Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



USA: la surveillance sur internet remet le camouflage informatique à la mode



USA: la surveillance sur internet remet le camouflage informatique à la mode
WASHINGTON, 15 juin 2013 (AFP) - Cacher ses traces, effacer ses données, envoyer des messages qui s'autodétruisent: il y a peu, cela aurait été de la paranoïa pour l'internaute lambda. Mais la révélation du programme Prism de surveillance de la Toile aux Etats-Unis rend ces pratiques plus séduisantes.

"La notion de niveau déraisonnable de paranoïa a changé ces dernières semaines", relève Alex Stamos, un consultant de la société de sécurité NCC Group, qui se décrit comme "un pirate à chapeau blanc".

Les outils permettant de se cacher derrière l'anonymat sur internet et les programmes de cryptage existent depuis des années mais sont souvent associés aux pirates informatiques et aux criminels.

En outre, "beaucoup de gens ne savent pas que ces outils existent, et beaucoup d'entre eux ne sont utilisables que par des +geeks+", souligne Sascha Meinrath, dirigeant de la fondation New America, qui aide à maintenir des communications sûres et privées dans des pays totalitaires.

Ironiquement, certains des outils pour devenir anonyme sur internet sont justement issus de programmes financés par le gouvernement américain pour aider les gens dans ces régimes autoritaires.

"Les technologies utilisables à Téhéran ou Phnom Penh sont aussi utilisables à New York ou Washington", note M. Meinrath.

L'un des programmes les plus connus pour masquer ses traces en ligne s'appelle Tor. Développé par l'armée américaine, il est maintenant géré par une organisation à but non lucratif, Tor Project, et compte 500.000 utilisateurs dans le monde, dont 15% aux Etats-Unis.

Trop compliqué pour beaucoup

"Nous ne gardons jamais de données qui puissent identifier nos utilisateurs", assure Karen Reilly, directrice du développement de cette organisation.

Mme Reilly rejette l'idée de servir de mauvais intérêts. "Les criminels sont toujours les premiers à adopter les nouvelles technologies", mais si les programmes pour rendre anonyme n'existaient pas, "ils trouveraient une autre solution", fait-elle valoir.

L'application Wickr permet pour sa part de détruire des données envoyées sur des appareils mobiles. "Tous nos messages s'autodétruisent (...) Tout le monde veut des messages qui s'autodétruisent depuis Mission impossible", commente son fondateur Nico Sell, disant toutefois constater "une augmentation considérable des téléchargements sur les dernières semaines".

Le moteur de recherche DuckDuckGo, qui ne conserve pas les adresses IP de ses membres, fait aussi état d'une croissance record. Depuis la révélation de Prism, auquel participeraient des poids lourds comme Google, "les gens cherchent d'autres solutions", juge son fondateur Gabriel Weinberg.

Casey Oppenheim, co-fondateur d'un autre programme masquant les identités en ligne, disconnect.me, dit au contraire n'avoir pas enregistré d'utilisation accrue. Pour lui, "la plupart des gens ne comprennent pas l'ampleur" des traces qu'ils laissent sur internet.

Alex Stamos relève aussi que les entreprises ne peuvent pas crypter leurs informations car elles doivent être disponibles en cas de demande de la justice. Et utiliser une clé de cryptage pour les échanges par courriels semble trop compliqué pour beaucoup d'individus.

Plusieurs experts soulignent en tout cas que l'utilisation de ces divers outils n'est pas l'apanage des criminels et que les interdire serait absurde.

"Il faudrait aussi rendre illégal le stylo ou l'ordinateur, ou même tous les moyens de communication", souligne Sascha Meinrath, rappelant que le service postal par exemple ne peut pas ouvrir le courrier sans bonne raison. "Le caractère privé de la correspondance est fondamental dans notre démocratie."

Rédigé par Par Rob LEVER le Vendredi 14 Juin 2013 à 18:50 | Lu 637 fois






1.Posté par Roro LEBO le 15/06/2013 03:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Pour sûr, avec connaissance ordi,
on peut se protéger pour beaucoup de choses.
Je suis 100% honnête et j'aide tout le monde proprement et gratuitement. ☺

2.Posté par Restonzen le 15/06/2013 06:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon ok, on est tous surveillés, eh! Monsieur Big Brother, si vous passez par là, rapportez moi un paquet de café!

3.Posté par Tehei le 15/06/2013 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la surveillance concerne surtout les honnêtes gens , les malfrats connaissent toutes les manières pour y échapper §

Signaler un abus

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies