Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Une sirène alerte tsunami pour Tureia



Des travaux réalisés sur le risque tsunami en cas d'un effondrement massif à Moruroa (photo) ont indiqué la propagation d’un train d’ondes de type tsunami qui se déplacerait à la vitesse d’environ 700 km/h et son déferlement sur les platiers de Tureia et Vanavana.
Des travaux réalisés sur le risque tsunami en cas d'un effondrement massif à Moruroa (photo) ont indiqué la propagation d’un train d’ondes de type tsunami qui se déplacerait à la vitesse d’environ 700 km/h et son déferlement sur les platiers de Tureia et Vanavana.
PAPEETE, le 5 janvier 2016. La commune de Tureia va bénéficier d'une subvention de 2 millions de Fcfp pour s'équiper d'une sirène alerte au tsunami.

Les 300 habitants de Tureia vont être –un peu- rassurés par cette nouvelle. Une sirène alerte au tsunami devrait en effet bientôt être installée sur l'atoll. Son coût est estimé à 2,5 millions de Fcfp. L'Etat s'est engagé à apporter son aide financière à hauteur de 80%, soit 2 millions de Fcfp. La commune a jusqu'au 30 juin 2017 pour installer cette sirène pour bénéficier de l'aide financière de l'Etat. Autre obligation, lit-on dans l'arrêté pris par le haut-commissaire, la commune doit "entretenir en 'bon père de famille' les équipements acquis" et "valoriser la subvention de l'Etat sur tout support d'information relatif à la réalisation de l'opération".
Même si le risque a toujours été présenté comme très faible par les forces armées et les autorités françaises, un glissement de blocs de falaise corallienne de l'atoll de Moruroa n'est pas impossible. Or l'atoll de Tureia n'est situé qu'à 100 km de là.
A noter que les communes de Taha'a, Nuku Hiva et Rurutu bénéficieront aussi d'une subvention du même type pour s'équiper d'une sirène alerte tsunami.






Rédigé par Mélanie Thomas le Mardi 5 Janvier 2016 à 16:15 | Lu 1840 fois

Tags : TSUNAMI, TUREIA






1.Posté par soufflot le 06/01/2016 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi la commune doit elle participer aux frais d'un matériel de sécurité rendu nécessaire du fait de l'action de l'Etat?

2.Posté par MIKE le 06/01/2016 13:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

question: comment feront les habitants une fois l'alerte de la grosse vague . Le principe de précaution aurait été de préparer d'avance des plateformes d'une certaine hauteur ou de mettre en attente dans l'ile même d'un navire pouvant embarquer tout ce beau monde en cas de tsunamie

3.Posté par Maitai le 06/01/2016 15:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut aussi une tour très haute bien enfoncé dans le sol qui puisse abriter l''ensemble de cette population sinon où voulez vous qu''il aillent ? Il n''auront même pas le temps d''évacuer l''île bon sang ! On va faire des voitures sans roues aussi !!!

4.Posté par paku le 07/01/2016 06:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vive la france

5.Posté par Faut pas pousser! le 07/01/2016 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

80% de 2.5 millions ; les bras (irradiés) m'en tombent !!!! Mais grand seigneur l'état : 2 millions pour 300 clampins, si heureux d'être obligés eux aussi de payer leur survie potentielle sur le dos des essais nucléaires.... Mais arrêtez la France, tant de générosité va finir par vous ruiner !!! Et pourquoi pas votre participation à la régénération des cocotiers de Tureia pour que dès la sirène enclenchée, les autochtones de Tureia grimpent au sommet... Tout le monde sait que les polynésiens comme les singes, adorent grimper aux arbres....
Blague à part, on se demande si, comme pour les attentats de Paris, il ne faut pas qu'un effondrement se produise et déclenche un tsunami qui tue ces 300 pauvres hères, pour que l’état arrête de nous prendre pour des guignols. Même pas honte....

6.Posté par emere cunning le 07/01/2016 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Faut pas pousser!
Mieux que ça, "la commune a jusqu'au 30 juin 2017 pour installer la sirène... si elle veut bénéficier de l'aide financière de l'Etat", autrement dit, elle doit en faire l'avance et, ultime leçon de notre bonne mère patrie, elle doit l'entretenir... EN BON PERE DE FAMILLE !!! Mais bon, cessons de nous plaindre et consolons nous à l'idée que nos victimes auront droit à des commémorations présidentielles, une fois mortes et enterrées.
Yep, vive la france !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués