Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Une touriste américaine de 67 ans détroussée sur le front de mer de Papeete (Màj)



Les voleurs à l'arraché ont été rapidement interpellés et conduits au poste.
Les voleurs à l'arraché ont été rapidement interpellés et conduits au poste.
PAPEETE, le 24 novembre 2016 - Deux individus, dont un mineur, ont été interpellés hier matin par les policiers de la DSP pour l'agression de cette touriste qui logeait à l'hôtel Sarah Nui. Le parquet a requis 18 mois de prison ferme contre l'aîné des deux ce jeudi après-midi en comparution immédiate, avec mandat de dépôt à la barre.

Une touriste américaine de 67 ans a été victime d'un vol à l'arraché, mercredi matin alors qu'elle déambulait sur le front de mer entre la gare maritime et la caserne des pompiers de Papeete, a-t-on appris ce jeudi de sources policières. Ses agresseurs, deux jeunes individus dont un mineur, ont rapidement été appréhendés par une patrouille de police de la direction de la sécurité publique (DSP). Son sac à main, contenant 300 dollars en espèces, des cartes de crédit, permis de conduire, téléphone et liseuse numérique n'a en revanche pas été retrouvé.

Placés en garde à vue dans les locaux du commissariat, les deux voleurs ont reconnu les faits, indiquant avoir eux-mêmes été délestés de leur butin par d'autres voleurs sans que cela a pu être vérifié. La victime a porté plainte. Le mineur a été remis à sa famille en attendant une convocation en justice. Son complice majeur, défavorablement connu des forces de l'ordre, a été déféré au parquet ce matin en vue de son jugement en comparution immédiate ce jeudi après-midi. Le procureur de la République Hervé Leroy a requis 24 mois de prison dont 6 mois avec sursis, et mandat de dépôt à la barre pour la partie ferme de la peine, soit 18 mois. Le jugement sera rendu dans la journée.

"Je pensais que Tahiti c'était le paradis"

"Je vais rappeler des évidences, mais la Polynésie française fonde quand même son essor sur le tourisme" a fustigé le représentant du ministère public après avoir condamné l'agression en elle-même. "Ce type de faits nuit gravement à la réputation de l'île de Tahiti, destination mythique connue dans le monde entier".

Le prévenu, 18 ans à peine, sans emploi ni formation, sans repères familiaux, a expliqué avoir volé la malheureuse "pour bouffer". "Je n'ai pas d'argent, même pas assez pour prendre le bus" a-t-il déclaré à la barre. Selon les déclarations de son complice mineur, contredites par son aîné, les deux copains étaient venus de Mahina à Papeete mercredi dernier dans le but de voler "pour s'acheter des trucs". Le mineur a aussi laissé entendre qu'ils ciblaient un touriste.

La victime, qui s'est déplacée aujourd'hui à l'audience, a fait part de son anxiété et de sa colère suite à cette agression : "Je pensais que Tahiti c'était le paradis". Arrivée lundi en Polynésie française, la sexagénaire américaine, originaire de l'Etat de Caroline, est aujourd'hui bloquée à Papeete par cette histoire et vient de manquer une première sortie prévue à Teahupoo.

Malgré son jeune âge, son voleur a déjà été condamné trois fois dont une fois pour extorsion de fonds. En rupture familiale totale, il habite sous le même toit que treize autres personnes à Mahina et sera papa dans cinq mois.

Rédigé par Raphaël Pierre le Jeudi 24 Novembre 2016 à 16:51 | Lu 7674 fois

Tags : FAITS DIVERS






1.Posté par fifi le 24/11/2016 12:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les bureau d"études du ministère du tourisme ils en disent quoi les je sais tout , on a la solution à tout ?

2.Posté par Hans Van Barneveld le 24/11/2016 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Le mineur a été remis à sa famille" ... qui va le réprimander sévèrement pour s'être fait chopper par la DSP et ne pas avoir rapporté rapidement le butin à la maison...

C'est sûr que pour cette famille c'est mieux que le fiston agresse une touriste plutôt par exemple d'aller en cours un mercredi matin...

Bravo aux intervenants de la DSP sur ce coup-là ! ils savent aussi être très efficaces.

3.Posté par TOM le 24/11/2016 14:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.tahiti-infos.com/Les-Polynesiens-nouvel-atout-pour-le-tourisme_a144131.html

Bravo !

4.Posté par Paroa le 24/11/2016 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pauvre Polynésie, le mineur a pris goût à l'argent facile, il a des droits, ses devoirs ce n'est pas d'aller prendre à autrui. Les devoirs des parents????
C'est bien la peine de construire mahana beach, les pauvres touristes

5.Posté par etienne le 24/11/2016 19:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben au moins a nuutania, ils ne seront plus obliges de voler pour se nourrir.....

6.Posté par ZÉRO LA BARRE ! le 25/11/2016 07:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allez mon garçon, en fait je te comprend.Tu vas être papa dans 5 mois, ce qui te laisse un peu de temps pour porter plainte contre tes joliers et tu pourras ainsi nourrir ta petite famille.
A part tout ça, quoi de neuf au Fenua ?

7.Posté par Jeremy le 25/11/2016 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faites un test: partez à pieds de l'hôtel Sarah Nui et dirigez-vous vers le front de mer, de jour ou de nuit. Trottoirs défoncés ou encombrés de véhicules de résidents qui stationnent ainsi gratis lors de leurs A/R vers Moorea, éclairage nocturne nauséeux...Il faut voir nos pauvres touristes égarés sur la chaussée pour aller aux roulottes ou en ville, effrayés par les rôdeurs à vélos ou cachés derrière les arbres à l'affût. Et le paysage encombré de détritus, un signe d'accueil ? Que fait la Municipalité pour rendre plus civilisée cette "capitale" Polynésienne ?

8.Posté par lebororo le 25/11/2016 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Triste pour le Fenua, ces actions des voleurs...

9.Posté par Bernard HENRY le 25/11/2016 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Just Hopeless ! No more comments.

10.Posté par Matehau le 25/11/2016 16:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut réagir chers dirigeants politique avant que l image touristique de Tahiti soit encore plus mal vue par le bouche à oreille face à l insécurité ! Médiateur urbain et police ... aux aguets ! Caméra caché oblige !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance