Tahiti Infos

Un jour férié pour se rappeler


Un jour férié pour se rappeler
TAHITI INFOS, le 9 novembre 2021 - Pourquoi le 11 novembre est-il un jour férié en France ? Car c’est un 11 novembre que les représentants des Alliés et de l’Allemagne ont signé l’armistice. Cela a mis fin à quatre années d’une terrible guerre dite Grande Guerre.

Cela s’est passé très tôt dans la journée, il était à peine 6 heures. Le 11 novembre 1918, dans la forêt de Compiègne (nord de la France), les représentants des Alliés et de l’Allemagne ont signé l’armistice. Peu de temps après, à 11 heures, les cloches ont sonné de toutes parts, les gens sont descendus dans la rue pour fêter la victoire.

Les Alliés (aussi appelés les Forces de l’Entente ou Triple-Entente) désignent un groupe de pays qui comprend la France, le Royaume-Uni, la Russie puis la Serbie, la Belgique, la Roumanie, la Chine, le Japon et l’Italie, les États-Unis et la Grèce. Les soldats de ces pays ont combattu ensemble contre un ennemi commun, l’Allemagne entre 1914 et 1918.

Un armistice est une convention signée entre plusieurs gouvernements qui met fin aux hostilités. C’est un jour qui marque officiellement la fin des conflits. En l’occurrence de la Première Guerre mondiale, la guerre de 14-18 ou Grande Guerre.

D’innombrables drames

Le conflit, qui a démarré le 3 août 1914 lorsque l’Allemagne a déclaré la guerre, a fait plus de neuf millions de morts. Environ vingt millions de personnes ont été blessées. Près de dix millions d’animaux ont eux aussi péri (pigeons, chiens, chevaux). C’est un conflit qui a marqué l’histoire et provoqué d’innombrables drames. Le jour férié pendant lequel des cérémonies sont encore organisées permet de ne pas oublier.

Pour se rappeler cette période de l’histoire et rendre hommage aux combattants, le 11 novembre 1920 une sépulture a été installée sous l’Arc de Triomphe à Paris, il s’agit de la tombe du soldat inconnu. On y trouve le corps d’un soldat mort pendant la Grande Guerre. Il symbolise l’ensemble des soldats morts pour la France au cours de l’histoire.
Il faut savoir que des Tahitiens ont participé à ce conflit.

Les premiers “Poilus” tahitiens sont partis le 21 mars 1915 de Papeete. Ils étaient neuf. Après le bombardement de la ville le 22 septembre 1914, de nombreux volontaires se sont engagés. Ils sont passés par Nouméa puis ont été envoyés vers la France. Leur voyage a duré plus de trois mois.

Enfin, le terme de “Poilus” désigne aujourd’hui les combattants de la première guerre mondiale. On dit souvent que ce terme vient du fait que les soldats ne se rasaient pas. En réalité, le terme désignait il y a longtemps un homme courageux. Pendant la guerre, ce terme n’était pas utilisé. C’est venu plus tard.

Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 9 Novembre 2021 à 20:38 | Lu 76 fois