Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Tous les établissements scolaires de métropole fermés à partir de lundi, Macron maintient les municipales



Paris, France | AFP | jeudi 12/03/2020 - Toutes les crèches, tous les établissements scolaires et les universités seront fermés à partir de lundi "jusqu'à nouvel ordre" pour freiner l'épidémie de coronavirus, mais les élections municipales seront maintenues, a annoncé jeudi le président Emmanuel Macron, appelant à "l'union sacrée".

La France traverse sa "plus grave crise sanitaire" depuis un siècle, a-t-il souligné dans une allocution télévisée de 25 minutes très attendue, prononcée sur un ton solennel, alors que le nouveau coronavirus a causé 13 nouveaux décès en France, portant le total à 61 morts pour 2.876 personnes affectées, dont 129 sont en réanimation.

Exhortant les Français à "faire bloc", il a appelé les personnes âgées de plus de 70 ans et les plus fragiles à rester chez eux, et tous les Français à limiter leurs déplacements "au strict nécessaire".

Le premier tour des élections municipales du 15 mars, dont le possible report a alimenté des spéculations pendant toute la journée, est maintenu au nom du besoin d'assurer la "continuité de notre vie démocratique et de nos institutions".

Les crèches, écoles, collèges, lycées et universités seront fermés "dès lundi et jusqu'à nouvel ordre", pour "protéger" les enfants et "réduire la propagation" du coronavirus. "Un service de garde sera mis en place région par région" pour que les personnels "indispensables à la gestion de la crise sanitaire" puissent "faire garder leurs enfants et continuer d'aller au travail", a-t-il ajouté.

Sur le plan économique, Emmanuel Macron a demandé au gouvernement "de préparer un plan de relance national et européen", invitant les 27 à "réagir vite et fort". "Nous devons aussi porter une réponse européenne. La banque centrale a déjà aujourd'hui fait part de ses premières décisions. Seront-elle suffisantes ? Je ne le crois pas", a-t-il ajouté.

Le président de la République a aussi annoncé des mesures "exceptionnelles et massives" de chômage partiel.

"L'Etat prendra en charge l'indemnisation des salariés contraints à rester chez eux. (...) Je veux que nous puissions protéger aussi nos indépendants, et donc nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour donner cette garantie sur le plan économique".

Il a aussi annoncé le report des cotisations et des impôts dus en mars par les sociétés. La fin de la trêve hivernale est reportée de deux mois. "Il nous faut continuer à gagner du temps" contre l'épidémie, a-t-il souligné.

"Il faut éviter le repli nationaliste, ce virus n'a pas de passeport", a enfin appelé M. Macron, soulignant que les fermetures de frontières devront être décidées "à l'échelle européenne", le cas échéant.

"Nous aurons sans doute des mesures de contrôle, de fermeture de frontières à prendre, mais il faudra les prendre à l'échelle européenne", a-t-il développé.

"On ne vient à bout d'une crise d'une telle ampleur sans faire bloc, sans une grande discipline individuelle et collective (...) le temps est à l'union sacrée", a-t-il insisté. "Je compte sur vous, parce que le gouvernement ne peut pas tout seul, et parce que nous sommes une nation", a-t-il ajouté, invitant chacun à respecter les consignes et les gestes barrière contre le virus "aujourd'hui encore trop peu appliqués".

"Ces gestes, ils peuvent vous à paraître anodin, ils sauvent des vies", a-t-il souligné.

le Jeudi 12 Mars 2020 à 09:02 | Lu 2195 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus