Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Un journaliste ni-Vanuatu arrêté pour des commentaires sur Facebook



Un journaliste ni-Vanuatu arrêté pour des commentaires sur Facebook
PORT-VILA, lundi 6 mai 2013 (Flash d’Océanie) – Un journaliste ni-Vanuatu, Gratien Molsul, a été arrêté lundi dans la capitale Port-Vila pour avoir publié des commentaires sur Facebook considérés par les autorités comme « séditieux » et pouvant relever du terrorisme.
Ces commentaires, publiés sur une page de forum appelée « Yumi Toktok Stret » (Parlons Franchement), visaient directement le gouvernement, qui vient d’achever un Conseil des ministres décentralisé dans la province des îles Banks-Torrès (Nord de l’archipel).
Le journaliste avait formulé le vœu par écrit de voir l’avion transportant les membres du gouvernement s’écraser lors de son voyage de retour vers la capitale.
George Twomey, chef de la brigade d’enquêtes criminelles à la police vanuatuane, a confirmé que cette arrestation a été effectué à la suite d’une plainte émanant directement du Premier ministre Moana Carcasses Kalosil.
« Le chef de l’exécutif estime ce genre de commentaire inacceptable », a précisé l’officier de police, qui évoque une affaire « sérieuse ».

pad

Rédigé par PAd le Lundi 6 Mai 2013 à 05:14 | Lu 1329 fois






1.Posté par saken vu anh quan le 19/06/2013 01:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lol c'est vraiment drôle comme crime :)

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Janvier 2021 - 05:55 Un séisme de magnitude 7 au sud des Philippines

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus