Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Une étude avant réglementation maritime à Rangiroa



Rangiroa, le 3 septembre 2020 - La Direction de l’environnement a tenu fin août une réunion d’information sur le milieu marin à la mairie de Avatoru auprès des clubs de plongée et autres professionnels en activités nautiques. Rappel des règles et collaboration pour une étude y ont été abordés.

Le monde sous-marin participe grandement à l'activité touristique en Polynésie française et plus particulièrement dans certains atolls comme Rangiroa, paradis des plongeurs. Il est donc normal que de nombreux professionnels du monde du silence y aient établi leur société. Pour éviter certains accidents et rappeler les règles comportementales, la Direction de l'Environnement a mené une action de sensibilisation, doublée d'une étude dans le but d’établir une réglementation éclairée autour des activités écotouristiques concernant les raies, les requins et les dauphins.
 
Pour cette seconde partie il est question d’obtenir un état des lieux des pratiques liées à ces animaux, de brosser le portrait des parties prenantes, de caractériser les populations observées et enfin de recenser les sites utilisés tels que le lagon bleu, l’île aux récifs, le sable rose et bien d’autres.
Autre sujet abordé, la gestion des activités nautiques dans la passe de Tiputa comme avec la diminution de la vitesse des bateaux, la distanciation pour l’observation des dauphins, l'interdiction de contact physique avec les animaux sauvages.
 
La Direction de l'environnement souhaite aussi former des prestataires à la sensibilisation et à la connaissance biologique. “Nous sommes ici pour recueillir des informations dans le cadre de notre étude, qui nous permettront d'améliorer la réglementation et trouver des solutions, notamment à un plan de gestion géographique” déclare Raimana Doucet, ingénieur du milieu marin.
 

Distanciation à respecter

Pour ces centres de plongées, les consignes préconisées comme celle de la distanciation avec les animaux sauvages sont plus ou moins respectées, comme l'avoue un responsable de centre de plongée : “Lors de notre briefing avant chaque plongée, nous demandons à nos clients de garder une distance avec les dauphins, mais lors de la plongée ce sont les dauphins qui s'approchent à 50 voire 20 cm de nous. Il est donc difficile pour un plongeur de ne pas les toucher."
 
Quant au shark feeding, ce même responsable précise : "Nous ne faisons pas de shark feeding, mais, après chaque repas partagé avec nos touristes, le surplus est déversé dans la mer, que ça soit au village, aux endroits touristiques ou non touristiques. Le lagon bleu est devenu une nurserie de requins à pointe noire et cela depuis bien des années avant l’interdiction du nourrissage de toute espèce sauvage sur tout l’espace maritime."

Rédigé par Matuha le Jeudi 3 Septembre 2020 à 08:52 | Lu 939 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 15:48 ​171 plants de paka saisis à Faaone

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus