Tahiti Infos

Une année 2020 sèche pour les Marquises et le sud des Australes


Une "sécheresse extrême" a notamment été pointée à Rapa entre janvier et juin 2020 par Météo France.
Une "sécheresse extrême" a notamment été pointée à Rapa entre janvier et juin 2020 par Météo France.
Tahiti, le 11 février 2021 - Météo France a publié, jeudi, son bilan météo pour l'année 2020 pour la Polynésie française. Si l'établissement note que les cumuls de précipitation sont proches des moyennes observées pour une année sur la Sociéte, les Tuamotu, les Gambier et le nord des Australes, en revanche, les Marquises et le sud des Australes connaissent un déficit pluviométrique pour 2020.

"Globalement, l'année 2020 a été sèche aux extrémités de la Polynésie. Elle a été également ponctuée d'évènements pluvieux importants sur la Société", introduit Météo France dans son bilan météo de 2020 pour la Polynésie française. L'établissement indique que "l'essentiel de l'activité pluvieuse de l'année a eu lieu en février sur les Tuamotu, les Gambier et la Société. Les températures de l'année ont été essentiellement proches des normales excepté à Rapa, où l'année 2020 a été l'une des plus chaude jamais enregistrée sur l'île."

Plus précisément le cumul annuel des précipitations s'échelonne de 916 L/m² à Atuona aux Marquises à 1986 L/m² à Rapa. "Ces cumuls sont proches des moyennes observées pour une année sur la Sociéte, les Tuamotu, les Gambier et le nord des Australes. En revanche, les Marquises et le sud des Australes connaissent un déficit pluviométrique pour 2020", note Météo France. Une "sécheresse extrême" a notamment été enregistrée à Rapa entre janvier et juin dernier.

Lire aussi >> Ua Pou vidée de son eau

Concernant les températures, aucun affolement des thermomètres n'a été constaté. "Excepté Rapa où la température moyenne annuelle est supérieure à la moyenne, les températures annuelles relevées dans les autres archipels sont conformes à celles observées habituellement au cours d'une année."

Près de 5 000 impacts de foudre en trois jours sur la Société

Météo France a par ailleurs pointé quelques "événements remarquables" en 2020,  comme les 5000 impacts de foudre sur la Société, recensés par le réseau foudre WWLLN (World Wide Lightning Location Network), entre le 5 et le 7 décembre. "Bien que l'activité électrique ait été intense, les fortes précipitations associées aux orages ont épargné les îles", note la station de Faa'a.

L'établissement enregistre également plusieurs records de précipitation. Le 29 février dernier, des pluies diluviennes se sont abattues sur les Îles du Vent. De nombreux records en 24 heures ont été battus à Moorea et sur la partie Nord et Ouest de Tahiti. A Moorea, Météo France a notamment enregistré à Haapiti un cumul de Haapiti 326,6 L/m². Et à Tahiti, c'est Arue qui a enregistré le plus fort cumul des pluies avec 288,2 L/m².

Rédigé par Désiré Teivao le Jeudi 11 Février 2021 à 10:34 | Lu 1176 fois