Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Une page Facebook ouverte en "soutien au parc aquatique" de Tahiti



Une vue de ce que pourrait être le parc aquatique de Tahiti dont le projet est porté par les investisseurs du groupe mexicain Aquakita.
Une vue de ce que pourrait être le parc aquatique de Tahiti dont le projet est porté par les investisseurs du groupe mexicain Aquakita.
PAPEETE, le 5 août 2015. La semaine dernière, Tahiti Infos révélait que le projet de parc aquatique porté par les investisseurs mexicains n'avait plus de localisation précise à Tahiti. Pour appuyer leur projet auprès du gouvernement avec le soutien de l'opinion publique une page Facebook a été créée.

La page s'intitule "Soutien à La Création Du Parc Aquatique de Tahiti". Créée le 30 juillet dernier cette page animée visiblement par les représentants locaux du groupe Aquakita –qui présente quelques-unes de leurs réalisations à travers le monde- a pour but d'éclairer le public par "quelques informations". On y sent en tout cas une vraie volonté de trouver, grâce à la population locale, une opinion publique favorable à ce projet suffisamment forte qu'elle permette au gouvernement polynésien d'avancer plus rapidement dans la prise de certaines décisions. "Nous attendons vos questions sur ce projet, nous y répondrons, et comptons sur vous pour faire bouger les choses !!! C'est l'avenir de notre Fenua".

Bien entendu la population de Tahiti adhère très favorablement à ce projet de parc aquatique. Le problème de la localisation importe visiblement assez peu. Que ce soit à Mahina comme cela était annoncé au début ou bien à Atimaono à Papara où le gouvernement polynésien a proposé un terrain, beaucoup ne voient qu'une chose : l'ouverture d'une animation familiale sur l'île. "Enfin un projet qui apporte du dynamisme à notre population et surtout à ceux qui n'ont pas les moyens de partir à Los Angeles - Las Vegas .... Trop top, nos enfants vont bien s'amuser" écrit cette mère de famille, dès le 31 juillet. Une autre, tout aussi enthousiaste : "Oui merci de nous tenir informés... Peu importe le lieu ce serait tellement génial pour nos enfants et nous bien-sûr, enfin quelque chose pour rendre heureux notre population".

Les questions et les réponses fusent. Principale demande : quel sera le tarif d'entrée au parc ? Mais à ce sujet motus et bouche cousue. "Le prix d'entrée sera plus que raisonnable, et à la portée de tout le monde" est-il écrit puis, plus loin :"Nous sommes d'accord, les Polynésiens n'ont plus les moyens.... Il faut relancer la machine économique par des investissements privés comme le nôtre et bien d'autres. Le prix d'entrée nous les avons déjà, mais nous nous garderons bien de communiquer là-dessus, tant que les problèmes de terrains ne sont pas résolus avec le gouvernement".

Car la disponibilité foncière pour ce parc aquatique, c'est bien là tout le problème. Alors que les investisseurs mexicains étaient sur le point de signer l'achat du terrain de Mahina pour une somme de approchant le milliard de Fcfp, ils ont eu une proposition du gouvernement de s'installer à Papara sur une parcelle du domaine public du Pays. Mais, ce terrain de quelques hectares est englobé dans l'emprise foncière d'environ 300 hectares promise par convention aux investisseurs chinois du groupe Hainan.

PATRICK GENET REPOND

Pour les interrogations les plus sensibles, c'est Patrick Genet en personne, le représentant à Tahiti du groupe Aquakita qui répond directement. Quand un internaute interroge "Et les accès à la plage ? J'espère qu'ils seront conservés et que ce projet ne bloquera pas l'accès à la mer", il répond dès le lendemain : "oui bien sur notre intention n'est pas de bloquer, nous n'avons aucune idée hégémonique quel que soit l'endroit nous réhabiliterons le bord de mer".

Autre question sensible, celle de la création d'emplois. Il est prévu pour la gestion et l'entretien du parc aquatique un effectif de 60 personnes et cela passerait à 100 à 120 emplois avec l'ouverture d'un hôtel 3 étoiles à proximité du parc. "Si toutefois ce projet se réalise est-ce que les Tahitiens seront privilégiés pour l'emploi ?" interroge un habitant de Mahina. Dans sa réponse Patrick Genet s'engage : "nos employés seront à 99% des locaux et bénéficierons d'une formation dans un de nos plus grand parcs de trois millions d'entrées à l'année, y compris les cadres. Notre but est de favoriser l'emploi local et de relancer une économie exsangue".


41 mètres de chute

Voici le modèle de toboggan de 41 mètres de haut "encapsulé" qui pourrait être installé dans le parc aquatique de Tahiti, présenté ce mardi sur la page Facebook Soutien à La Création Du Parc Aquatique De Tahiti. La page a cumulé plus de 4000 "j'aime" en quelques jours d'existence.
Vedette de ce projet de parc aquatique, ce toboggan géant de 41 mètres de haut constituerait un record mondial.

Pour l'instant le plus haut toboggan avec capsule du monde est le Deep Water Dive à Louisville au Kentucky (USA) ouvert en mai 2014. Il fait 36,9 mètres de haut et avec une inclinaison de 70° projette littéralement ses visiteurs à près de 90 km/h.

Rédigé par Mireille Loubet le Mercredi 5 Août 2015 à 18:06 | Lu 2106 fois







1.Posté par Pito le 06/08/2015 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il serait temps de privilégier la côte Est et Mahina, ça suffit maintenant de toujours tout mettre à l'Ouest !!!!! La municipalité de Mahina doit réagir et offri des solutions viables pour ce projet, maintenant il faut arrêter de parler il faut agir.....

2.Posté par tutua le 06/08/2015 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est un super projet, les Chinois ne se manifestent plus, alors ...

3.Posté par Mathius le 06/08/2015 13:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cette insistance à vouloir à tout prix réaliser ce projet qui sera probablement pas rentable est surprenante.
Cela me rapelle les investissements qui se realisent exclusivement sur les niches fiscales et qui repartent une fois les avantages financiers finis. Ces business sont des espèces de chenilles de société financières artificielle offshore qui ne rapportent jamais rien au pays où elles s'installent ..... Je rapelle que l'enfer est pavé de bonnes intentions. Nous l'avons vue cela avec certaines chaînes hôtelières.pendant les essais nucléaires et qui ont disparurent avec les arrêts de ces même essais.
Je suis curieux de connaître combien d'années ces investisseurs ont calculė pour rendre rentable un tel investissement. Dans un pays où le tourisme végète au niveau ambryonnaire,

4.Posté par boran le 06/08/2015 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mahina est un site venteux , donc pas bon pour les investisseurs et clients.
la cote ouest est la plus belle et aussi ensoleille que calme.
mais un investissemnt de cette taille ne pourra pas etre rentable du fait que la population est minime, il faudrait couple avec le projet Mahana Beach.

5.Posté par DD le 06/08/2015 19:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et qu''est ce que devrait faire le gouvernement exactement ? Offrir un terrain bord de mer de e 5 hectares ? Exproprier les locaux ? D''ailleurs il faudrait que M. Genêt nous explique en quoi le gouvernement local bloque son projet puisque

6.Posté par DD le 06/08/2015 19:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le groupe pour lequel il travaille était prêt à acheter un terrain 1 milliard à Mahina ! Je trouve qu'en pipoteur on ne fait pas mieux !

7.Posté par mai le 06/08/2015 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on pourrait avoir des investisseurs qui reflechissent s il vous plait???

vous voulez pas aussi faire un zoo...?? juste a cote....avec des elephants et tout....on ferai des safaris...on se promenerai en 4x4....hippo , giraphes lions et tout juste en dessous du tobogan.....

waiiiii....

8.Posté par emere cunning le 07/08/2015 08:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Motus et bouche cousue" sur le ticket d'entrée !!!
Ben voyons ! Faut-il rappeler à monsieur Genet qu'il avait été annoncé à 3500 FCP, ce que la masse des polynésiens ne pourra jamais offrir à leurs enfants qui sont de toute évidence la clientèle visée. Tout aussi évident que nos touristes préfèreront visiter l'île, d'autant qu'ils bénéficient de ce genre d'attractions chez eux, à prix abordable.
J'ose espérer que ces messieurs sont redescendus sur terre !

9.Posté par Juju le 07/08/2015 11:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme le dit Pito, il serait bon de voire ce parc se construire sur Mahina, un peu d'animation sur la côte Est serait la bienvenue!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 9 Décembre 2017 - 19:41 French blue contre-attaque et casse les prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance