélérant. »



Mote Pahuiri (à gauche), entraine son fils Teanavai, deux fois par jour.
Mote Pahuiri (à gauche), entraine son fils Teanavai, deux fois par jour.
Mote Pahuiri
Père et entraineur de Teanavai

« Je suis fier de lui »


« Il faut être sévère si on veut réussir. Le matin, je suis obligé de le réveiller, sinon, il ne se lèvera pas.
Je suis fier de lui et même l’île toute entière. Pour les entrainements, le matin, le réveil est à 5 heures. On commence avec les V1 et en fin de journée, V6, pendant 1 heure, tous les jours. Il n’y a pas d’interdiction en termes de nourriture. Tout ce que je demande à mes juniors, c’est d’être présent aux entrainements. Pour la Hawaiki Nui Va’a, nous sommes prêts et nous prévoyons d’envoyer deux équipes.
»



Rédigé par Corinne Tehetia le Mercredi 21 Février 2018 à 14:33 | Lu 3277 fois






Dans la même rubrique :
< >

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti