Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Une convention pour améliorer la mobilité à Pirae



Tahiti, le 30 avril 2021 - La fédération Te Niu o te Huma a organisé vendredi matin la première édition de la journée mondiale des mobilités et de l’accessibilité en Polynésie française. La matinée s’est conclue par la signature d’une convention de partenariat entre la présidente de la fédération Henriette Kamia et le président-maire Edouard Fritch pour une meilleure inclusion des citoyens porteurs de handicap dans la commune de Pirae.
 
Créée en 2011, la journée mondiale des mobilités et de l’accessibilité du 30 avril a pour objectif d'informer et de sensibiliser le grand public à l'accessibilité de la voirie, aux transports, aux lieux et espaces dédiés à la santé ou encore à l'accès au logement. Vendredi, la fédération Te Niu o te Huma a organisé la première édition de cette journée au fenua. Elle a débuté à 8 heures à Papeete par deux manifestations sportives : la course « Papeete Handi Élite » d’une distance de deux kilomètres et la marche « Papeete Handi Fun » d’une distance de 800 mètres avec le concours de la fédération Polynésienne de sports adaptés et handisport (FPSAH), de l’As Tefana et de l’As Punaruu.
 
Plus tard dans la matinée, une rencontre entre le maire de Puanaauia, Simplicio Lissant et la fédération a permis d’échanger sur l’amélioration de l’accessibilité pour les personnes porteuses de handicap aux alentours et à l’intérieur même de la mairie. Les personnes concernées sont celles considérées comme à mobilité réduite (PMR) qui rencontrent des difficultés à se déplacer dans un environnement inadapté. Ce sont les personnes handicapées mais aussi les personnes de petite taille, les personnes transportant des bagages lourds, les personnes âgées, les femmes enceintes ou encore les parents avec enfants. 

Des pistes d’amélioration

En collaboration avec les communes de Papeete, de Punaauia et de Pirae, la journée s’est conclue à la présidence. Une convention de partenariat pour une meilleure inclusion des personnes handicapées a été cosignée par le président de la Polynésie française et maire de Pirae, Edouard Fritch et la présidente de la fédération Te Niu o te Huma, Henriette Kamia. Edouard Fritch et ses adjoints ont reconnu que la commune de Pirae avait des progrès à faire : « Il y a eu des lacunes pendant des années, maintenant on va chercher à s’améliorer » a concédé Charles Reichart, adjoint à la mairie de Pirae, avant que son maire n’ajoute qu’ « il y a un problème d’organisation de la voie publique ». « J’apprécie l’honnêteté et l’humilité du maire et de ses adjoint qui reconnaissent qu’il y a des points à améliorer » a réagit Henriette Kamia.

Les pistes d’amélioration identifiées par la commune sont les suivantes : l’aménagement et la sécurisation des trottoirs (problématique d’encombrement), la vigilance et la verbalisation des stationnements gênants, l’accueil des publics spécifiques adapté pour l’accès à tous ou encore, un point sur lequel le président de la Polynésie a insisté, l’information et la sensibilisation des habitants. « Il faut définir un schéma directeur de la mobilité dans nos communes. Il faut être au courant de ce qui est accessible et ce qui ne l’est pas pour pouvoir ensuite faire évoluer les choses ». La mairie de Pirae a d’ores et déjà envisagé des projets pilotes comme les aménagements du centre-ville et du Fare Miti avec le développement du handisport. La commune s’est également engagée à entreprendre des travaux de rénovation du réseau routier. 

« Aujourd’hui, il n’y a plus que des promesses. Je sens qu’il y a une vraie implication. On passe à l’écrit, on passe à des conventions. Cette convention est mesurable. L’année prochaine, on se retrouvera lors de cette journée mondiale des mobilités et de l’accessibilité et on constatera l’évolution de tout ce qui a été mis en place pour les PMR » s’est réjouie la présidente de la fédération Te Niu o te Huma.

Rédigé par Etienne Dorin le Vendredi 30 Avril 2021 à 15:14 | Lu 583 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Juin 2021 - 16:34 Pacif’ink, l’impression zéro déchet

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus