Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Tubuai : les travaux sur le chenal provoquent une fuite de boue - les habitants sont furieux



Maurice Tehoiri, président de Te Ora Nui No Tupuai, devant la soupe de corail extraite par les travaux
Maurice Tehoiri, président de Te Ora Nui No Tupuai, devant la soupe de corail extraite par les travaux
PAPEETE, le 3 septembre 2014 - Les travaux pour élargir le chenal du port de Tubuai, qui rencontrent une très forte opposition de la population, ont commencé. Certains habitants dénoncent des irrégularités et des infractions au droit, et réclament l'arrêt des extractions, ce qui pourrait être obtenu après une fuite.

La semaine dernière, nous vous parlions d'une affaire qui secoue la petite communauté de Tubuai. Des travaux d'élargissement du chenal du port de l'île des Australes, rendus nécessaires selon le ministère de l'Équipement par l’arrivée du bateau mixte Tuhaa Pae 4 (un modèle plus gros que son prédécesseur) ont débuté malgré l'opposition d'une partie de la population. Les associations locales de défense de la nature et de pêcheurs craignent que le corail ne soit abimé et que la ciguatera ne s'installe encore plus fortement dans le lagon.

Le Pays répond qu'il n'est pas question de toucher au corail, mais juste d'enlever du sable et des rochers. Pourtant, les protestataires assurent, photos à l'appui, que c'est une soupe de corail qui est sortie du lagon et pas simplement du sable.

Les associations dénoncent également le manque de concertation et de nombreux manquements aux règlements dans les travaux : extractions en dehors des zones définies, tuyaux PVC non conformes, non-respect des arrêtés d'extraction en milieu marin...

Et ce mercredi à la mi-journée, ce sont "des fuites importantes de boue qui viennent d'être constatées plus de 800 mètres en dehors de la zone d'extraction. Le responsable de l'Équipement est intervenu pour demander l'arrêt immédiat des travaux" nous apprend Daniel Tere, le président de l'association Tomite Rava'ai Ui Api de Tupuai

Les habitants de Tubuai se réunissent ce soir, et pourraient décider d'organiser dès demain des protestations pacifiques sur terre et dans le lagon.

Une extraction "en dehors de la zone" selon les associations
Une extraction "en dehors de la zone" selon les associations

Tubuai : les travaux sur le chenal provoquent une fuite de boue - les habitants sont furieux
Daniel Tere s'insurge : "Malgré les lettres adressées à l'Etat et au Pays par l'Association Te Ora Nu no TUPUAI, jusqu'à présent aucune réponse. Et la masse de boue qu'on peut voir sur les photos montre bien combien la fuite est importante, et on continue toujours à extraire sans se soucier de tout le mal que cela va provoquer. Tout l'écosystème sera affecté, les plages seront déformées, plus de sable car il va être emporté dans les crevasses déroctées. Et regardez les 14 000 m3 de soupe de corail extraits par la drague installée sur la barge par le Pays !"

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mercredi 3 Septembre 2014 à 12:50 | Lu 2237 fois

Tags : PORT, TRAVAUX, TUBUAI






1.Posté par xxl le 04/09/2014 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Difficile de se positionner pour ou contre, mais c'est sur que si, comme dans beaucoup de cas, les normes environnementales sont bafouées, ils ont de quoi être en colère.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 3 Décembre 2020 - 19:50 ​Un budget 2021 voté au bout de l’ennui

Jeudi 3 Décembre 2020 - 19:48 ​L’Assemblée ne connaît pas la crise

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus