Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Un racheteur d'or de Papeete écroué pour recel de vols de bijoux en bande organisée



Mis en examen pour recel de vols en bande organisée, le racheteur d'or de 62 ans a été placé sous mandat de dépôt ce vendredi. L'enquête pourrait encore rebondir.
Mis en examen pour recel de vols en bande organisée, le racheteur d'or de 62 ans a été placé sous mandat de dépôt ce vendredi. L'enquête pourrait encore rebondir.
PAPEETE, le 27 janvier 2017 - Trois individus, dont un bijoutier de 62 ans ayant pignon sur rue à Papeete, ont été mis en examen et placés en détention provisoire, ce vendredi, dans le cadre d'une vaste enquête lancée il y a plusieurs mois par la gendarmerie et portant sur des cambriolages commandités et commis en bande organisée.

Une soixantaine de victimes de ces cambriolages ont déjà été identifiées et le préjudice, qui se chiffre d'ores et déjà en millions de francs, est en cours d'évaluation. L'enquête, confiée à un juge d'instruction et menée par la brigade de recherches de la gendarmerie de Faa'a et Punaauia, se poursuit. Les forces de l'ordre avaient procédé à 17 interpellations en début de semaine à Papeete et aux quatre coins de Tahiti dans cette affaire tentaculaire.

Après 96 heures de garde à vue, trois individus, dont un bijoutier de 62 ans ayant pignon sur rue à Papeete, ont été mis en examen et placés en détention provisoire, ce vendredi, dans le cadre de cette vaste enquête lancée il y a un an par la gendarmerie et portant sur des cambriolages commandités et commis en bande organisée. Il ressort en l'état actuel des investigations que deux intermédiaires animaient un réseau de petits cambrioleurs pour le compte du bijoutier. Spécialisés dans le vol d'or et de bijoux, les petites frappes écumaient les maisons de leurs victimes depuis 2015.

Écoutes téléphoniques et perquisitions

Le racheteur d'or de 62 ans, présenté comme le chef d'orchestre de ce réseau, a catégoriquement nié les accusations portées contre lui ce vendredi après-midi devant le juge des libertés et de la détention : "C'est n'importe quoi, je travaille dans le rachat d'or, automatiquement des gens montent dans mon bureau, je gagne très bien ma vie mais honnêtement". Énervé, le sexagénaire a menacé de faire une grève de la faim en prison. Il en fallait plus pour émouvoir le magistrat qui a décidé de son placement en détention provisoire pour préserver l'enquête de tout risque de concertation avec les autres acteurs de ce dossier. Le parquet avait aussi souligné le risque de voir le sexagénaire s'échapper de Polynésie française, du fait de ses nombreux voyages à l'étranger et notamment aux Etats-Unis où il est soupçonné d'avoir pu écouler une partie de l'or dérobé une fois fondu.

"Les déclarations de l'intéressé ne sont manifestement pas en concordance avec les éléments du dossier", a motivé le juge, relevant sa participation "active, principale et prépondérante" à ce trafic si l'on en croit les écoutes téléphoniques réalisées, les déclarations aux enquêteurs des cambrioleurs eux-mêmes ainsi que celles de ses propres acheteurs d'or. Selon ces exécutants, le bijoutier les incitaient à commettre les vols. L'un des trois autres suspects écroués, présenté comme le bras droit du bijoutier, jouait le rôle de chauffeur et garde du corps.

De nombreux bijoux ont été saisis lors des perquisitions par les gendarmes de la brigade de recherches de Faa'a et Punaauia, qui sont en train de faire le tri pour en retrouver les propriétaires. Comme cela a déjà été fait par le passé sur le site du Haut-commissariat, une page internet dédiée pourrait être ouverte pour aider les victimes à se manifester.


Des scellés de gendarmerie ont été placés sur la porte d'entrée de la boutique

Un racheteur d'or de Papeete écroué pour recel de vols de bijoux en bande organisée

L'officine de rachat d'or White Star Pacific, passage Cardella à Papeete


L'un des intermédiaires entre les voleurs de bijoux et le racheteur d'or, lui aussi écroué


Rédigé par Raphaël Pierre le Vendredi 27 Janvier 2017 à 14:45 | Lu 6192 fois







1.Posté par Lebo RORO le 28/01/2017 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Les innocents aux "mains pleines" hi hi hi ☺

2.Posté par Erick Monod le 28/01/2017 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous nous gonflez : un voleur de poules ou un vendeur de páka , on a les noms et pratiquement l'histoire de sa vie .
Maintanant parcequ'il est bkanc - du moins je suppose - c'est l'anonymat et le secret ...
Alors s'il vous plaît , ou on donne les noms pour tous ou pour personne ..
Merci .

3.Posté par emere cunning le 28/01/2017 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il était temps ! Avant, les petits délinquants volaient les espèces en se débarrassant aussitôt des sacs régulièrement retrouvés aux alentours. L’ouverture de ces officines de rachat d’or les a incités à passer à la vitesse supérieure et écumer les maisons, épier les proprios et voler les seuls bijoux. Je trouvais bizarre aussi qu'une voiture (de repli) les attendent alors qu'ils disent "faire du sport". Cela prouve l’existence d’un réseau organisé par des professionnels qui ont les moyens.
Merci de révéler l’adresse de ce soi-disant bijoutier, instigateur et vrai responsable de ces vols prémédités. En l’état de l’enquête, la présomption d’innocence tombe et il n’y a aucune raison de cacher son identité.

4.Posté par Koolootamam FIUROA le 28/01/2017 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

YO!
Koi, c'est interdit de voler??
Faudrait le dire a certains politikos qui s'y adonnent volontiers et sans restriction!

5.Posté par Asa le 28/01/2017 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Monod... c'est quoi ton problème avec les blancs... ?

6.Posté par Mon nom n''a pas d''importance le 29/01/2017 10:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si ils sont plusieurs où sont les autres parce-que hier un homme dans la trentaine à peu près était où je c''est pas si il est toujours ici à Moorea papetoai plus précisément et il c''est mis à distribuer des cartes de rachat d''or à 3000fr le gramme

7.Posté par ra au le 29/01/2017 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est pas assez bronzer pour que son nom soit divulguer.

8.Posté par Erick Monod le 29/01/2017 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Asa@ Aucun problème puisque blanc je suis ...mais je ne pourrais jamais admettre que ici comme ailleurs le traitement médiatique soit souvent différent que vous soyez socialement grand ou petit , riche ou pauvre et surtout polynésien ou popaa
Et crois -moi je sais de quoi je parle ! Et c'est d'autant plus regrettable que l'exposition publique dans notre petite communauté est souvent la pire des punitions pour ces aigrefins....

9.Posté par emere cunning le 29/01/2017 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Erik Monod,
MERCI ! Encore qu'il y ait un "socialement grand" (puisque président de ce pays) comme tu dis sur lequel ils n'ont pas fini de s'acharner, payés qu'ils sont pour en faire "l'homme le plus corrompu de leur république" ! Belle république, en réalité, qui ne se gêne pas pour ménager et protéger ses voleurs/corrompus/etc, si l'on en croit quelques médias. Et pas près de changer à ce que je vois.
(Sinon, que veut dire exactement "aigrefins", je n'ai pas trouvé au dico ; merci par avance de ta réponse, si possible bien sûr).

10.Posté par Erick Monod le 29/01/2017 15:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Emere ,
Aigrefin : Personne qui vit de procédés indélicats , escroc...

11.Posté par Erick Monod le 29/01/2017 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emere , tu vas encore m'engueuler et t'indigner mais comme moi , au fond de toi , tu sais bien que Gaston n'a pas toujours été innocent...et que ce que tu appelles " l'acharnement " a très souvent été seulement l'exercice de la justice parce que les faits commis étaient délictueux..
Cela dit Gaston a bien des facettes et celle qu'il m'a offert en Mai 1983 reste un souvenir précieux : c'était quelques semaines après le cyclone Veena et je venais d'enterrer à Taravao , Naomi , ma petite fille de 6 ans . Elle avait été renversée par une voiture sous mes yeux en traversant la route .
Gaston m'a appelé et m'a demandé de passer le voir .Nous avons passé une heure ensemble ...il m'a raconté qu'il avait lui aussi perdu un enfant , un petit-fils , je crois .
Et pendant quelques instants , nous avons partagé nos peines et notre chagrin ....

12.Posté par emere cunning le 01/02/2017 09:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Erik Monod,
Pourquoi t’engueuler, on peut avoir des opinions différentes.
S’il t’a fallu ces instants de douleur partagée pour voir cette facette de lui, je sais quant à moi ce qu’il vaut, et pas qu’au fond. Je remercie ses détracteurs qui m’ont incité à remiser ma honte et le dire pour l’avoir vu depuis toujours s’arrêter, prendre le temps d’écouter sans perdre patience, et surtout AGIR pour ces milliers de personnes en particulier, et pour le pays en général. Le petit instit, chef de district et président du pays qu’il fut, a inlassablement veillé à diriger sa vie de manière à rester à leur portée, sa porte grande ouverte dans l’urgence, et dès 4H du matin en temps normal.

13.Posté par emere cunning le 01/02/2017 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Erik Monod (fin),
Et AUCUNE des accusations minables portées contre lui ni sa mise en détention, ne terniront tout ce qu’il a construit. Je ne suis pas la seule à le penser et dire.
J’en profite pour faire remarquer qu’hier, une certaine JUSTICE A DEUX VITESSES n’a pas sanctionné GTS de la plus petite peine d’inéligibilité bien qu’il ait avoué avec ses ministres que leurs emplois-cabinet étaient réellement fictifs, comme elle l’a elle-même constaté. Pas le cas de G Flosse qu’elle s’est appliquée à empêcher de se présenter en accumulant les peines d’inéligibilité. (Je ne comprends pas que l'article de Tahiti Infos soit accessible qu'à certains commentateurs !!!).

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Août 2018 - 11:50 Un nouveau commandant pour Le Bougainville

Lundi 20 Août 2018 - 10:44 A vos marques, prêts, pariez !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués