Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Transport en commun : impossible de passer le permis



PAPEETE, le 23 août 2016 - Au fenua, une seule auto-école forme au permis de conduire transport en commun. Le véhicule dont elle dispose est en panne depuis plusieurs mois. Un handicap énorme pour les candidats, pour qui permis rime souvent avec emploi.

" Nous sommes pris en otage! Tout cela parce qu'une entreprise ne fait pas correctement son boulot…" Elise De Smet, gérante d'une société de transports à Bora Bora, ne peut contenir sa colère. Depuis deux ans, ses employés souhaitant passer le permis de la catégorie D, transport en commun, ne le peuvent pas. La seule école en mesure d’offrir les cours sur le fenua en est incapable. "Nous avons dû arrêter cette catégorie depuis quelques temps, remarque le gérant de l'auto-école. Le véhicule qui sert pour la formation et l'examen est en panne. Il manque une pièce au camion. Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de faire la dépense pour le moment."

La gérante de la société Otemanu Tours a formé des employés au métier de conducteur de transport en commun, dans la théorie. Pour obtenir leur permis, il manque la pratique. "Nous étions prêts à les envoyer à Tahiti, à nos frais. Mais on nous apprend que le véhicule est en panne! J'ai appelé l'auto-école, la direction des transports, on m'a dit qu'il fallait faire un courrier, écrire des mails… et toujours rien ! Résultat : j'ai des personnes qui attendent d'évoluer dans l'entreprise et moi, je n'ai pas assez de conducteurs !"

Compte tenu de la situation, Elise, qui travaille dans les transports depuis de nombreuses années, est nostalgique. Selon elle, la règlementation était plus simple avant. "Il y a 20 ans, les gens pouvaient passer leur permis ici, à Bora Bora, avec nos bus. Un contrôleur venait de Tahiti et faisait passer la pratique ! En 20 ans, ils n'ont tué personne sur la route !"

Dans cette entreprise, six personnes sont dans l'attente de passer leur permis de conduire transport en commun. Ils ne sont les seuls. A Bora Bora ou Tahiti, d'autres potentiels conducteurs attendent d'avoir leur examen pratique.

REPRISE DE L'EXAMEN AVANT LA FIN DE L'ANNÉE

Selon l'auto-école, une dizaine de personnes, originaires de Tahiti, se présente à l'examen chaque année. Comparé au nombre de candidats dans les autres catégories, cela ne représente qu'un petit nombre de dossiers pour l'auto-école. "Si cela avait été pour une autre catégorie, nous nous serions bougés plus rapidement, c'est certain. Mais il faut comprendre qu'une auto-école est une entreprise privée. Nous n'avons aucune aide de personne, aucune défiscalisation. Il y a des investissements qui sont plus importants à faire que d'autres…"

Pour autant, le gérant de l'auto-école a bien conscience de l'importance de cette formation. Il assure que dès qu'il le pourra, le véhicule utilisable pour les examens sera réparé. "Je sais que ces personnes ont besoin du permis transport en commun. Nous allons faire en sorte de le remettre bientôt en place. Nous allons réparer le véhicule très bientôt et redemander l'agrément pour le faire passer. J'espère que, avant la fin de l'année, nous pourrons à nouveau offrir aux personnes qui le souhaitent, le permis transport en commun."

Trois questions à Patrice Perrin, conseiller technique au ministère de l'Équipement et des Transports.

"Nous ne pouvons rien faire!"

Avez-vous connaissance de la situation?
Oui, nous le savons. Mais nous ne pouvons rien faire. Il s'agit d'un véhicule à double commande, ce qui est très rare sur le territoire.

Pourquoi ne pouvez-vous rien faire?
Si quelqu'un nous demande de l'aide, nous étudierons la situation. Mais il s'agit d'un problème d'une entreprise privée qui ne peut pas assurer ce service. La solution doit venir d'elle, ce n'est pas notre rôle de régler ce problème. Nous distribuons simplement les agréments : les auto-écoles n'ont pas de mission de service publique.

Mais c'est un problème qui pénalise du monde…

J'en suis conscient. Nous aussi, nous aimerions qu'il y ait plus de conducteurs de transports en commun. Il faut que l'auto-école répare son véhicule.

Gaston Tong Sang : "Il faut donner le change à ceux qui cherchent du travail !"

"J'ai pris connaissance de ce problème de permis lors de la tournée des élus de l'assemblée de la Polynésie française aux Raromatai. Comme pour le permis B, il n'est plus possible de passer l'examen ici.
Cette problématique pénalise énormément les archipels. En tant que maire de Bora Bora, je peux dire que nous manquons beaucoup de services de transport en commun, que ce soit au niveau scolaire, associatif ou touristique.
Je compte voir avec le Pays prochainement quelles solutions peuvent être mises en place. Il faut donner le change à ceux qui cherchent du travail ! Je pense qu'il y a au moins plus d'une dizaine de conducteurs qui sont dans l'attente.
Nous souhaitons développer le tourisme de croisière mais nous n'avons que 10 trucks pour faire le tour de l'île ! Il faut accompagner l'évolution de ce tourisme, sinon ils vont choisir d'autres îles…"

Rédigé par Amelie David le Mardi 23 Août 2016 à 15:58 | Lu 5835 fois







1.Posté par luc le 23/08/2016 16:30 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce pays marche sur la tête. La Polynésie...c'est l Afrique....sans les éléphants...

2.Posté par Père Ubu le 23/08/2016 18:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Luc, n'insulte pas les africaines ....

3.Posté par paku le 24/08/2016 08:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

luc c"est la france comme aiment si bien dire les politiciens, bien francais cela, quand ils débarquent en la france du bout du monde

4.Posté par liberté2 le 24/08/2016 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Luc ce pays ne marche pas il piétine , si le vehicule du president tombe en panne vite une solution est trouvée .Je pense que cette situation est voulu , mais pouquoi???? C'est quoi au juste la panne?

5.Posté par ZÉRO LA BARRE ! le 24/08/2016 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ont raison à Bora, avant ces problèmes n'existaient pas.
Depuis que nous jouons aux grands, nous n'arrêtons pas de nous pisser sur les savates......
Pourquoi vouloir imiter la métropole dans sa réglementation ?
A Bora pas d'autoroute n'y feu, pas de voie de décélération ou accélération, pas de sens unique ou couloir de bus....
Pourquoi toujours tout compliquer ici, ouvrez les yeux messieurs les chefs de services, il est temps de penser à faire simple et efficasse.
Je propose, puisqu'il dit ne pouvoir rien y faire, d'arrêter de payer ce chef de service jusqu'à qu'une solution soit trouvée.
FIU DE CETTE MENTALITÉ

6.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 24/08/2016 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Il s'agit d'un véhicule à double commande" : OUF, ça aurait pu être pire avec un volant à droite uniquement et là c'était l'arrêté n° 1572 CM du 26 novembre 2001 publié au JOPF 6 décembre 1997, page 3081 qui se serait appliqué ! "Article 1er.— Le poste de conduite de tout véhicule automobile doit être aménagé dans la partie avant gauche du véhicule dans le sens de la marche." hahahahaah Certes la décision de la CJUE, 20 mars 2014, n° C-639/11, aff. Commission c. Pologne et n° C-61/12, aff. Commission c. Lituanie est intervenue depuis, mais bon, règlement autonomique/règlement autocomique les constructeurs de ROLLS-ROYCE n'ont qu'à s'adapter au Péï hihihihihi hohohohoho rollstahiti@gmail.com

7.Posté par puipui le 24/08/2016 13:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

conseiller technique au ministère de l'Équipement et des Transports.
"Nous ne pouvons rien faire!"

Donc si il n'y a plus d'auto école plus de permis, plus de voiture
on vire ce con-seiller

8.Posté par paku le 25/08/2016 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

y en plein de conducreur avec permis en métropole

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués