Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Un plaidoyer scientifique pour l’inscription des Marquises à l’Unesco



"La biodiversité marine des Marquises recèle encore nombre de mystères. Cependant, les dernières  campagnes et travaux scientifiques convergent pour souligner son exceptionnalité (fort endémisme,  productivité  primaire  très  importante,  intégrité)", souligne Sophie-Dorothée Duron (Agence des aires marines protégées).
"La biodiversité marine des Marquises recèle encore nombre de mystères. Cependant, les dernières campagnes et travaux scientifiques convergent pour souligner son exceptionnalité (fort endémisme, productivité primaire très importante, intégrité)", souligne Sophie-Dorothée Duron (Agence des aires marines protégées).
PAPEETE, le 17 octobre 2016. « Voyage au cœur de la biodiversité exceptionnelle des îles Marquises » est un plaidoyer pour l’inscription des îles Marquises au patrimoine de l’Unesco. Pas moins de 74 scientifiques parlent de la faune et la flore exceptionnelles de l’archipel dans ce document. Cet ouvrage est la première synthèse générale des connaissances acquises sur les flores et faunes terrestres, marines et d’eau douce des Marquises et sur leurs habitats naturels.

Pas moins de 74 scientifiques et experts locaux, nationaux et internationaux, ont participé à la rédaction d’un inventaire unique sur la biodiversité des îles Marquises. Le document "Biodiversité terrestre et marine des îles Marquises en Polynésie française" a été préparé par René Galzin (Centre de recherches insulaires et observatoire de l’environnement), Jean-Yves Meyer (Délégation à la Recherche de la Polynésie française) et Sophie-Dorothée Duron (Agence des aires marines protégées). « C’est la première synthèse générale des connaissances acquises sur les flores et faunes terrestres, marines et d’eau douce des Marquises et sur leurs habitats naturels », expliquent les auteurs. Ce document « constitue une référence pour tous les biologistes, naturalistes, gestionnaires des ressources naturelles, visiteurs attachés à cet archipel et avant tout pour les Marquisiens eux-mêmes ».

Cet ouvrage, qui fait plus de 500 pages, est un argument de plus pour l’inscription des Marquises au patrimoine de l’Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco). La candidature des Marquises à l’inscription au patrimoine mondial est plus ancienne que la candidature de Taputapuatea. Elle a en effet été inscrite pour la première fois sur la liste indicative de la France dès 1996. Mais pendant plus de 15 ans, le dossier n’a pas évolué. En 2010, à l’occasion d’une mission auprès du Comité national des biens français du patrimoine mondial, les Marquises sont réinscrites en tant que « bien mixte en série », pour lequel les critères culturels et naturels sont pris en compte. « La candidature des îles Marquises pâtit de l’absence de consensus entre les acteurs locaux quant au site à faire prévaloir », notait en septembre la chambre territoriale des comptes dans son rapport sur la politique culturelle menée par le Pays.

L’ouvrage réalisé par ces scientifiques va donc être un argument de plus pour les partisans de l'inscription. Il a été cofinancé par la Polynésie française via la Délégation à la recherche et le Service de la culture et du patrimoine, ainsi que par l’État via l’Agence des aires marines protégées et le Criobe.

22 CHAPITRES
L’archipel des Marquises "possède des écosystèmes et une biodiversité terrestre et marine exceptionnels, avec des paysages spectaculaires et de nombreuses espèces végétales et animales endémiques, parfois gravement menacées de disparition. Ces originalités écologiques, associées à une forte authenticité culturelle, soulèvent des enjeux de gestion et de conservation très importants et justifient pleinement l’inscription de cet archipel sur la liste des biens mixtes (naturels et culturels) du Patrimoine mondial de l’Unesco », écrivent les trois scientifiques dans ce document.
Les scientifiques expliquent à travers 22 chapitres (sur les reptiles, les mollusques, les oiseaux, le climat…), les raisons de cette grande richesse aussi bien au niveau de la faune que de la flore : « D’une origine géologique et d’une géo- morphologie complexes, l’écosystème terrestre présente une diversité d’habitats naturels allant des formations littorales aux forêts sèches de basse altitude, forêts humides des vallées, forêts de nuages et maquis sommitaux sur des crêtes et des pics dépassant les 1 000 m d’altitude. Il s’accompagne d’un très fort endémisme de la flore vasculaire et de l’avifaune terrestre, avec des radiations évolutives spectaculaires chez les plantes, les insectes terrestres et d’eau douce, et les mollusques".
Malheureusement, "de nombreuses espèces, endémiques de l’archipel voire quelquefois restreintes à une seule île, sont aujourd’hui gravement menacées de disparition en raison des perturbations anthropiques croissantes : destructions accidentelles des forêts par les feux ou volontairement pour l’agriculture et les aménagements, mais aussi et surtout espèces végétales et animales introduites devenues envahissante », alertent les spécialistes.



Un ouvrage référence

L'ouvrage « Voyage au cœur de la biodiversité exceptionnelle des îles Marquises » est une référence pour tous les biologistes, naturalistes, gestionnaires des ressources naturelles, visiteurs attachés à cet archipel et pour les Marquisiens eux-mêmes.
Le document est téléchargeable ici

Rédigé par Mélanie Thomas le Lundi 17 Octobre 2016 à 13:46 | Lu 2364 fois






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Octobre 2018 - 14:18 Hyper U fermé après un début d'incendie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués