Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



USS Wayne E. Meyer : l'élite de la Navy à Tahiti



de gauche à droite, l’ « executive officer » Adam Fleming, le « commanding officer » Randy Van Rossum et le « command master » Donald A. Charbonneau
de gauche à droite, l’ « executive officer » Adam Fleming, le « commanding officer » Randy Van Rossum et le « command master » Donald A. Charbonneau
PAPEETE, le 31 mars 2014 – Le capitaine du destroyer américain USS Wayne E. Meyer, installé au quai d’honneur du port de Papeete jusqu’à jeudi matin, s’est prêté au jeu des questions-réponses avec les journalistes ce lundi matin. Le commandant Randy Van Rossum a été assisté pour la traduction du consul honoraire des Etats-Unis à Tahiti, Christopher Kozely :

Êtes-vous déjà venu à Tahiti ?
« C’est la première fois pour presque tous les marins que nous venons à Tahiti, et c’est le début de notre déploiement dans le Pacifique occidental. Ce bateau est tout neuf. Notre port d’attache est à San Diego, dans la troisième flotte du Pacifique. »

Quelle est votre mission ?
« C’est un bateau très versatile, un des plus avancé de la flotte, et nous sommes capables d’intervenir en combat aérien, de surface et même sous-marin. C’est une visite de courtoisie, l’arrêt dans ce port était prévu avec un mois d’avance. Donc temps libre et relaxation pour l’équipage, mais quand nous partirons nous participeront à des exercices avec les navires Français. Il s’agit d’approfondir nos bonnes relations avec nos alliés. Après la Polynésie nous rejoindront la 7ème flotte du Pacifique occidental, en tout nous partons pour sept mois. »

Quelle est votre impression de Tahiti ?
« C’est très beau, c’est le paradis. L’équipage est enchanté d’être là, et l’accueil que nous avons reçu est exceptionnel. J’ai personnellement visité l’île, notre chauffeur nous a amené partout, c’est vraiment le paradis. Certains de nos membres d’équipages vont aussi aller visiter Moorea. »

Combien de marins y a-t-il sur le bateau ?
« Il y a 330 marins, dont 60 femmes. Sur les 32 officiers, il y a 15 femmes, c’est un des bateaux qui a la plus forte représentation féminine. Il y a aussi 7 officiers d’hélicoptères, qui sont tous des hommes. »

Quelle a été la réponse d l’équipage à l’opération « adopt a sailor » ?
« Ils étaient très enthousiastes de pouvoir visiter et rencontrer les vrais tahitiens. C’est une belle opportunité de voir la vie quotidienne des polynésiens au lieu de faire les attractions touristiques, ils étaient vraiment excités. Il est juste dommage qu’un problème de connexion internet aujourd’hui en ait empêché certains de rencontrer leurs parrains, mais nous allons essayer de réorganiser ces rencontres. »

Les questions sur la puissance de feu du navire n’ont pas obtenu de réponses. Ce bateau neuf effectuant sa première mission est considéré par Washington comme hautement stratégique. C’est aussi pourquoi, contrairement à la coutume, aucune visite à bord n’était organisée. Seul indice sur la capacité de destruction de ce « Guided Missile Destroyer » partiellement furtif : avec ses missiles et ses radars avancés, il aurait été capable à lui seul de couler toute la flotte allemande de la seconde guerre mondiale…


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Lundi 31 Mars 2014 à 17:41 | Lu 2077 fois

Tags : ARMEES






1.Posté par tamatoa le 31/03/2014 23:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

' Seul indice sur la capacité de destruction de ce « Guided Missile Destroyer » partiellement furtif : avec ses missiles et ses radars avancés, il aurait été capable à lui seul de couler toute la flotte allemande de la seconde guerre mondiale… '

J' espere que c' est une exageration. Les seuls misiles lances par des navires actuellement en service dans l' US Navy qui soient capable de couler des cuiraces du type Bismarck ou Tirpitz sont les missiles de croisieres Tomahawk avec une chage nucleaire (la capacite anti-navire dans l' US navy est exercee par les jets lances depuis les porte-avions). Donc, soit c' est une forte exageration, soit il y a une bonne raison pour ne pas permettre les visites a bord.

2.Posté par le penseur le 01/04/2014 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est bien dommage pour les visites,car j'aurais aimer comparer avec ce que j'ai bien connu ici à Tahiti.

3.Posté par Viking le 01/04/2014 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour les infos sur les capacités de l'USS Wayne E. Meyer voir: http://fr.wikipedia.org/wiki/Classe_Arleigh_Burke

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 27 Septembre 2021 - 18:24 ​La Polynésie dit non aux géants des mers

Lundi 27 Septembre 2021 - 17:01 Le projet aquacole de Hao à la dérive

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus | Divers