Tahiti Infos

Un nouveau Plan climat pour faire oublier le PCE


Tahiti, le 9 décembre 2021 - Yvonnick Raffin, ministre en charge de l’Energie, a présenté mercredi la future stratégie climatique de la Polynésie française. Alors qu’un des objectifs du précédent Plan climat énergie (PCE) était de réduire de 6,5% les émissions de gaz à effet de serre, il a été constaté que les émissions de GES avaient finalement progressé d’environ 7% entre 2014 et 2019.

Mercredi en conseil des ministres, Yvonnick Raffin, le ministre en charge de l'Énergie a présenté la future stratégie climatique de la Polynésie française. Le Pays s’était engagé en 2015 dans la mise en œuvre d’un Plan climat énergie 2015-2020 (PCE) afin de réduire les consommations énergétiques, développer la production d’énergies renouvelables et s’adapter aux effets du changement climatique. Le dernier comité de suivi du PCE s’est réuni le 2 juillet 2021. Lors de cette réunion d’évaluation finale, il a été constaté que les cibles fixées à -6,5% de gaz à effet de serre (GES) et -5% de consommation d’énergie fossile pour la période 2015-2020 n’ont pas été atteintes. En effet la consommation d’énergie ainsi que les émissions de GES ont progressé d’environ 7% entre 2014 et 2019.

De plus, la baisse de la consommation d’énergie observée sur 2020 résulte de la crise sanitaire. Elle n’est donc pas de nature à contribuer durablement aux objectifs du territoire en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. A l’heure du bilan du PEC, le Territoire de la Polynésie française souhaite d’ores et déjà poursuivre et consolider sa démarche d’atténuation et d’adaptation au changement climatique en s’engageant dans une nouvelle démarche intitulée Plan Climat de la Polynésie française (PCPF).
Pour permettre sa réussite, ce PCPF devra s’appuyer sur le principal enseignement du PCE, à savoir l’identifier comme la base de toutes les politiques sectorielles et le considérer comme tel.

Le futur PCPF devra contribuer à renforcer l’ambition et les objectifs climatiques de chaque schéma sectoriel existant. La réussite de cette démarche ne pourra qu’être favorisée par la mobilisation des acteurs locaux, des habitants et des entreprises. Pour impliquer le plus largement possible la population dans cette démarche et définir collectivement la stratégie climatique de la Polynésie française, le Pays invite le public à participer aux événements et ateliers qu’il va organiser dans les mois à venir.

Rédigé par Conseil des ministres le Jeudi 9 Décembre 2021 à 16:37 | Lu 3624 fois