Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Un marin mordu par un requin: évacuation sanitaire au large des Tuamotu



Mardi 18 juin vers 19h00, le MRCC Papeete a été informé par l’agent du navire de pêche japonais ‘’Kaigata Maru 68’’ qu’un marin âgé de 23 ans venait d’être victime d’une grave blessure au bras suite à la morsure d’un requin.
Le 19 juin, après une consultation médicale à distance réalisée par le centre de consultation médicale maritime de Toulouse, en liaison avec le SAMU de Polynésie française, il a été décidé d’évacuer le plus rapidement possible le blessé.
Le MRCC Papeete a sans délai dérouté un navire de pêche vers Reao et a mobilisé l’hélicoptère Dauphin pour hélitreuiller le blessé vers les équipes médicales et de soutien technique, transportées sur l’île de Reao par un avion Casa de l’armée de l’air.
Le jeudi 20 juin vers 18h15, malgré des conditions météorologiques peu favorables (houle importante), le blessé a été hélitreuillé et pris en charge médicalement à bord du Casa pour être évacué vers l’hôpital du Taaone.
Un marin mordu par un requin: évacuation sanitaire au large des Tuamotu

KAIGATAMARU - JQAU - YEARLING
KAIGATAMARU - JQAU - YEARLING

Rédigé par Communqiué du MRCC le Vendredi 21 Juin 2013 à 16:36 | Lu 18761 fois






1.Posté par Jean pierre BEAULIEU le 21/06/2013 22:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hé bien sur, c'est en péchant les ature que le requin lui a sauté sur le bras pour lui faire lâcher son poisson.

2.Posté par JulieWright le 22/06/2013 00:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alors qu'il voulait lui trancher l'aileron, le requin lui a fait comprendre que ce n'est pas drôle de perdre un de ses membres....

3.Posté par gasca le 22/06/2013 06:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui et pourquoi ... il est blessé par un requin, et que fait ce bateau japonais par ici .... ?

4.Posté par JM le 22/06/2013 09:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et on peux savoir ce que fait un bateau de pêche japonais au large des Tuamotus ???????

5.Posté par Jean pierre BEAULIEU le 22/06/2013 10:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@3 et 4 Les droits de pêche de ce bateau japonais lui ont été octroyé par l'ancien gouvernement territorial.

6.Posté par simone grand le 22/06/2013 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en voilà de bonnes questions que j'espère les autorités se poseront aussi

7.Posté par Ted le 22/06/2013 13:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et qui payera la facture des moyens engagé pour sauvé un marin tueur de requin ?!

8.Posté par Roro LEBO le 22/06/2013 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
On doit montrer que l'on contrôle faiblement la pêche en Polynésie...

9.Posté par JF le 22/06/2013 21:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à savoir que les bateaux de pêche qu'ils soient japonais / coréens / chinois ou taïwanais ne pêchent pas dans les eaux polynésiennes mais uniquement dans les eaux internationales ( ils en ont donc le droit ). Ils ont le droit par contre de transiter en ZEE, sans pêcher. Et oui, c'est contrôlé ...

10.Posté par Popoti le 23/06/2013 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Secret de polichinelle :

L'état n'a pas ou plus les moyens de controler notre zone économique.

Les missions de controle sont rares et les contrevenants ne risquent rien ou presque rien. Nous devrions agir comme le fait l'Australie : fortes amendes et confiscation du navire.

Pour le cas cité : compte tenu de la vitesse maximale de ce thonier, il est possible d'estimer sa position lorsque l'accident a eu lieu, je parie que celui ci pêchait dans nos eaux et non dans les eaux internationales.

11.Posté par jecker le 23/06/2013 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ 9 oui mais les requins sont protégés en PF !!! et là dessus où sont les contrôles ?

12.Posté par JF le 23/06/2013 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@10 et 9
Je suis également a 300% pour la protection des requins.
Popoti : Pour ce qui est d'estimer la position des bateaux c'est très simple, on sait quelle est leur vitesse de pêche et on connait également leur vitesse de transit moyenne. À savoir qu'on reçoit leur position toutes les 4H , très simple donc de dire s'ils pêchent ou non dans notre Zee. et si on a un doute on envoie l'un de nos avions de surveillance maritime.
Effectivement on aurait besoin de plus de moyens, mais on fait avec ce que l'on a!

Des amendes on en distribue pendant les contrôles dans les eaux internationales. Pour la confiscation du navire par contre, elle ne se fait que si on prend un pêcheur en action dans nos eaux.. alors ils jouent sur nos frontières mais ne risquent pas leurs bateaux en pêchant en ZEE

13.Posté par Claude le 23/06/2013 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces navires de pêche n'ont rien à faire là et en plus ils pechent le requin?!!

A-t-on contrôlé leur cargaison?

A-t-on contrôlé l'AIS?

Envoyons la note à la société de pêche japonaise!!!

14.Posté par Alex le 23/06/2013 21:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

1 - zone territoriale maritime de PF = superficie de l Europe de l ouest... On ne contrôlera quelquechose QUE si on le décide vraiment.

2. - a l époque ou j ai fait une étude pour le STT / Tahiti tourisme, il y avait UN garde nature officiel en PF

15.Posté par Christina Klein le 24/06/2013 05:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et alors? J'espère qu'il a bien appris la leçon!

16.Posté par Popoti le 24/06/2013 08:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ JF, et aux autres,

Il y a 1 ou 2 ans, nous avons eu aussi le cas du seneur aux iles Marquises. Si mes souvenirs sont exacts, il était à quai et a pu repartir tranquillement pour continuer à détruire notre environnement.
Les navires illégaux entre dans nos eaux pour déposer des radeaux flottants avec balise GPS (radeaux composés de bambous recouverts par des ombrières et d'un morceau de filet, puis ils attendent que ses radeaux dérivent en limite ou hors de nos eaux pour capturer les poissons agglutinés sous ses dispositifs de concentration mobile. Cela est plus particulièrement vrai dans la zone des iles Marquises.
Je n'invente rien, dernièrement, j'ai eu l'occasion aux Tuamotus de l'Est de récupérer un de ses dispositifs sur le récif, la balises en plastique noir composé d'un émetteur et d'une batterie solaire était toujours active.

Indépendament du pillage de nos eaux, ses navires jettent toutes leurs ordures à la mer, une partie s'échoue sur nos récifs (récipients en verre ou en plastique, néons, casque de protection, chaussures, ect), une pollution bien visible qui ne doit rien être en comparaison des déchets toxiques qu'ils doivent déversés (huile de vidange usagée, ect...)...

17.Posté par david le 24/06/2013 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien fait

18.Posté par Popoti le 24/06/2013 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Suite du post 16 : ... et d'une batterie solaire active. Je parie que des centaines de radeaux de ce type sont à l'eau.
Si j'étais pécheur local, je procéderai systématiquement à la destruction de ses engins.

J'aimerai bien avoir l'avis des autorités sur le sujet et les mesures qu'elles comptent adopter.

19.Posté par Tamanu le 24/06/2013 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mordus par un requin sur le pont de son navire de pêche !?
La com' du MRCC est vraiment "short", et on ne peut pas s'empêcher de s'interroger sur les conditions de pêche.

Secours en mer : Merci les militaires, merci la France !!!
On imagine facilement comment évoluerai ce genre de prestations après quelques années d'indépendance Oscarienne !!!!!!!!!!!!

20.Posté par liu wai ling le 24/06/2013 15:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Please medevac off Tuomatu. Thank you.

21.Posté par Jean pierre BEAULIEU le 24/06/2013 17:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'après les textes en vigueurs, la surveillance de la ZEE se fait par les moyens de l'état avec le concours des pêcheurs locaux, à qui il est il est demandé de signaler tout ce qui ressemble à une infraction, avec un appel radio au MRCC qui fera le nécessaire au prêt des services compétents. Mais comme dit Popoti leur destruction immédiate me semble une bonne idée.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Juillet 2019 - 19:28 Voyage époustouflant au golf de Moorea

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués