Tahiti Infos

Va’a Handisport : Patrick Viriamu vise la médaille d’or en Allemagne


Va’a Handisport : Patrick Viriamu vise la médaille d’or en Allemagne
Jeudi 22 août 2013. Patrick Viriamu, originaire de Tupuai aux Australes s’est envolé mercredi soir en direction de Duisburg en Allemagne. Le 29 août il participera aux championnats du monde de va’a V1 handisport ou il essayera d’ajouter une médaille d’or à un palmarès déjà prometteur, en vue de défendre, en 2016, les jeux paralympiques de va’a à Rio ou la discipline vient tout juste d’être agrée.
Côté intendance, c’est une véritable chaine de solidarité qui s’est mise en place et qui va lui permettre cette fois-ci d’avoir directement sa pirogue sur place.

Henriette Kamia, présidente de la fédération polynésienne de sports adaptés, au micro de Tahiti Infos :

« Ce soir j’accompagne mon champion pour le championnat para va’a. Cette compétition est très importante pour nous car le va’a sera inscrit aux jeux paralympiques en 2016 au Brésil. »
« C’est pour cela que l’on tenait vraiment à ce que notre Patrick parte, c’est la 3ème fois qu’il participe. Il a été en Pologne ou il a déjà été médaille d’or, l’année dernière il avait décroché l’argent car il a eu des petits soucis avec le froid, cette année moi je suis sûre qu’il va s’en sortir. »
« Cette fois-ci, il part un peu avant pour pouvoir s’acclimater. Le 29 août se déroule le championnat de sa catégorie, cela lui laisse 5 jours pour se préparer sur place. »
« On est venus à l’aéroport pour l’encourager et lui dire qu’on est là, que l’on pense à lui. On lui fait confiance pour porter haut les couleurs de la Polynésie française. »

Patrick Viriamu s’est également exprimé :

« C’est un honneur pour moi de représenter encore la Polynésie aux championnats du monde qui vont se passer en Allemagne, c’est une grande motivation, un défi et une surtout une chance. Je suis content de participer, très content. »
« Je suis de Tupuai. Je me suis préparé, maintenant on va voir si ces efforts aboutissent à un bonheur. Avant on dépendait de l’Italie qui avait bien voulu nous prêter le matériel mais cette année j’ai ma propre pirogue grâce à Fai Va’a. La fédé de va’a m’a soutenu, Viper Va’a pour la rame, Edt également. Merci, merci vraiment à tous. »
« A ce niveau il faut essayer d’être au maximum (…) mon objectif est la première place que j’ai loupé de si peu l’année dernière. On dit c’est le froid mais c’est la règle du jeu. C’est en quelque sorte une revanche mais j’ai surtout hâte de ramer. »
« Toute ma famille est là ce soir et la fédé handisport , mais il y a aussi mes copains sur mon île, toute la population de Tupuai croît en moi. Cela motive beaucoup. » SB

Rédigé par SB le Jeudi 22 Août 2013 à 14:19 | Lu 968 fois