Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Trente familles se lancent dans le défi Zéro déchet



Les familles participantes à la saison 2 de Zéro déchet.
Les familles participantes à la saison 2 de Zéro déchet.
Papeete, le 14 octobre 2019 - Trente familles ont été sélectionnées pour participer à la saison 2 du défi Zéro déchet, à partir du 1er novembre. Très représentatives de la société polynésienne, ces familles auront cinq mois pour relever ce challenge environnemental.

"Il y a quelque temps, j'ai eu un déclic grâce à mon fils. Il me racontait que les déchets étaient enfouis. Je ne m'étais jamais trop posé la question du devenir des déchets, mais là, je me suis dit qu'il fallait agir", admet Anne-Charlotte, maman de quatre enfants, qui a décidé avec son mari Thomas de participer à la saison 2 du défi Zéro déchet.
A l'instar d'Anne-Charlotte et de sa famille, ce sont 30 familles, soit environ 150 personnes au total, et deux centres collectifs, qui ont été retenus sur 65 candidatures, pour faire partie de cette nouvelle édition du challenge environnemental.
" Il faut savoir qu'en moyenne, en Polynésie, chaque habitant produit entre 250 à 350 kilos de déchets par an, soit près d'un kilo par jour. On compte environ une tonne de déchets par an pour une famille de quatre (...). On a souhaité avoir un vaste panel de familles très représentatives de la société. Des célibataires, des couples avec ou sans enfants, des personnes qui vivent en colocation, des retraités, des étudiants, des travailleurs, des personnes sans emploi, des personnes qui vivent dans des maisons, dans des appartements… On a retenu beaucoup de candidats qui ne faisaient pas de compostage. Il faut savoir que le compost permet de réduire de près de moitié ces déchets", détaille Sarah Dukhan, la coordonnatrice du projet Zéro déchet, très motivée pour faire de cette saison 2, un nouveau succès. Lors de la première saison qui a eu lieu en 2017, les 22 familles participantes avaient réduit de 40% environ leurs déchets en quatre mois.

"ON MET TOUT DANS LA MEME POUBELLE NOIRE"

Marie-Laure.
Marie-Laure.
Pour cette nouvelle édition, la coordonnatrice du projet Zéro déchet, soutenue par différents organismes, dont notamment l'Ademe (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie) et l'Agence française pour la biodiversité, a justement souhaité mettre l'accent tout au long de ces cinq mois que va durer ce challenge environnemental, sur la biodiversité et sur l'impact du plastique sur la faune et la flore.
"Je pratique la plongée et c'est horrible tout ce que l'on peut trouver comme plastique dans la mer", avoue Thomas, bien décidé à agir en essayant de réduire ses déchets.
Même prise de conscience pour Marie-Laure qui vit entre Tahiti et Raiatea et qui compte bien motiver les habitants de ses deux maisons. "Un jour, il faut agir soi-même, on ne peut pas toujours dire que c'est de la faute des autres. Alors, moi aussi, j'essaye de prendre un seau pour tenter d'éteindre le feu de la maison qui brûle. On ne sait pas trier nos déchets, on met tout dans la même poubelle noire, ça en fait un paquet à la fin de la semaine ! On veut apporter notre petite contribution pour aider la planète quand on voit ce qui se passe. C'est un peu plus difficile pour mes parents, ils ne se sentent pas trop concernés, ils ne comprennent pas trop à quoi ça sert de trier. Ils se demandent ce que cela va changer. Les jeunes générations, comme mes neveux et mes enfants par contre, sont davantage concernées", poursuit Marie-Laure, très enthousiaste à l'idée de se lancer dans ce défi.

UN KIT SPÉCIAL ÉCOLO

Et pour réussir ce challenge, Marie-Laure, tout comme les autres participants, a besoin de conseils avisés des organisateurs. A commencer déjà par acquérir les bases pour faire un bon compost. Mais la formation de ces apprentis Zéro déchet ne s'arrête pas là. Ils ont tous reçu un kit spécial composé de récipients réutilisables en verre, de sacs en tissu, d'une paille en bambou, d'une gourde en métal et autre vinaigre blanc ou bicarbonate de soude pour fabriquer des produits ménagers, du dentifrice, du shampoing ou encore de la lessive…
Tout au long de ces mois, ils pourront assister à différents ateliers avec des thématiques précises comme "comment organiser une fête écologique”, avoir "une salle de bain zéro déchet”…
Bref, tout le b.a.-ba indispensable pour devenir un parfait Zéro déchet en herbe, à l'image de Sylvain et sa fille Loulou, participants de la saison 1, qui avaient réduit leur consommation à 100 grammes de déchets par semaine.

Le b.a.-ba du zéro déchet

1. Utiliser un panier/cabas pour faire les courses
2. Prendre un sac en tissu pour les fruits et légumes
3. Acheter à la coupe dans sa propre boîte en verre
4. Eviter les produits emballés
5. Apporter un bac pour prendre le plat à emporter ou récupérer les restes
6. Refuser toujours les sacs plastiques des commerces

Infos pratiques

Si vous souhaitez en savoir plus sur le Défi Famille Zéro Déchet
Page Facebook : Zéro déchet Tahiti

Rédigé par Pauline Stasi le Lundi 14 Octobre 2019 à 10:10 | Lu 1124 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Novembre 2019 - 22:53 Salon du livre : sélection de nouveautés 2019

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019