Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Tribunal administratif : Bruno Sandras ne peut pas être agent de l'administration



Tribunal administratif : Bruno Sandras ne peut pas être agent de l'administration
PAPEETE, le 6 février 2015. Le tribunal administratif a rejeté ce matin la demande de Bruno Sandras de pouvoir réintégrer l'administration.

Bruno Sandras, ancien maire de Papara, a été condamné à trois ans d'inéligibilité en appel dans l'affaire des emplois fictifs en 2014. Le président du Pays avait donc pris un arrêté en décembre dernier pour le radier "du cadre d'emplois des attachés d'administration de la Polynésie française". En effet, le Pays a rappelé lors de l'audience du tribunal administratif que "la condamnation à la perte des droits civiques entraîne automatiquement la radiations des cadres pour les agents concernés, et prend effet à la date à laquelle cette condamnation est devenue définitive".

Bruno Sandras demandait auprès du tribunal administratif de suspendre l'exécution de de l'arrêté du Pays. Le tribunal administratif a décidé de rejeter la requête de l'ancien maire de Papara.



le Vendredi 6 Février 2015 à 16:07 | Lu 2549 fois







1.Posté par zozo le 06/02/2015 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il devrait trouver sans problème un boulot dans le civil , pour 3 ans. Les copains syndicaliste du MEDEF ou CGPME vont faire le nécessaire. Fini la fonction public, trop vieux . mais dans 3 ans il pouura être conseiller du pays. On va pas pleurer ses indemnité de député lui ont permis de se faire un bon patrimoine

2.Posté par PAT le 07/02/2015 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Plus simple Gaston vas le faire embaucher par le parti comme conseiller et Marcel lui donnera le bureau que Gaston qu'il ne peut plus occuper . Par contre pour la cantine Sandras devra venir avec son assiette ARCOROC car le service de luxe est reparti chez son propriétaire
@ émeré
encore la faute des juges payés pour rentrer dans le choux des honnetes citoyens polynésiens . Dur dur

3.Posté par Noa le 07/02/2015 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@emere
C'est pas juste, c'est vraiment trop injuste.........

4.Posté par simone grand le 07/02/2015 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au fait, à par son action syndicale où il adorait déstabiliser les cadres qui bossaient; que peut-on mettre à son actif d'attaché d'administration?

5.Posté par Phil le 07/02/2015 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous êtes mauvaises langues : c'est sûr les juges ont été payé pour luir rentrer dans le choux... Encore une victime de la France, cette ingrate qui ne reconnaît pas tous ses polynésiens qui ont tant apporté au Pays... MDR !!!!!
Bah, il va continuer à faire de la politique, se prendre pour un cador et foutre la merde dans les partis ou il passe : Tahoeraa, A Tia Porinetia, UPLD bientôt (avec Emere ?) pour foutre la france dehors ?

6.Posté par LEPETANT le 08/02/2015 05:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n'est pas juste qu'un condamné pour corruption ne puisse pas être fonctionnaire, alors qu'il y a tant de corrompus dans l'Administration du Pays.

7.Posté par macox le 08/02/2015 11:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faut pas pleurer pour lui, Tuihani va lui trouver un placard à l'APF avec un salaire de la taille d'un bureau......

8.Posté par lesage le 09/02/2015 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est là où on voit que les juges administratifs sont cohérents, alors que le Haussaire qui accepte qu'un privé de tous droits puisse encore présider un parti politique, qui, en tant qu’association qui s’administre librement, perçoit néanmoins des subventions publiques, devrait rendre des comptes sur son fonctionnement;
sans compter que ce maintien est contraire également aux statuts du parti lui-même;

parenthèse: c'est la présence de ce condamné privé de tous droits à la tête de cette "manifestation" pour les élections sénatoriales, qui a été sanctionnée par le Conseil constitutionnel: ce que l'on admet ici, n'est pas accepté là-bas...

9.Posté par Gabs le 10/02/2015 02:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emereeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee....................... t'es ooooooooooooùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù ????

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 27 Octobre 2020 - 15:41 922 plants de paka saisis à Maupiti

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus