Tahiti Infos

Une enveloppe de 20 millions de Fcfp pour soutenir des projets associatifs


Présidée par Guy Fitzer, l’administrateur des Iles du Vent et des Iles sous-le-Vent, la réunion s’est déroulée en présence des services de l’État, de la Polynésie française, du syndicat mixte en charge du contrat de ville de l’agglomération de Papeete, des mouvements associatifs (union polynésienne pour la jeunesse, comité olympique, de la fédération des associations de protection de l’environnement) et du fond paritaire de gestion.  Crédit Haut-commissariat de la Polynésie française
Présidée par Guy Fitzer, l’administrateur des Iles du Vent et des Iles sous-le-Vent, la réunion s’est déroulée en présence des services de l’État, de la Polynésie française, du syndicat mixte en charge du contrat de ville de l’agglomération de Papeete, des mouvements associatifs (union polynésienne pour la jeunesse, comité olympique, de la fédération des associations de protection de l’environnement) et du fond paritaire de gestion. Crédit Haut-commissariat de la Polynésie française
Tahiti, le 16 juin 2020 - Réunie le 11 juin dernier, la commission territoriale du fonds pour le développement de la vie associative a décidé de la répartition annuelle d’une enveloppe de 20 millions de Fcfp afin d’aider des associations à financer leurs projets.
 
Lors de sa réunie le 11 juin, la commission territoriale du fonds pour le développement de la vie associative a arrêté sa programmation annuelle en procédant à la répartition sur un an d’une enveloppe budgétaire de 20 millions de Fcfp. Créé il y a trois par décret, ce Fonds pour le Développement de la Vie Associative vient soutenir les associations dans leur fonctionnement et dans leurs projets par l’attribution de concours financiers destinés aux actions de formation des bénévoles, élus et dirigeants associatifs, au financement de l’activité d’une association et à la conduite de projets innovants et structurants.
Ce 3e appel à projets a suscité, malgré la crise sanitaire, un réel engouement auprès de l’ensemble du milieu associatif polynésien puisque les dossiers reçus relèvent de plusieurs domaines d’activités : environnement, santé-solidarité-insertion, jeunesse-éducation populaire, sport, culture et patrimoine. Avec 12 projets de formation des bénévoles et 25 projets innovants déposés, le mouvement associatif de Polynésie française témoigne d’un fort dynamisme.

le Mardi 16 Juin 2020 à 10:13 | Lu 1438 fois